mardi 18 octobre 2011

L’admiration révélatrice de Marine Le Pen pour Poutine



On peut respecter la Russie sans admirer Poutine

La présidente du Front National a ainsi affirmé : « Je ne peux qu'être inquiète quand je vois que notre président, sous l'impulsion des Américains, tourne le dos à la Russie. Suivant les Américains, les médias français diabolisent la Russie » et elle a préconisé un rapprochement avec Moscou. Et sur le fond, je suis en partie d’accord. Je crois que l’Europe doit se construire de l’Atlantique à l’Oural, que l’OTAN n’a plus de sens et qu’il faut associer la Russie à la construction européenne.

Mais Marine Le Pen prend des libertés avec la vérité en affirmant que les médias français diabolisent la Russie. Il y a une différence entre un pays  et ses dirigeants et même si mon opposition à l’ingérence fait que je crois qu’on ne peut pas forcément tirer un trait étanche entre les deux, la critique des médias ne porte pas sur le pays, mais bien les pratiques autocratiques de Vladimir Poutine et de ses arrangements avec la démocratie et les libertés publiques. Nuance.

Admirer un autocrate

Marine Le Pen a également affirmé : « Je ne cache pas que dans une certaine mesure j'admire Vladimir Poutine. Il commet des erreurs, mais qui n'en commet pas ? La situation en Russie n'est pas facile, et on ne peut pas régler rapidement les problèmes issus de la chute de l'URSS ». Et cela me pose un gros problème. C’est une chose de respecter les dirigeants politiques d’un pays, même s’ils ne sont pas des démocrates, pas respect de la souveraineté nationale.

Mais cela en est une autre de dire qu’elle admire Vladimir Poutine, même si elle met des bémols. Admirer un homme qui fait reculer la démocratie et les libertés publiques dans son pays, qui créé une parodie de démocratie en montant lui-même des faux partis d’opposition est indigne d’un responsable politique républicain, ce qui démontre bien que Marine Le Pen n’en est pas une. Encore une preuve du relativisme du FN avec des comportements extrémistes.

Provocation extrémiste et politicienne

Bien sûr, Marine Le Pen a pris des précautions dans sa déclaration. Elle précise « dans une certaine mesure » et évoque des « erreurs », mais il faut noter qu’elle relativise immédiatement les « erreurs » que commet Vladimir Poutine en disant « mais qui n’en commet pas ? ». Sauf qu’il faut soit une mauvaise foi incroyable ou alors des convictions pas vraiment démocratiques pour relativiser ainsi les « erreurs » du premier ministre russe. A moins que cela ne soit les deux…

On peut également voir derrière cette déclaration un moyen de faire du « buzz », un moyen de provoquer les médias pour faire parler d’elle à un moment où l’attention pas illégitime des médias pour les élections primaires socialistes laisse moins de place au reste de l’opposition. En tout cas, ce genre de déclaration est une nouvelle pièce au dossier qui démontre bien que le Front National n’est pas un parti comme les autres et qu’il reste parfaitement infréquentable.

Marine Le Pen a bien réussi à vendre l’histoire de recentrage de son parti. Elle sait également modérer ses propos, au contraire de son père, qui aimait provoquer. Mais encore une fois, elle démontre que son parti reste fermement ancré à l’extrême droite du spectre politique.

44 commentaires:

  1. Le PS et l'UMP sont également des partis infréquentables. La mise en coupe réglée des populations européennes est quelque chose d'hallucinant. Le Pen anticipe peut-être parfaitement bien la prochaine époque, dure et violente.
    Jardidi

