mardi 7 février 2012

La mauvaise polémique de Claude Guéant


Le ministre de l’intérieur, coutumier du fait, vient de déclencher une nouvelle polémique en déclarant que « toutes les civilisations ne se valent pas ». Malgré les critiques d’une bonne partie de la classe politique, il reste droit dans ses bottes. Un nouvel exemple de toutes les dérives du pouvoir en place.

Réactiver la guerre des valeurs

La réponse de Claude Guéant est assez habile, mêlant attaque et défense. Comme le rapporte le JDD, son cabinet a cherché à minimiser l’affaire en disant que la phrase avait été sortie de son contexte. Mais au-delà de cette ligne de défense, la majorité y trouve un motif pour attaquer violemment la gauche puisque le ministre avait introduit son propos en précisant : « contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas ».

Pour lui, « celles qui défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient. Celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique ». De facto, le ministre transforme ce débat en un débat entre la démocratie libérale et tolérante dans laquelle nous vivons et les régimes autoritaires et souvent théocratiques, notamment du monde musulman.

Pourquoi cette déclaration est inacceptable

Mais cette transformation du débat est d’une mauvaise foi redoutable. Qui dans l’opposition relativise les violations de la démocratie, les persécutions faites aux femmes ou les dérives dictatoriales de certains régimes ? En outre, venant d’un soutien au président qui a reçu le colonel Kadhafi dans des conditions somptuaires, cela est fort de café ! Mais cette déclaration est profondément choquante quand on fait réellement attention aux mots qui sont employés.

Que tous les régimes ne se valent pas, soit. C’est bien évident. Nos régimes démocratiques valent bien plus que les régimes autoritaires, intolérants et liberticides. Cependant, le mot qui pose problème est bien le terme « civilisation ». Une civilisation, ce n’est pas un régime, selon Larousse, c’est l’« ensemble des caractères propres à la vie intellectuelle, artistique, morale, sociale et matérielle d’un pays ou d’une société ». C’est quelque chose qui traverse les temps, qui peut évoluer.

Tout d’abord, on pourrait rétorquer qu’il est un peu abusif de proclamer la supériorité de notre civilisation occidentale et chrétienne (qui transparaît dans les propos du ministre) étant données les horreurs qu’elle a engendrées dans les siècles passées. Mais surtout, cette théorisation de l’inégalité des civilisations pose deux problèmes inacceptables : elle sous-estime la capacité des civilisations à évoluer dans le bon sens, et pire, elle véhicule la notion d’inégalité entre les races et les hommes.

Un dérapage nauséabond

Oui, tous les régimes ne se valent pas, loin de là. La liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité sont des biens trop précieux pour relativiser les différences avec certains régimes. Mais il est inacceptable de suggérer que ces différences ne pourraient pas être comblées. Pourquoi d’autres civilisations ne le pourraient-elles pas ? Le suggérer n’est pas loin de la xénophobie et d’un complexe de supériorité occidentaliste nauséabond.

En fait, cette mauvaise polémique vise à souder la droite jusqu’à l’extrême contre une gauche qui ne pouvait qu’être choquée. Heureusement, la prise de position d’Alain Juppé permet de sortir du débat manichéen voulu par le ministre. Et le soutien hier soir de Nicolas Sarkozy révélait le malaise puisqu’il a ajouté régime à civilisation, comme si les deux termes voulaient dire la même chose… C’est aussi un nouveau rideau de fumée destiné à parasiter un débat serein et factuel.

Jusqu’où va descendre cette majorité présidentielle ? Avec cette polémique superficiellement anodine, mais en réalité assez nauséabonde, Claude Guéant poursuit son exploration du caniveau politique.

32 commentaires:

  1. En deçà des visées politiciennes évidentes et nauséabondes, il importe de souligner la confusion conceptuelle de Guéant. Cette droite de la surenchère dans la stupidité est inquiétante et peut-être d'abord en cela qu'elle est incapable de maîtriser son discours. La volonté de "déraper" pour donner des signaux électoraux, c'est bête, dégueulasse et dangereux, mais ça a aussi pour conséquence d'évider toute formalisation rationnelle du discours politique.

    Emmanuel B

    RépondreSupprimer
  2. @ Emmanuel B

    Complètement d'accord. Le soutien embrouillé de Sarkozy et Copé démontre a posteriori que Guéant a eu tort. Je pense qu'il n'y avait pas forcément de confusion mais potentiellement de créer une nouvelle polémique.

    RépondreSupprimer
  3. Tout dépend de la définition utilisée pour "civilisation". Beaucoup de gens l'utilisent pour dire "société" ou "régime politique", improprement peut-être/sans doute. Juppé a donc eu raison (pour calmer le jeu) de dire que Guéant aurait dû employer le mot "société". Dans ce cas, je suis effectivement entièrement d'accord avec sa déclaration (et qui pourrait être contre ? qui pourrait préférer la tyrannie à la liberté, la discrimination envers les femmes plutôt que l'égalité, ou la haine sociale ou ethnique plutôt que la fraternité ?).

