lundi 5 avril 2021

Chétif, hors délai, toujours pas validé : le plan de relance ridicule de l’UE

Papier publié sur le site du FigaroVox

 

Il n’y a pas que sur la vaccination que l’UE est en échec complet, avec à peine 12% de la population vaccinée, contre 60% pour Israël, 46% pour la Grande Bretagne et 31% pour les États-Unis. Le mini et tardif plan de relance pourtant scellé en juillet dernier, n’a toujours pas été validé par 11 pays, dont l’Allemagne, où la Cour de Karlsruhe se met en travers du chemin. Un nouvel exemple qui montre bien qu’avec l’UE, l’union ne fait pas la force, mais complexifie, ralentit, et…affaiblit.

 


Un plan de relance aussi raté que la campagne de vaccination

 

samedi 3 avril 2021

La crise sanitaire imaginaire de la macronie

Pour bien gérer cette crise, il convient d’abord de regarder la réalité en face. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’exécutif français se distingue par une capacité assez extraordinaire à refuser de le faire, depuis le début. Après avoir grandement tardé à agir début 2020, et affirmé, entre autres, que « l’usage des masques en population générale n’est pas utile », ou que « nous n’avons jamais été en rupture de masques », les dernières semaines marquent un véritable passage dans un monde parallèle.

 


Mensonges et exagérations à tous les niveaux

 

lundi 29 mars 2021

Crise sanitaire, fiascos, couacs et mea culpa

« Je n’ai aucun mea culpa à faire, ni aucun remord, ni aucun constat d’échec » : voilà ce que Macron a osé affirmer jeudi soir ! Même s’il ne parlait que de sa décision de ne pas reconfiner fin janvier, il faut un sacré culot pour faire une telle sortie après autant de fiascos, sur les masques, les tests ou les vaccins. Et cela devient encore plus révoltant alors que la France est devenue le grand pays d’Europe où le virus circule le plus, et après une nouvelle série de couacs invraisemblables.

 


Toujours aucune anticipation et recul

 

samedi 27 mars 2021

jeudi 25 mars 2021

Le scandale du blocage des phagothérapies (billet invité)

 Billet invité de Rodolphe DUMOUCH, Professeur agrégé de SVT

 

La crise sanitaire a révélé de nombreux dysfonctionnements en matière de santé publique. Songez, en seulement un an, au changement ahurissant de discours officiel et de réglementation sur les masques ; comparez entre mars 2020 et mars 2021. Quels invraisemblables revirements ! Le seul élément stable dans cette cinéscénie grotesque est la remarquable conservation de ce réflexe répressif à 135€, si caractéristique du cerveau reptilien. Toutefois, il est d’autres scandales, en matière de santé, qui sont, justement, éclipsés par la situation. Parmi ceux-ci, le rejet européen, depuis des lustres, d’une technique susceptible d’être une réponse efficace à la multiplication des résistances bactériennes aux antibiotiques, la phagothérapie.

 

Les bactéries sont aussi attaquées par des virus

lundi 22 mars 2021

Ce Brexit qui disqualifie toujours plus l’UE

Le Brexit est une redoutable épreuve pour l’UE, qui se construisait comme une organisation dont on ne partait pas. Longtemps, une partie de l’UE et certains Bremainers espéraient pouvoir passer outre le vote du peuple britannique, pratique malheureusement coutumière. Non seulement la Grande-Bretagne a persisté, mais les trois derniers mois apportent de l’eau au moulin des opposants à l’UE, en démentant bien des prévisions de ses partisans, de plus en plus décrédibilisés…

 


La calamité économique, la droitisation et le danger sanitaire, c’est l’UE…

 

lundi 15 mars 2021

L’effacement des dettes a déjà commencé (mais il ne faut pas le dire)

Billet publié sur le site de Marianne

 

C’est un des sujets qui a dominé les débats économiques ces dernières semaines : faudrait-il effacer une partie des dettes issues de la crise sanitaire ? Thomas Piketty mène le combat, au point de subir un tir de barrage assez féroce. Mais, finalement, puisque les banques centrales mènent depuis un peu plus de dix ans des politiques de monétisation importantes, un effacement des dettes publiques, certes temporaire et sans le moindre cadre démocratique, n’a-t-il pas, en fait, déjà commencé ?

 


Les angles morts du statut des banques centrales

 

samedi 13 mars 2021

Coronavirus : les 4 fiascos qui nous rapprochent de la fin de l’UE

Papier publié sur le FigaroVox vendredi

Pour ses défenseurs, l’UE était une union toujours plus étroite, plus grande, une union qui devait faire notre force, permettre de nous défendre et de nous protéger contre les crises. Mais avec le Brexit et la crise sanitaire, tous ces arguments ont été pulvérisés par la réalité. Comment cela ne pourrait-il pas avoir de grandes conséquences sur l’avenir de l’Union Européenne dans les prochaines années ?

 


Délocalisations et services publics exsangues

 

lundi 8 mars 2021

Que penser de la modération de Salvini et Le Pen ?

En 2015, Tsipras a été le premier opposant radical au système dominant élu par son peuple. Mais après quelques mois, il a fini par poursuivre les politiques qu’il dénonçait. Depuis, bien des alternatifs européens modèrent leur discours, au point de se rapprocher de la doxa dominante. Nouveaux exemples avec le gouvernement Draghi en Italie et la tribune de Marine Le Pen dans L’Opinion.