    RépondreSupprimer
  2. Je partage complètement votre rejet du Front national. Marine Le Pen tente de le rendre fréquentable, mais il ne faut pas oublier le programme que défendait ce parti il y a peu encore: il n'était pas seulement anti-immigrés, mais anti-étatiste, ultralibéral et favorable au démantèlement de tout notre système de protection sociale. Le voir aujourd'hui réaliser une OPA sur les idées gaullistes est proprement écoeurant.
    Le problème est que cette OPA est en train de réussir. NDA, malgré son talent, demeure peu écouté, précisément parce que son discours est complexe et qu'il propose un retour à la nation qui n'est pas synonyme de xénophobie. En temps de crise, ce sont malheureusement les discours populistes qui triomphent généralement.
    A cet égard, le ralliement de certains souverainistes historiques à Marine Le Pen me paraît un mauvais présage. Je pense par exemple à Paul-Marie Couteaux: je me souviens l'avoir rencontré il y a 15 ans à Toulouse, par l'intermédiaire des Jeunes séguinistes. Or, notre mouvement était dirigé à l'époque par un ami d'origine algérienne, musulman de surcroît, ce qui semblait ne poser aucun problème à M. Couteaux. Voir cet ancien proche de Chevènement et de Séguin rejoindre le FN est, je trouve, un signal inquiétant.
    Vous citez souvent l'exemple de 1958, qui a permis le retour du Général au pouvoir. Il me semble cependant que la crise actuelle rappelle plutôt la situation des années 30, et l'on sait que le désespoir des peuples européens les a menés vers des solutions extrêmes. Ce n'est qu'ensuite, quand est venu le temps de la guerre, que de Gaulle s'est imposé.
    Vous parlez de 2017 comme une opportunité pour NDA, et j'ai envie de vous croire, il en a en tout cas l'étoffe. Mais la situation risque de devenir intenable dès la prochaine élection pour les partis traditionnels. Ce matin, comme vous l'avez sans doute entendu, Moody's a placé notre AAA sous surveillance négative. Si nous le perdons d'ici l'élection, ce qui paraît probable vu les prévisions de croissance, quelle crédibilité restera-t-il aux partis traditionnels? NDA fera je l'espère un score encourageant, mais il me paraît évident, malheureusement, que Marine Le Pen sera présente au second tour.

    RépondreSupprimer
  3. Il ne faut pas diaboliser le FN, il en joue.

    Oui, Marine a peut etre un peu abuser avec Poutine, mais bon... combien d'exemples de copinage (du vrai, pas juste quelques mots) entre des politiques, elus de nos deux gros partis 'républicains' avec des chefs d’états et autres personnages plus que douteux ?
    La meilleure lutte contre le FN et autres extrémistes, c'est les idées, les proposition, l'écoute du 'peuple', etc etc...
    Les gens en ont MARRE des politiques qui racontent des salades, vivent dans leur monde et qui sont a des années lumières de la réalité, de leurs problèmes qui ne vont qu'en s’aggravant et qui se distribuent les cartes en eux.

    Entendu hier Laurent Wauquiez a Mot croisé qui a dit une connerie plus grosse que lui... et bien sur, personne pour le lui faire remarquer : le PS va augmenter les impôts. Ca va représenter une augmentation d’impôts de 3000€ pour un couple avec 2 enfants qui a un revenu de 2/3000€ par mois !!!
    Il avait fumé quoi pour sortir ca? rien? donc soit c'est un GROS menteur, soit c'est un GROS incompétent. Dans les deux cas, il n'a rien a faire là où il est.

    Bon, c'est un exemple d'UMP qui tacle le PS, mais dans l'autre sens, c'est pareil, et ça, il y en a marre.
    Les gens ne veulent plus être pris pour des cons par des abrutit !!

    RépondreSupprimer
  4. MLP apprécie poutine, ca y est c'est le vrai visage de l'extrème droite! MLP aime faire du tir, c'est le vrai visage de l'extrème droite!
    C'est vrai que notre belle UE, portée par les tenants du système (UMPS-EELV...), est tellement bien mieux que la Russie de Medvedev et Poutine.
    Je trouve normal que vous cherchiez des puces à MLP sur son programme, mais les accusations morales n'amèneront jamais rien de constructif.
    Cela fait des années que l'on nous rabâche tout un tas de bêtises sur le FN, même Jospin l'avait admis. Cela a permis à l'UMPS de conserver le pouvoir en se donnant de temps en temps des pichenettes sur le nez.

    Malheureusement vous avez baissé les bras, donc à part tourner le dos et accepter la défaite, il faudra voter pour un vrai changement!

    RépondreSupprimer
  5. @Julien M
    M couteau n'avait aucun problème avec votre ami algérien, pourquoi en aurait-il aujourd'hui?
    Le FN; de MLP, réalise une OPA sur les idées gaullistes, il faut s'en réjouir. Il y a un changement, il faut l'acter et non s’apitoyer sur son sort.
    Le FN, de MLP, change de programme politique et économique et vous nous reparlez de l'ancien programme. Pourquoi?
    Que des anciens seguiniste et chevénementiste rejoignent MLP devrait plutôt valider la création d'un camp national et patriote, qui pense à la France avant un parti (cf M. Montebourg.).

