mardi 3 août 2021

Au Japon, Macron fait doublement honte à la France

Contrairement à ses homologues, Macron a décidé de faire le voyage au Japon pour l’ouverture des Jeux Olympiques. Il en a également profité pour rencontrer le Premier ministre, Yoshihide Suga. Mais bien des aspects de ce voyage posent problème, depuis le simple fait de venir au Japon, jusqu’à son comportement avec son homologue. Encore une fois, son comportement a été d’une très grande légereté.

 


Un comportement de sale gosse, mal éduqué et irrespectueux

 

Un cliché résume les deux fautes de Macron. On y voit le locataire de l’Élysée empoigner des deux mains les deux bras du Premier ministre Japonais, d’une manière dont Jupiter est coutumier. Mais ce faisant, notre roitelet commet deux énormes fautes diplomatiques qui devraient faire la une des médias. D’abord, et l’ambassadeur de France au Japon n’a sans doute pas manqué de lui dire, les contacts physiques sont très largement proscrits au Japon, surtout avec un dirigeant politique. Macron commet un impair diplomatique majeur, d’autant plus qu’il tient le Premier ministre Japonais comme s’il était sa propriété, d’une manière très dominatrice et paternaliste. C’est un comportement extrêmement choquante pour un dirigeant occidental avec le dirigeant d’un pays qui a été sous domination occidentale…

 

Autre point absolument révoltant : l’absence complète de respect des gestes barrières dans le cadre d’un rebond de la crise sanitaire, dans un pays où leur respect est bien plus strict que chez nous. En outre, il faut rappeler que le Premier ministre a 72 ans, et que, même s’il est vacciné, il n’est pas à l’abri du variant delta, son âge le plaçant dans les populations à risque... Et il faut noter qu’un lecteur du blog, japonais, m’avait exprimé par mail sa colère à l’égard de ce président qui va au Japon sans respecter les recommandations sanitaires, peu favorables à un tel voyage, le tout sans respecter les règles d’isolement de 3 jours en place au Japon pour tout personne venue d’un pays étranger à l’archipel…

 

Ce manque complet de respect des gestes barrières au vu et au su de tous n’est-il une nouvelle illustration d’une conception très oligarchiste du monde, où les règles, liberticides et autoritaires, qu’il édicte semblent ne pas devoir le concerner ? Comme pour l’Assemblée Nationale, qui ignore le passe sanitaire, Macron semble une nouvelle fois indiquer que les règles folles qu’il édicte ne sont que pour la populace, pas les gens comme lui… Cet épisode vaut la peine d’être retenu tant il illustre le caractère en partie tyrannique de ce pouvoir capable de mettre en place les lois les plus liberticides depuis des décennies, tout en s’éxonérant en grande partie. Quelle légitimité peut bien avoir le passe sanitaire quand les députés refusent de l’appliquer, et quand le président foule aux pieds toutes les règles de prudence sanitaire, en voyageant à sa guise, sans contrainte, tout en s’éxonérant des gestes barrières dans ses rencontres.

 

Ce faisant, difficile de ne pas voir dans le comportement de Macron celui d’un sale gosse, mal éduqué, et profondément irrespectueux. Tout ceci est d’autant plus révoltant qu’il gère la crise sanitaire de la manière la plus autoritaire de l’europe occidentale, multipliant interdits et obligations, dans  un Absurdistant autoritaire plein de contradictions et d’exemptions, tout en y étant peu regardant lui-même.

8 commentaires:

  1. Ce TdC de macron a bien caressé la joue du Pape, alors...
    Ce type n'a pas de limite, comme disait Valls.

    RépondreSupprimer
  2. "C’est un comportement extrêmement choquante pour un dirigeant occidental avec le dirigeant d’un pays qui a été sous domination occidentale…"

    En fait, c'est la France qui a été sous domination japonaise (en Indochine), et je vous rappelle d'ailleurs que ça c'est plutôt mal fini (emprisonnement des Français et exécutions massives dans les derniers jours avant la défaite japonaise).

