lundi 25 août 2014

Le privé, c’est vraiment toujours mieux ? (billet invité)


Billet invité de l’œil de Brutus

C’est un tropisme de la pensée libérale qui tourne en boucle : le privé est toujours plus performant que le public et il suffirait donc que l’Etat externalise ses activités pour faire des économies. En êtes-vous si sûr ?

L’ensemble des faits relatés ci-après sont extraits de La Caste cannibale de Sophie Coignard et Romain Gubert (Albin Michel 2013).



Dans 18 pays, le ministère des affaires étrangères (MAE) a externalisé la réalisation des dossiers de visa auprès d’une filiale de Téléperformance. Celle-ci a une drôle de conception du service public et de l’égalité : si l’on paye un peu plus cher, on est reçu en salon VIP et le dossier avance plus vite.
Si du Quai d’Orsay on remonte la Seine, on se retrouve à Bercy. C’est là que Pierre Moscovici a commandé un rapport sur les PPP (partenariat public privé) à l’Inspection des Finances. Livré en décembre 2012, ce rapport n’a jamais été rendu public ...  

Pourtant, en Grande-Bretagne, cela a été fait : Lessons from PFI and others projects, Report by the contorller and auditor, 28/04/2011. Et ce n’est guère élogieux pour ces contrats censés révolutionner les services publics.

Le Québec a également réalisé un tel rapport. Et les résultats sont édifiants :
-       La conception des plans et devis et la surveillance des chantiers coûtent 72% plus chers lorsqu’elles sont réalisées par le secteur privé.
-       Pour la ville de Montréal, la mafia parvient à détourner entre 2,5 et 5% du montant des travaux.

Mais la Cour des comptes n’avait attendu Pierre Moscovici pour s’intéresser à la question dès  2008 :
-       Ainsi, à l’occasion du montage financier d’un PPP pour construire un centre de conservation des archives diplomatiques, le cumul des loyers acquittés par l’administration est 41% plus cher que le coût d’un financement direct sur crédits budgétaires.
-       L’immeuble de la DCRI[i] va entraîner 366,2 M€ de versement de loyers jusqu’en 2026, pour un investissement de 179,9M€. Si l’Etat avait réalisé l’opération lui-même, cela aurait coûté 121,5M€ de moins.
-       La gestion déléguée des prisons – devenue courante en France - est 20 à 30% plus chère que la gestion publique.

Dans le même registre, le déménagement du ministère de la Justice de Vendôme vers les Batignolles (PPP accordé à Bouygues) coûtera la bagatelle de 2,7 Milliards d’euros. L’hôpital sud-francilien d’Evry-Corbeil (objet d’un PPP avec Eiffage) a été livré avec 8000 malfaçons, le rendant inutilisable en l’état, ce qui n’a pas empêché Eiffage de percevoir 40M€ de loyer alors que l’hôpital était vide : les clauses du contrat était telles que refuser la livraison aurait coûté plus cher. Sur ce PPP, la chambre régional des comptes a relevé que si l’Etat avait conduit lui-même l’opération, cela aurait coûté 500M€ de moins !

Étonnamment, il existe pourtant un gendarme des PPP : la MAPP (mission d’appui aux PPP). Celle-ci a contrôlé 198 projets, pour ne rendre finalement que 4 avis négatifs ! Par exemple, le PPP du canal Seine-Nord-Europe, initialement évalué à 4,3 Mds€ et qui a coûté 7Mds€, avait fait l’objet d’un avis positif.

Pour retrouver les autres articles sur La Caste cannibale :

·       La pieuvre financière.
·       PS, UMP et LBO.


[i] Direction centrale du renseignement intérieur, devenu depuis François Hollande Direction générale des services intérieurs (DGSI) (nos dirigeants ont pris la triste habitude qu’un changement de nom à valeur de réforme, la communication ayant valeur d’action). 

7 commentaires:

  1. Un exemple en GB :

    Royal Mail a donc été bradée. Mais la privatisation de l’entreprise a aussi été l’occasion pour elle de revoir son modèle social.

    http://www.ires-fr.org/images/files/Chronique/C146/c146-2.pdf

    RépondreSupprimer
  2. Dans la longue liste des PPP ruineux pour les finances publiques,ne pas oublier le fameux écomouv ...L'inéfficience du MAPP s'explique par l'engagement de hauts fonctionnaires en faveur de ces choix économiques qui sont aussi politiques ....
    http://www.lemoniteur.fr/165-commande-publique/article/point-de-vue/847035-un-bon-gros-ppp-que-du-bonheur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bien vu. J'avais déjà écris sur le sujet : http://loeildebrutus.over-blog.com/2013/11/l%E2%80%99ecotaxe-ou-symbole-d%E2%80%99une-ideologie-qui-rend-fou.html

      Supprimer
  3. Quand on voit toutes les possibilités qui s'offrent aux politiciens de siphonner les caisses publiques vers les ploutocrates du secteur privé en toute légalité on se dit que ceux qui se font prendre dans l'illégalité ne sont vraiment pas dégourdis.

    Ivan

    RépondreSupprimer
  4. "si l’Etat avait conduit lui-même l’opération (l’hôpital sud-francilien d’Evry-Corbeil) , cela aurait coûté 500M€ de moins !." Comme dans tous les cas de PPP, mais l'argent n'est pas tombé dans les mêmes poches.
    Plus le temps passe et plus je me marre en pensant à l'expression "république bananière" dont on affublait certains pays africains ". Ce n'est pas ici qu'on rencontrerait le même genre de pratiques.

    RépondreSupprimer
  5. Sur le site lescrises.fr, un entretien avec Frédéric Lordon. Un article aussi long qu'intéressant : « Nous assistons à l’écroulement d’un monde, des forces immenses sont sur le point d’être déchaînées ».

    RépondreSupprimer
  6. à demos, il n'y aurait donc pas eu 500 ME d' ENVELOPPES !!!! c'est vraiment vivre dans l'ignorance totale de la réalité ???

    RépondreSupprimer