    RépondreSupprimer
  6. @Guillaume
    Vous avez le droit de croire que Marine Le Pen a changé, pour ma part j'y vois seulement un effet de cosmétique visant à rendre son parti présentable. Son père est toujours à ses côtés, et elle ne dément jamais ses propos. Il faut se souvenir que Le Pen père est entré en politique aux côtés de Pierre Poujade, qui a toujours exécré le gaullisme et combattu le modèle social issu du CNR. Le Pen représente aussi cette tradition d'une droite hostile à l'indépendance de l'Algérie, et il exécrait aussi de Gaulle pour cette raison-là. Quant à l'idée de la nation qu'il représente, son racisme, sa xénophobie, son antisémitisme ne sont plus à prouver. Bref, tout l'oppose à de Gaulle, celui de 1940 comme celui de 1958. Bref, Marine Le Pen se présentant en héritière du gaullisme, c'est un attrape-nigaud, une usurpation d'identité. Je peux comprendre que, par désespoir, par haine du système UMPS, des gens puissent se laisser prendre au piège. Mais j'espère qu'il subsistera suffisamment de gens lucides pour dénoncer cette imposture.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai qu'elle cumule connerie sur connerie.. la dernière http://www.20minutes.fr/politique/808042-quand-marine-pen-confond-lamy , où elle confonds Pascal et François Lamy

    RépondreSupprimer
  8. Comment fais t-on pour activer les liens dans les commentaires ?
    Merci

    RépondreSupprimer
  9. Cher Laurent,

    Vous auriez certainement pu faire une carrière de coiffeur, car visiblement vous semblez capable de trouver des poux là où il n'y en a pas ... Et pour cela il faut l'oeil averti du professionnel, voire l'oeil du bon commercant qui force la main pour vendre plus de ses produits ...

    Bien à vous,

    RépondreSupprimer
  10. @JulienM
    Pourquoi est ce que les choses ne pourraient pas avoir évoluées? Il faut rester vigilant, mais pas bloqué.
    Vous dites, elle n'a jamais démenti les propos de son père. C'est faux, elle n'a pas arrêter de le faire avant et après son élection à la tête du FN.
    Comment expliquez vous que d'anciens membres du FN, parti avec l'arrivée de MLP, se mobilisent contre elle?
    Il y a eu des moments que je n'accepte pas, mais c'est du passé. Il faut penser à la France d'aujourd'hui et de demain.
    Vous lancez les anathèmes racismes, xénophobies et antisémitisme. Bref ce ne sont que des attaques morales, celles ci ne permettent pas d'apporter quoi que se soit au débat et en plus, je n'ai rien vu ni entendu, de la part de MLP, qui puisse étayer ces accusations.
    Je n'ai aucun désespoir ni aucune haine de l'UMPS, mais j'ai envi de voir notre pays au plus haut. C'est cet espoir de jours meilleurs qui me pousse à réfléchir et non à réagir.

    @A-J Holbecq
    Certes, c'est une belle bourde, mais elle n'est pas la seule personnalité politique à se tromper parfois. Une attaque nulle et sans sens réel

    RépondreSupprimer
  11. Poutine a relevé un pays qui était en phase d’éclatement et pillé par les oligarques a l’époque d'Eltsine. Tout ça avec la bénédiction de l'occident.
    Après Poutine n'est pas un enfant de coeur avec les opposants ca je veux bien. Mais c'est plus facile d'être démocrate chez nous, bien en sécurité dans l'empire américain.
    La Russie ne merite pas d'être d'ostracisée. En tous cas pas plus que les Etats Unis, leurs guerres a répétition et leur modele économique deplorable de pillage des ressources que Sarkozy essaie de recopier.

    RépondreSupprimer
  12. Admirer Poutine, un mafieux avec 21 ans de kgbistes et plus derrière lui, reconverti en oligarque à l'économie de marché, pacsé avec Medvedev, jambes de la Russie quand la tête a toujours été lui dans la coulisse.
    Je n'arrive pas à comprendre la logique de cet engouement. Pour un opportuniste comme Poutine, dangereux, qui excelle dans le coup du parapluie et se donne une façade de démocrate pour se refaire une virginité quand il n'est qu'un coucou habile, sans foi ni loi, oligarque du système que ce soit par l'ouverture à l'économie de marché ou profitant des privilèges exhorbitants du soviet suprême pendant que le bon petit peuple crevait dans les égouts.

