samedi 8 août 2020

Coronavirus : la crise d’une époque

Il y a trois mois, nous entrions dans la phase de déconfinement. Depuis, les craintes d’une seconde vague gonflent encore plus vite que le nombre de cas. L’occasion de chercher à faire un premier bilan de cette crise, dont bien des aspects soulignent à quel point elle est la crise de notre époque, cette époque du laisser-passer, du laisser-faire, ou des reculs démocratiques, sociaux et des services publics.

 

Une crise de la globalisation dite néolibérale

 

lundi 3 août 2020

Gisèle Halimi : le féminisme n’est pas compatible avec le voile


La semaine dernière, cette figure du féminisme est morte à 93 ans. Elle s’était distinguée il y a 31 ans par une opposition aussi ferme que calme et positive contre le port du voile à l’école, ce qui l’avait poussé à quitter SOS Racisme, alors trop complaisant avec des comportements incompatibles avec notre vision de la société. Ses propos sonnent toujours aussi justes aujourd’hui.




« Le voile est un apartheid »



lundi 27 juillet 2020

samedi 25 juillet 2020

Ces 750 milliards qui disqualifient l’UE et Macron


L’interprétation de l’accord de mardi n’a pas fini générer des débats entre partisans de l’UE, qui continuent à y voir un moment hamiltonien, et critiques qui y voient une forme de chant du cygne. Même s’il ne faut pas négliger la réelle, même si limitée, évolution fédéraliste, sur le fond l’UE persiste dans la même impasse. Et la France de Macron est bien le dindon de la farce pour reprendre Natacha Polony.




Une UE dérisoire et caricaturale, un Macron qui oublie la France



lundi 20 juillet 2020

L’oligarchie indécente (1/2) : Villeroy de Galhau, haut fonctionnaire anti-Etat


Le gouverneur de la Banque de France est peut-être le haut fonctionnaire le plus révoltant du pays. Voici un homme davantage payé que le président, sans plus de responsabilité que celle du gouverneur d’une banque centrale balte, qui ne cesse de défendre les politiques d’austérité dont même le FMI s’éloigne. Mais le pire, c’est qu’il le fait avec la faiblesse argumentative de l’ifrap.




Porte-parole superficiel et révoltant de l’oligarchie



samedi 18 juillet 2020

Castex, nouveau chemin : Macron tourne en rond


L’interview du 14 juillet et la déclaration de politique générale du Premier ministre nous ont permis d’en savoir un peu plus sur le nouveau chemin promis par le président. En réalité, il s’agit uniquement d’une posture destinée à relancer un mandat. La direction reste la même, à quelques nuances près, et Macron tente par des artifices grossiers d’accréditer une nouvelle dynamique.




Même fond, changement superficiel de forme



samedi 11 juillet 2020

Le macronisme : un techno-sarkozysme de seconde zone


Comme annoncé depuis trop longtemps, Jupiter a donc décidé de donner une nouvelle impulsion à son action après le déconfinement et les bien piteuses élections municipales. Nouveau Premier ministre, équipe gouvernementale remaniée et nouveau cap qui devrait être dévoilé prochainement. Pas sûr que ce qui en ressorte puisse lui donner le moindre élan, positif, pour 2022…




Toujours plus à droite



samedi 4 juillet 2020

Municipales, refus de vote et colère démocratique


Ces élections municipales resteront probablement comme un des plus gros ratés démocratiques de notre pays. Après un premier tour, qui n’aurait jamais du se tenir en plein décollage de l’épidémie de coronavirus, qui a éclipsé la campagne, le second tour a été encore plus fantomatique, avec une abstention encore plus forte, malgré de vrais enjeux, ce qui en dit long sur la colère des Français.




Déroute en marche, astres morts et vaguelette verte