 


Ces alternatifs qui ne le sont qu’à la marge

 

samedi 6 mars 2021

Bitcoin, GameStop, Tesla : la bourse toujours plus casino

L’année écoulée a été totalement effarante sur les marchés financiers. Après un gros coup de froid lorsque la pandémie s’est répandue sur le monde, les marchés ont vivement rebondi, revenant à leurs plus hauts, et les battant largement dans certains cas. Mais les hausses de Tesla et du Bitcoin, ou l’incroyable bataille boursière sur GameStop donnent tous les jours davantage l’impression que les marchés financiers ne sont qu’un casino arbitraire, où, si les gains sont forts à date, le risque grandit…

 


Une bulle qui ne cesse de gonfler

 

samedi 27 février 2021

samedi 20 février 2021

Que penser du débat Darmanin / Le Pen ?

Le débat organisé par France 2 entre Gérald Darmanin et Marine Le Pen au sujet de la loi anciennement nommée « contre le séparatisme » a suscité beaucoup de commentaires. De manière à échanger sur l’issue de ce débat, le premier pour la présidente du RN depuis celui de la présidentielle, voici mon sentiment, qui reste assez partagé plus d’une semaine après l’émission.

 


Un débat politique n’est pas un grand oral

 

mardi 16 février 2021

samedi 13 février 2021

Garder raison sur la pandémie

Il y a quinze jours, la France se préparait à un troisième confinement, poussé par la grande majorité des experts et des média, pourtant sans flambée épidémique. Depuis, le plateau épidémique a été confirmé, des signes de repli apparaissant même, démontrant que ce reconfinement n’était décidément pas nécessaire. Pourtant, le climat médiatique reste souvent extraordinairement pesant. Qu’en penser ?

 


Absence de contextualisation et dérapages médiatiques

 

mardi 9 février 2021

samedi 6 février 2021

lundi 25 janvier 2021

Du sens de l’envolée des marchés financiers

La crise économique des années 2020 est très particulière. Nous assistons probablement au découplage le plus frappant entre l’économie réelle et l’économie financière. Bien sûr, ce découplage n’est pas nouveau. Mais jamais un tel grand écart n’était apparu sur un laps de temps aussi court, avec la récession la plus sévère depuis des décennies, et des marchés financiers qui battent des records


Crise ultra-inégalitaire et bulle financière

 

samedi 23 janvier 2021

Les illusions de l’investiture de Biden

L’investiture officielle de Biden a été largement saluée par les grands média, communiant dans un sentiment de passage du mal au bien, après les quatre années de l’extravagante présidence Trump. Mais le regard porté sur cette nouvelle administration, portée aux nues sans nuance, risque de provoquer de graves déconvenues dans les prochaines années, tant ses carences sont grandes.

 


Le président idéal pour le clan Trump

 

lundi 18 janvier 2021

Les GAFA et les Démocrates ressuscitent Trump

Le mandat de Donald Trump aurait pu se terminer sur ses échecs à contester l’élection de Biden, son appel à marcher sur le Capitole, suivi du spectacle effarant de l’envahissement du parlement états-unien, le tout sur fond d’une envolée de la crise sanitaire. Une fin de règne peu glorieuse, qui aurait assombri son échec sur le fil début novembre. Las, les GAFA et certains Démocrates semblent décider à vouloir relancer sa carrière politique, ou celle de sa famille, par des manœuvres effarantes.

 


Entre censure des GAFA et destitution inutile

 

samedi 16 janvier 2021

Rachat de Carrefour : que penser de l’opposition du gouvernement ?

Papier publié hier sur le site de Marianne

 

Cette semaine, la révélation du projet de rachat de Carrefour par le groupe canadien Couche Tard a suscité une réaction hostile du gouvernement. Passée la surprise, bienvenue, d’une telle réaction de la part d’une majorité qui a laissé vendre tant de joyaux du pays (Alstom, Alcatel, Technip…etc), une analyse précise des dires des ministres pourrait indiquer que la partie n’est pas forcément close. Les déclarations des ministres pourraient aussi bien être une fin de non recevoir qu’une posture de négociation…

 


Une prise de contrôle de Carrefour pas encore exclue

 

mardi 12 janvier 2021

Macron est-il le Attila de la culture française ?

Il nous avait peut-être prévenu pendant la campagne électorale de 2017 en affirmant « qu’il n’y a pas une culture française ». Mais aujourd’hui, après dix mois de crise sanitaire et de mesures de fermeture des établissements culturels et des restaurants, il est frappant de constater à quel point tout ce qui fait notre exception culturelle est si peu protégé par l’exécutif durant cette crise.

 


La culture et la gastronomie, non essentielles pour les marcheurs ?

 

samedi 9 janvier 2021

Macron, du « en même temps » au tout et n’importe quoi

Hollande a été moqué pour sa propension à construire les synthèses illusoires qui ont mené le PS là où il est. Et si le « en même temps » de Macron se révélait être une version encore plus dysfonctionnelle de la synthèse de son ancien chef, beaucoup trop large pour garder la moindre cohérence ? C’est bien ce que semblent indiquer ses dernières longues prestations dans Brut et l’Express.

 


Mécontenter tout le monde en cherchant à plaire à tous

 

lundi 4 janvier 2021

Accord du Brexit : victoire de Londres, Waterloo de l’UE

On allait voir ce que l’on allait voir… Bien des dirigeants de l’UE évoquaient des représailles au départ de Londres, entre facture exorbitante, limites à l’accès au marché européen ou menaces d’un chaos au 1er janvier. Las, le projet peur des eurobéats a encore échoué, et l’accord obtenu par Boris Johnson scelle la victoire de Londres, et une défaite lourde de conséquences pour l’UE.

 


Les opposants au Brexit tournés en ridicule