    Qu'est ce qui a changé pour les russes au quotidien ?
    La Russie n'échappe pas aux conséquences que nous constatons dans le libre échange fédéraliste européiste. Une catégorie hyper privilêgiée de milliardaires qui se gobergent et achètent notre patrimoine sur la Côte d'Azur, des réseaux mafieux qui prospèrent en toute impunité et vérolent nos états, et le peuple russe, dans sa grande majorité, qui continue à souffrir et crever en silence.

    C'est pas le peuple russe qui profite de l'économie de marché, c'est une caste d'oligarques qui détient des fortunes colossales et qui n'a fait qu'accentuer, creuser l'immense fossé entre les classes dirigeantes et le peuple russe.

    C'est encore plus évident, visible que dans nos sociétés occidentales
    Y'a pas de classe moyenne en Russie
    .
    Un personnage sulfureux, peu recommandable.

    GAIA

    RépondreSupprimer
  13. @ Laurent,
    Je crains que sous couvert d'hostilité à Marine Le Pen vous n'épousiez la russophobie ambiante de la plupart des journalistes qui traitent de la Russie: le mauvais Poutine et le bon Mevedev, l'ère "démocratique" d'Eltsine que les Russes détestent puisqu'elle a correspondu au pillage du pays par des oligarques et une chute vertigineuse dont on n'a pas idée pendant les années 90.
    Les Russes haissent le "démocrate" Boris Etsine" et son ère, détestent Mikhail Gorbatchev mais s'accommodent plus de Vladimir Poutine qui contribue à reconstruire le pays économiquement et socialement, rend ainsi au peuple russe sa dignité. Ce n'est peut-être pas le grand démocrate qu'attend l'oligarchie politico-médiatique occidentale mais il correspond à une nécessité historique de la Russie.
    N'oubliez pas que nous autres Français avons mis près d'un siècle à établir un régime politique stable avec la IIIè République et que l'apprentissage du parlementarisme commence avec la Restauration et la Monarchie de Juillet.
    Le gaulliste que vous êtes comme moi, se doit d'abord de prendre acte de la réalité politique de la Russie, quoique l'on pense, et souhaiter que la Russie redevienne une grande puissance pour permettre à la France une politique d'équilibre entre l'Ouest et l'Est même si les US sont une puissance en déclin 20 ans après la chute de l'URSS;

    RépondreSupprimer
  14. Est-il besoin de rappeler que le "démocrate" Boris Eltsine fit tirer au canon sur la Douma?

    RépondreSupprimer
  15. Doit-on rappeler que Vladimir Poutine a su depuis 2000 redonner aux russes la fierté de leur nation ? Qu'il a réhabilité la puissance publique dans un pays au bord de l'éclatement ethno-religieux et mis fin aux errements du néolibéralisme hérité des années Eltsine ? Les nationaux-républicains français auraient bien tort de se mettre à dos des responsables éminents comme MM. Poutine ou Chavez (ou encore Mme Kirshner) alors mêmes que ces derniers constitueraient des alliés sûrs pour inverser le cours de la mondialisation (si tant est que les "souverainistes" parviennent un jour au pouvoir...).

    RépondreSupprimer
  16. Concernant MLP, qu'elle confonde Pascal et François LAMY, qu'elle utilise un prénom pour un autre, c'est une confusion que l'on peut comprendre, mais penser et annoncer comme un scoop que le directeur de l'OMC est aussi le directeur de campagne de M. Aubry, c'est le début de la confusion mentale : Liliane et Marine même problème !

    "Je vous rappelle quand même, parce que les Français ne le savent pas, que le directeur de campagne de Mme Aubry, c'était Pascal Lamy, le directeur de l'OMC, le pape de l'ultralibéralisme et du mondialisme..." aurait-elle dit à RTL.
    Cerise sur le gâteau : les journalistes en face d'elle ne relèvent pas ! - Est-ce qu'ils écoutent au moins ?

    RépondreSupprimer
  17. @ Tous

    Il y a une immense différence entre vouloir davantage travailler avec la Russie (ce pour quoi je suis totalement favorable) et dire que l'on admire (même si c'est dans une certaine mesure) Poutine. MLP aurait pu s'arrêter à la première partie sans évoquer la seconde, mais elle fait la seconde. Quel responsable de parti véritablement républicain admire Poutine ?