    Donc votre côté atlantiste, qui vous fait d'instinct penser que nous sommes vus comme les US, vous joue de mauvais tours sur ce billet.

    Cela révèle par ailleurs que vous vous imaginez avoir une dette envers les populations du tiers-monde, conception sentimentaliste courante mais fausse qui nous envoie dans le mur.

    Enfin, Macron n'est pas entré de force, avec les Black ships de l'amiral Perry. Donc ce sont les autorités japonaises qui ont accepté de le laisser se pointer.
    Ainsi, votre lecteur japonais ne se montre pas fidèle à la réputation de politesse des habitants de ce pays, puisqu'il fait porter à Macron un chapeau un peu large pour lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Japon n'a-t-il pas été un peu sous domination occidentale après 1945 ? Pas d'histoire de dette ici, mais simplement respecter les façons de faire du pays, que Macron foule avec une légèreté indigne de sa fonction. Bien sûr, Macron n'est pas venu de force, ce que le commentaire vers lequel je renvoie précise, mais c'est le deux poids, deux mesures en fonction de qui l'on est qui pose problème à de nombreux Japonais

      Supprimer
    2. Le Japon a été occupé par les USA, pas par la France.

      En revanche, le Japon a occupé l'Indochine française (il s'y est d'ailleurs montré fort peu aimable).

      Aussi le Japon n'a-t-il pas été sous domination occidentale, mais américaine ; et la France a-t-elle été plus sous domination japonaise que l'inverse.

      Le Japon aurait-il été sous domination allemande après 1945, alors qu'il était occupé au même titre que l'Allemagne ?
      Vous voyez bien que cette histoire de domination occidentale ne tient pas debout, sauf à épouser le point de vue atlantiste.

      C'est comme ça...

      Supprimer
    3. Vous dites :

      "Pas d'histoire de dette ici, mais simplement respecter les façons de faire du pays, que Macron foule avec une légèreté indigne de sa fonction."

      Les Japonais ne se touchent pas volontiers, d'autres pays dont la France si. Que Macron touche son homologue, en signe de cordialité, peut donc être considéré comme impoli, nous dites-vous.
      Il faudrait respecter les façons de faire du pays.

      Mais vous ne dites rien de ceci :

      https://www.causeur.fr/fdesouche-et-son-barometre-du-prenom-musulman-207438

      alors que c'est une remise en cause autrement importante des façons de faire de notre pays ; faire référence à une culture étrangère, dès les premier contact, et de manière plus durable que le passage de Macron.

      Soyez cohérent avec vous-même : s'il existe une culture japonaise, qu'il faudrait respecter, alors il y a une culture française.
      Les Japonais, d'ailleurs, le savent bien, et montrent que tout ceci était évitable.

      Supprimer
    4. @ Troll

      Parce que les Etats-Unis font partie de l’Occident, avoir été sous domination étatsunienne signifie aussi avoir été sous domination occidentale…

      Quand on est invité dans un pays, on respecte un minimum ses façons de faire, ce que Macron a refusé et qui représente une faute diplomatique majeure là-bas. Et même dans des pays plus tactiles, actuellement, du fait de la pandémie, il convient d’être un peu moins tactile également… Cela fait deux fautes, totalement injustifiables.

      Supprimer
  3. Pour avoir pratiqué des arts martiaux japonais, la distance est de mise, le salut est une légère inclination du buste, sans plus. Mais Macron ne respecte rien et met ses gros doigts boudinés partout, que fait le quai d'Orsay pourtant au fait des moeurs japonaises face à une telle beauferie franchouillarde.

    RépondreSupprimer
  4. La France aussi est sous domination occidentale, c'est-à-dire anglo-saxonne depuis 1945, à l'exception de la présidence de De Gaulle...

    RépondreSupprimer