samedi 18 novembre 2017

64 livres pour mieux comprendre notre époque

Depuis dix ans, j’ai publié de nombreux résumés d’essais politiques ou économiques. Pour faciliter la recherche de ces notes, voici des liens vers l’ensemble de ces papiers :


Les progressistes

Frédéric Lordon
-        « Jusqu’à quand » : partie 1 et partie 2
-        « La crise de trop » : partie 1 et partie 2
Jacques Sapir
-        « Le nouveau 21ème siècle » : partie 1 et partie 2
-        « La démondialisation » : partie 1 et partie 2
-        « Faut-il sortir de l’euro ? » : partie 1 et partie 2
-        « Comment sommes-nous dépossédés de la démocratie ? » (série de papiers sur son blog) : partie 1, partie 2 et partie 3
Jacques Généreux
-        « La dissociété » : partie 1, partie 2 et partie 3
-        « La grande régression » : partie 1 et partie 2
Jean-Claude Michel
-        « L’empire du moindre mal » : ici
-        « Les mystères de la gauche » : partie 1 et partie 2
Emmanuel Todd :
-        « Après la démocratie » : partie 1 et partie 2
-        « Le mystère français » (avec Hervé Le Bras) : partie 1, partie 2 et partie 3
-        « Qui est Charlie ? », partie 1, partie 2, partie 3, partie 4, partie 5 et partie 6
Paul Jorion :
-        « L’implosion » : ici
-        « La crise » : ici
-        « Le capitalisme à l’agonie » : partie 1, partie 2 et partie 3
Olivier Berruyer, « Les faits sont têtus » : partie 1, partie 2 et partie 3
F. Dedieu, B Masse-Stamberger & A de Tricornot, « Inévitable protectionnisme » : partie 1 et partie 2
Danièle Favari, « Europe / Etats-Unis : les enjeux de l’accord de libre-échange » : partie 1, et partie 2
Régis Debray, « L’éloge des frontières » : ici
C.Landais, T.Piketty et E.Saez, « Pour une révolution fiscale » : partie 1 et partie 2
Jean-Pierre Chevènement, « Sortir la France de l’impasse » : ici
Coralie Delaume
-        « Les Etats désunis », partie 1 et partie 2
-        avec David Cayla, « La fin de l’UE », partie 1, partie 2 et partie 3
Aurélien Bernier « Désobéissons à l’Union Européenne » : partie 1,
Natacha Polony :
-        « Nous sommes la France », partie 1, partie 2 et partie 3
-        (avec le comité Orwell), « Bienvenue dans le pire des mondes » : partie 1, partie 2, partie 3, partie 4
Bernard Maris « Et si on aimait la France ? », partie 1, partie 2, partie 3

Les libéraux humanistes

dimanche 12 novembre 2017

Le cauchemar étasunien, conclusion 2/2 : cette société qu’il faut arrêter de suivre

L’analyse des dérives de la société étasunienne ne cesse de progresser, de la vraie gauche, menée par Bernie Sanders, aux tenants de ce modèle, comme The Economist. Malheureusement, le logiciel de nos dirigeants ne semble pas avoir recouvert de la chute du mur de Berlin et reste en pilotage automatique sur le chemin tracé par les Etats-Unis, comme l’a souligné récemment Régis Debray.


Refermer enfin la page de la guerre froide

vendredi 10 novembre 2017

Le cauchemar étasunien, conclusion 1/2 : l’horreur de la jungle oligolibérale

Ce panorama en neuf papiers des Etats-Unis en 2017 fait froid dans le dos, quand on rapproche toutes les pièces du puzzle. Il confirme l’analyse faite par Todd dès 2002, que ce pays va décliner au 21ème siècle et sera de moins en moins un modèle. Et quand on cherche à résumer ce qu’est devenu ce pays, un terme s’est imposé à moi : les Etats-Unis sont une jungle oligolibérale.


Le pays où la liberté est devenue un luxe

lundi 6 novembre 2017

Le cauchemar étasunien, partie 9 : une société oligarchique

Et si, de ce triste portrait des Etats-Unis, un point commun liait bien des dérives ? Car finalement, ce qui lie ces inégalités colossales, ces services publics (éducation, santé) privatisés, si chers et si dysfonctionnels, cette démocratie sous influence et cette société de la défiance, c’est une société devenue profondément oligarchique, comme dénoncée par ses promoteurs mêmes.


Des 1%, par les 1%, pour les 1%

samedi 4 novembre 2017

Le cauchemar étasunien, partie 8 : un pays impérialiste

Les Etats-Unis ne sont pas seulement durs avec leurs habitants, ce pays est aussi extrêmement violent avec le reste du monde, en se comportant d’une manière particulièrement arbitraire, que ce soit de manière diplomatique, militaire ou économique. Petit retour sur le lourd bilan des dernières années.


Défense brutale de leurs intérêts

mardi 31 octobre 2017