    Cording, je ne suis pas du tout russophobe, je me considère plutôt russophile. Et je crois que la situation actuelle de la Russie doit beaucoup à ce que nous avons fait subir à ce pays en lui imposant une transition brutale et humiliante vers le néolibéralisme, imposant des privatisations qui n'ont été que des expropriations de biens collectifs à la faveur d'une poignée d'oligarques. Il n'est pas étonnant que les russes se tournent vers un dirigeant autocrate vu le visage que nous avons donné à la démocratie dans ce pays dans les années 1990.

    @ Teo Neo

    Poutine n'a pas réglé le problème des oligarques. Il n'a conservé que ceux qui lui sont favorables...

    @ Guillaume

    Même si je lui cherche des poux dans la tête, je n'ai jamais écrit qu'elle est raciste, ni xénophobe ni antisémite. Vous inventez. Vous voulez croire la belle histoire qu'elle raconte. Pour moi, elle fait comme Sarkozy avec Guaino. Elle dit ce qu'il faut dire pour gagner des voix.

    Penser que le FN peut faire une OPA sur le gaullisme est ridicule quand le site de son compagnon glorifie celui qui a tenté de l'assassiner et continue à trainer le Général dans la boue. L'extrême droite et le gaullisme ne sont pas solubles.

    @ Alain34 et Julien M

    Courage. NDA sera LA révélation de 2012. J'en suis totalement persuadé et quand on voit l'impact qu'a eu son passage chez Ruquier (près de 1000 soutiens de plus sur FB en une semaine), la vague sera forte dans 6 mois.

    RépondreSupprimer
  18. @ A-J Holbecq

    Pour les liens je crois que j'ai trouvé. Suffit d'écrire en html, en suivant les instructions données ici :

    http://blogger-au-bout-du-doigt.blogspot.com/2007/07/inserer-un-lien-dans-un-commentaire.html

    Ici j'ai mis comme titre l'url de la page, mais je peux aussi mettre à la place un titre de mon choix :

    Un blog à propos de Blogger c ouf non ?

    Et pour votre lien, André-Jacques, voici ce que ça donne :

    http://www.20minutes.fr/politique/808042-quand-marine-pen-confond-lamy

    Ou encore :

    Marine Le Pen est un faux Lamy

    RépondreSupprimer
  19. Note : du coup on peut aussi insérer des liens dans le texte comme on veut (Laurent, tu me pardonneras cette facétie un peu puérile).

    RépondreSupprimer
  20. L'indépendant19 octobre 2011 à 02:37

    Hors sujet. Je découvre ce blog et cet article : http://econo.free.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=25&Itemid=35&codefaq=14

    Encore un propagandiste dfu mensonge économique.
    PS. J'ai déjà posté ce commentaire mais avec un mauvais lien.

    RépondreSupprimer
  21. @LAURENT P
    Désolé, mais je ne faisais que répondre à Julien M. Donc ne le prenez pas pour vous.
    C'est plutôt "anonyme" qui vous proposez une carrière de coiffeur.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour M.Pinsolle,

    Moi ce que je trouve encore bizarre dans votre article c'est que :

    1) vous tapez sur le FN -et vous avez raison-, mais NDA est trop flou à ce sujet

    2) Vous critiquez la Russie de Poutine alors que NDA en a fait " l'éloge" lors de son discours à Paris en Novembre 2010 ...

    êtes vous vraiment à votre place à DLR ?

    Myriam

    RépondreSupprimer
  23. @l'independant

    Le pire avec ce site c'est qu'il se veut pédagogique. Donc il devrait être neutre alors qu'il est orienté "neoliberalisme". Faut lire quand ils justifient la désindustrialisation, faut se pincer pour le croire. Et plein de gens sur internet mettent des liens de ce site en croyant que c'est une explication de l'economie alors que c'est que des prises de position discutables par definition !

