mercredi 10 janvier 2018

Mélenchon, nouveau meilleur ennemi du système ?

En 2017, je me suis sérieusement intéressé à Mélenchon. Au printemps, quand la présidentielle s’est transformée en quadrangulaire, il pouvait apparaître comme la meilleure option des quatre pour la France. Cet automne, il a pris la tête de l’opposition à Macron. Mais par ses excès et ses failles, j’en viens à me demander s’il ne devient pas l’opposant idéal pour Macron...


Peu pédagogique, colérique, et pas si démocratique

samedi 6 janvier 2018

La mondialisation heureuse contre l’économie réelle partie I : Trois enseignements des troubles d’Airbus (billet invité)

Billet invité de Marc Rameaux, qui a publié « Portrait de l’homme moderne »

Nous y sommes : le groupe industriel européen le plus florissant des 5 dernières années, exemplaire quant à sa compétitivité économique et sa stratégie industrielle, se trouve en danger de disparition ou de rachat par les USA. Comment un tel paradoxe est-il possible ? Comment un tel découplage entre les résultats économiques objectifs d’un groupe et sa situation de survie devient-il une réalité ? Le scénario n’est malheureusement pas nouveau. Il traduit le fait que jamais l’opposition entre l’économie réelle et les travers de plus en plus malsains de la « mondialisation heureuse », n’a été aussi forte.



I. Un capitaine d’industrie en 2017
                 

mardi 2 janvier 2018

… Et s'il n'en reste qu'un (empire)... ou la résilience chinoise à l'épreuve de la globalisation (billet invité)

Billet invité de Jean-Louis Porry

Le thème de la décadence et de l'écroulement des empires est présent dans l'inconscient collectif et le discours politique occidental depuis le siècle des lumières, illustré notamment par l'"Histoire de la décadence et de la chute de l'Empire romain" d' Edward Gibbon. Plus de 200 ouvrages auraient été consacrés à ce sujet, chaque auteur expliquant cet élément majeur de l'histoire européenne en fonction de ses préférences politiques, économiques, religieuses... Ce thème se retrouve dans la formule de Paul Valéry, au lendemain des tueries de 14-18 sur les civilisations "qui savent désormais qu'elles sont mortelles".

A l'autre extrémité du continent, la Chine a connu au cours de sa longue histoire de nombreux épisodes dramatiques : écroulement de dynasties corrompues, invasions barbares, jacqueries grandioses... certains de ces épisodes ont durement touché le pays, notamment en décimant sa population, mais aucun n'a entraîné une catastrophe analogue à la chute de l'empire romain d'occident, suivie de plusieurs siècles de régression sociale et culturelle.

Une écriture originale.