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour, en effet ce changement de MLP avec quelques accents gaullistes est certainement mal vécu par les anciens du FN, parti a l'origine farouchement opposé au général. Je ne sais pas comment Jean marie n'est ce pas, fait pour supporter les discours de sa fille, si ce n'est pour gagner des voix. MLP se positionne la ou l'UMP a déserter, c'est a dire un certain patriotisme, comme les représentait il y a quelques années finalement les seguin pasqua et même de villier. Ce qui me rebrousse le poil est cet OPA qu'elle arrive a faire en pompant inlassablement le programme de NDA, qui du coup a chaque émission se fait demander ce qui le differencie d'elle et pourquoi ne pas la rejoindre plutôt qu'une candidature isolée. Bref. De plus certains gaullistes, patriotes, se dirigent vers elle comme le messie (comme sarko en 2007) ce qui est la facilité. Bien mal leur en prendra. Le Fn ne sera jamais un parti de gouvernement a cause de l'aura du père, et même si je trouve MLP plutôt joviale et intéressante a certains point de vue, elle se doit de ménager la chèvre et le choux : un discours policé tout en gardant les vieilles rhétoriques du papa (histoire de pas perdre les anciens) Si MLP veut un rassemblement patriotique elle devra malheureusement pour elle, couper le cordon, et déssouder le FN qui stigmatise et est stigmatisé, la est la seule condition d'un espoir de rassemblement patriotique comme elle l'appelle de ses vœux. Même si je pense que c'est une posture afin de gagner des voix aux élections et avoir des soutiens plus républicains

    RépondreSupprimer
  25. Laurent Pinsolle débloque un peu! Il qualifie Poutine d'autocrate mais il devrait balayer devant sa porte et critiquer sarkosionisto pour ses dérives.
    Mr Poutine est très populaire en Russie et ça énerve nos impérialistes en chaussettes qui ne peuvent mettre leurs mains avides sur les richesses naturelles russes!

    Marine le Pen a raison de dire qu'il faut associer le Russie a l’Europe.

    RépondreSupprimer
  26. Allez lire www.mondialisation.ca et le site du réseau voltaire pour comprendre les articles comme celui de Mr Pinsolle qui denigre la Russie alors qu'il n'y a probablement jamais mis les pieds!

    J'attends de voir Mr Pinsolle critiquer nos démocrates qui malgré le refus de la constitution en 2005 sont passes en force. Elle est belle la démocratie française et l'arrogance de Pinsolle qui veut donner des leçons aux Russes me fait sourire. Balayez devant votre porte pour changer.

    RépondreSupprimer
  27. Le Figaro - La présidente du FN, Marine Le Pen, a réaffirmé qu'elle était contre la binationalité, lors d'une émission en ligne sur le site consacré à la présidentielle 2012etvous, mais elle a dit qu'elle ferait "peut-être" une exception pour les "Européens", car "l'Europe est une civilisation". - 19 octobre 2011.

    Bref, encore une preuve que MLP n'est pas républicaine car la République ne reconnait que des citoyens, tous égaux. Elle divise une fois de plus les Français.

    Julien

    RépondreSupprimer
  28. Faire votre buzz sur la soi disante admiration qu'aurait la "baba-yéga" française qu'est Madame Le Pen, pour Vladimir Poutine, c'est vraiment n’importe quoi!
    V. Poutine et son gouvernement défendent l'idée d'une Russie multiethnique et multi religieuse.
    Il existe quatre religions officielle en Fédération de Russie : « le Christianisme orthodoxe, l’islam, le Judaïsme et le Bouddhisme »
    Bien sur, lorsque cela ne va pas chez soit, il est toujours plus facile de désigner un bouc émissaire extérieure, mais Madame Le Pen, lez F.N. et la droite populaire sont bien des produits français ! En Russie le F.N. serait interdit comme tous les mouvement dits « ultranationalistes »
    Ne comparez pas ce qui n'est pas comparable !

    RépondreSupprimer
  29. @julien a
    Expliquez moi en quoi être contre la bi-nationalité est facteur de division des Français. C'est plutôt le fait d'avoir plusieurs nationalités qui est facteur de division.
    Posséder deux ou plusieurs nationalités est un signe de non appartenance pleine et entière à la nation. Donc ne réclamer qu'une seule nationalité est bien un signe de républicanisme!

    RépondreSupprimer
  30. @guillaume

    Exact. Je suis plutôt contre la binationalité en effet. Ce que je soulignais juste était le fait que MLP affirme que la binationalité peut être acceptable pour les Européens. Ce qui est anti-républicain, c'est de faire une différence entre un Franco-Allemand et un Franco-Algérien : l'un pourrait conserver sa binationalité, l'autre non, ce qui pour moi relève du non-sens.

    RépondreSupprimer
  31. @julien a
    Je suis assez d'accord avec vous. Français un point c'est tout!

    RépondreSupprimer
  32. Quelle tartuferie ! Prétendre que le FN serait bien ancré à l'extrême droite parce Madame LE PEN soutient Vladimir POUTINE tient du délirium, comment, en étant parfaitement honnête et informé de l'histoire russe peut-on écrire cela. Vladimir POUTINE contrairement aux assertions de l'auteur de ce texte, est bel et bien l'homme qui a sauvé son pays de la main mise atlantiste ourdie par les oligarques. Pour preuve, l'immense majorité du peuple russe adore Monsieur POUTINE ! Mais, c'est vrai que l'on a l'impression de vivre sur une autre planète, en France ... Un Président haï par son peuple, une classe politique marquée par des affaires dignes des pires mafieux, pas de quoi pavoiser et surtout, pas de quoi donner des leçons de morale aux autres.

    RépondreSupprimer
  33. qui dit que vladimir Poutine est infréquentable ? surement les partisans de la main mise US sur l'europe ,bien sur la russie ne plait pas aux américains un pays qu'ils ne peuvent pas manoeuvrer!
    la russie est un élément incontournable pour l'avenir de l'europe face aux blocs en présences et les dirigeants russes l'ont compris ils souhaitent pouvoir participer aux grandes décisions concernant le continent ,
    un exemple ,en ce moment russes et américains discutent du bouclier anti missiles US que ceux- ci veulent implanter en europe et bien sur le plus près possible des frontières russes,et le ton monte et nous européens risquons d'étre les dindons de la farce les américains ne connaissent pas le prix d'une guerre sur leur sol nous, nous en savons le prix.
    Poutine est l'homme qu'il fallait a la russie après le désastre Elstine .

    RépondreSupprimer
  34. commentaire précédent; dit par christian, excuser .

    RépondreSupprimer
  35. "Наша борьба целиком и полностью сосредоточена не против русского народа, а против иудо-большевистского правительства Советской России, против сталинизма, как идеологии, диаметрально противоположной нашей".

    Др.Пауль Йозеф Геббельс.
    из обращения к бойцам РОА 1943

    RépondreSupprimer
  36. Il y a une différence entre un pays et ses dirigeants et même si mon opposition à l’ingérence fait que je crois qu’on ne peut pas forcément tirer un trait étanche entre les deux, la critique des médias ne porte pas sur le pays, mais bien les pratiques autocratiques de Vladimir Poutine et de ses arrangements avec la démocratie et les libertés publiques. Nuance
    (complémentaires sur la Russie :
    Похоже на это )):
    "Наша борьба целиком и полностью сосредоточена не против русского народа, а против иудо-большевистского правительства Советской России, против сталинизма, как идеологии, диаметрально противоположной нашей".

    Др.Пауль Йозеф Геббельс.
    из обращения к бойцам РОА 1943
    Paul Joseph Goebbels.
    traitement de la ROA les hommes 1943
    Господин француз почти в слово в слово повторил убийцу миллионов(

    RépondreSupprimer
  37. Critiquer Poutine de la part d'un Gaulliste, elle est bien bonne celle là.

    En fait ce qui vous dérange c'est que de nos jours la démocratie est impuissante face à l'argent apatride et les revendications catégorielles et communautaire.

    Il serait tentant de dire que la démocratie perd pied dans ce monde; mais la démocratie a perdu pied depuis longtemps, en témoigne la classe politique française et son degré de corruption pointé par le classement international de la corruption: nous sommes parmi les pires d'Europe.

    Poutine n'est pas un grand démocrate? La belle affaire, il donne du boulot et une fierté à un peuple qui l'avait perdu.

    Non vraiment encore une fois on utilise le FN pour "diaboliser" au lieu de se poser les bonnes questions.

    RépondreSupprimer
  38. ce qui est navrant c'est cette russophobie toujours transparente dans les réactions médiatiques alors que la russie est un élément incontournable de l'europe et on doit au peuple russe beaucoup de respect pour sa détermination et son héroisme dans sa participation déterminante a la vitoire sur le nazisme, après stalingrad et koursk hitler avait compris que sa guerre était perdue sans oublier la résistance de léningrad près de 900 jours de siège .

    RépondreSupprimer
  39. @ Tous et aux nombreux anonymes

    Je répète : je ne critique pas la Russie, avec laquelle je crois que nous devons davantage coopérer. En revanche, je critique le fait, pour un dirigeant politique de dire que l'on admire Poutine car ce dernier a plutôt fait reculer la démocratie dans son pays.

    Pour ceux qui me rétorquent référendum de 2005 ou Sarkozy. Tout d'abord, vous pouvez fouiller dans les archives de mon premier blog et vous verrez que j'en parle souvent. Ensuite, la nature ne me semble pas la même.

    Je n'ai jamais dit que Poutine est infréquentable. Bien sûr, il faut le rencontrer et que la France travaille avec la Russie mais il n'est pas nécessaire de dire qu'on l'admire pour faire cela.

    Une telle déclaration ne suffit pas en elle-même et seule à qualifier MLP d'extrême-droite, bien sûr. En revanche, l'addition de déclarations (cf liens de l'article) l'indique. Quel dirigeant républicain évoque une telle admiration ?

    @ Julien

    Merci pour ce nouvel exemple.

    @ Myriam

    Je me sens très bien à DLR.

    @ Karl

    Merci.

    RépondreSupprimer
  40. le problème est le deux poids deux mesures : les dirigeants chinois a la tête d'une dictature communiste oû les exécutions capitales sont légions l'exploitation des ouvriers sans limite les médias verrouillés , et nos politiques vont faire des ronds de pattes a qui mieux mieux .
    sur l'inde aussi il y aurait baucoup a dire.
    Le but est de sortir de la mondialisation et ne pas se tromper de cible .

    RépondreSupprimer
  41. A Pinsolle, c'est cela oui... critiquez Sarkozy qui admire Obama le va t-en guerre!

    Christian a bien raison deux poids deux mesures...hypocrite va..quand Sarko a reçu Khaddafi en grande pompe on a pas entendu vos critiques... Vous devriez publier un billet sur Obama et les guerres impérialistes pour changer, la casse des services publics en France... des sujets intéressants pour tout le monde. Soyez utile et arrêtez de nous bassiner avec vos opinions sur la Russie que vous ne connaissez même pas...

    RépondreSupprimer
  42. de Gaulle a londre, oû ses rapports avec le anglo-saxons étaient plutot tendus a décidé d'envoyer combattre une unité de pilotes de chasses aux cotés de l'armée rouge ,et ces français y ont été intégrés mais contrairement aux collègues de la raf ceux ci ont conservé leur uniforme français ! et cette unité normandie yemen n'est toujours pas oubliée en russie et de Gaulle est le seul chef d'état de l'ouest européen présent a moscou a la fin de la guerre ,le gaullisme est une autre idée des rapports internationaux et surtout une grande indépendance .

    RépondreSupprimer
  43. @LP,

    Je ne vois pas où il est fait mention d'admiration béate, un tel qualificatif serait malhonnête. Ce "dans une certaine mesure" me parait fort à propos.

    Au surplus, l'action de Vladimir Poutine est caricaturée par des médias - mainstream - dont personne ne pourra affirmer qu'ils sont objectifs - sauf sur le TCE en 2005 il est vrai.

    Vous parlerez de la Tchéchénie - à propos de laquelle MLP, à ma connaissance, n'a pas loué l'action de Poutine - je vous renverrais alors à l'action des services américains à l'étranger depuis tant d'années, en Amérique latine et ailleurs, et nous commencerons par l'Irak - la Libye ensuite ? - et la fameuse fiole de Monsieur Colin Powell à l'ONU.

    Mais là encore, fumées et diversions : quelle critique sur les idées ? Aucune manifestement !

    Une question compte à ce jour, et nous indiquera pour qui roule NDA. Pour qui appellerait-il à voter au 2nd tour entre Hollande et MLP, ou Sarkozy et MLP ?

    Il se dit qu'il ne donnerait pas de consignes.

    Ainsi, entre une républicaine au programme inspiré de l'humanisme civique et défend ces mêmes thèses, et le choix de ce positionnement mondialiste qu'il dit combattre, le sémillant NDA n'arriverait pas à choisir ?

    Il reste les pirouettes ; je vous laisse faire, vous y êtes expert, et témoignerez par cette pratique même de votre état d'esprit dans le débat.

    Qu'NDA rejoigne le pôle patriote, c'est-là la seule démarche sincère pour qui veut faire gagner le camp de la nation et de la République.

    Un peu de sérieux, et des arguments de fond SVP, ce débat mérite bien cela.

    En matière d'autocrate, que l'on pense à De Gaulle, traité de dictateur par la jeunesse bien peignée de 68, et d'homme du coup d'Etat permanent par un résistant de la mi-43.

    RépondreSupprimer
  44. Pinsolle ne reponds pas et ce qu'il ecrit ce n'est que du vent! Il n'ecrit pas des blogs sur des sujets qui interessent les francais...Il est vraiment nul!

    RépondreSupprimer