    N'empêche que cette phrase a réussi son coup !
    - la gauche PS-PG-Verts pousse des crie d'orfraie sur le mot "civilisation" et refuse de discuter du fond
    - la droite UMP renchérit en accusant la gauche de jouer sur les mots et en rajoute sur le fond
    - le FN jubile
    - les médias évitent de parler chômage, taxes, UE et Grèce pendant quelques jours (et comme il fait froid, les journaux TV nous font 20mn sur le temps, 10mn sur la polémique, 5mn sur la Syrie et c'est plié !)

    Et les Français en ont marre. Beaucoup pensent que Guéant a raison (ils ne s'embarrassent de savoir si le mot "civilisation" est employé à bon escient) surtout quand ils habitent dans des zones où l'immigration musulmane est importante !

    Mais, pourquoi avoir fait cette déclaration ?
    - soit c'est une évidence pour tous, alors elle est inutile;
    - soit c'est une façon de dire qu'on ne laissera pas la France renier ses principes, mais il y avait d'autres façons moins polémiques de le dire;
    - soit c'est un appel du pied aux électeurs lassés des revendications islamiques et tentés par le FN, et c'est raté... car NS a réussi a dé-diaboliser le FN en jouant sur ce thème depuis 5 ans sans apporter de solutions, donc les électeurs n'hésiteront plus à franchir le pas.

    RépondreSupprimer
  4. juste un mot. Droite=bêtise, droite=malveillance, droite=cynisme (cynique : une personne qui connaît le prix de tout et la valeur de rien").

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. @ Claribelle

    Complètement d'accord !

    @ Anonyme 1

    Pas d'accord. Ne généralisons pas quand même.

    @ Anonyme 2

    Ce n'est absolument pas le sujet. C'est un collage de citations posthumes et non publiques coupées de tout contexte, destinées à accréditer une vision du Général de Gaulle que je ne partage pas. En outre, il faut savoir qu'il avait très souvent tendance à tenir des propos provocants en privé (certains disent qu'ils prêchait le faux pour connaître le vrai) et qu'il aimait les traits d'esprit.

    Du coup, j'ai supprimé votre commentaire.

    RépondreSupprimer
  7. Etonnante censure de votre part ! Je donne un florilège de citations convergentes et bien connues sur le racisme ordinaire du général, et vous le supprimez sous prétexte que cela ne correspond pas à l'icône que vous vous êtes forgé. Vous êtes dans un véritable déni de réalité. C'est fréquent, du reste, dans les groupuscules. Quant à votre conception des "traits d'esprit", je vous en laisse la responsabilité.

    "Anonyme 2"

    RépondreSupprimer
  8. @ Anonyme 2

    Vos citations n'apportent absolument rien au débat, qui portait sur les déclarations de M.Guéant.

    Ces "citations" ne sont pas des réalités car elles sont apocryphes, révélées après sa mort, et hors contexte. Donc, cela n'a aucun sens de débattre de telles choses. Je me base sur ses écrits et ses déclarations. Après, on peut faire dire beaucoup de choses aux morts qui ne reflètent pas ce qu'ils pensaient.

    RépondreSupprimer
  9. Un point de vue intéressant sur cette affaire:
    http://sagephilippe.20minutes-blogs.fr/archive/2012/02/06/gueant-l-ifop-le-pen-plus-c-est-gros-et-mieux-ca-passe.html
    (les commentaires sont à lire aussi).

    RépondreSupprimer
  10. @ Laurent Pinsolle
    La prise de position de Juppé n'a pas du tout aidé a sortir de la polémique bien au contraire il sera bien obbligé de ratifier après la sorti d'un députe mariniquais qui compare les propos de Guéant au nazisme. Et pendant ce temps vous ne faites que taper sur la droite, voilà pourquoi arpès l'échec en Finlande et les mauvais sondage pour tout le camp du non vous ouvrez les portes pour cinq ans de politiquement correct et de haïne de soi. Et c'est pas vous qu'on verra chercher dans cinq ans.

    RépondreSupprimer
  11. @ Claribelle
    Je pense que vous avez tout faut. Ns n'a pas réussi à dédiaboliser le FN car Marine Le Pen n'a pas réussi non plus. Le bal de vienne la bcp plombé on voit dans les sondages. Je ne voterai jamais pour le FN et je voterai Hollande au second tour, mais je préfère les propos de Guéant aux propos d'une gauche haïneuse ou une droite gaulliste qui nous bassine avec l'image de la France à longeur de journée alors que De Gaulle lui même a souvent tenu des propos limites comme ceux de la France qui devait rester majoritairement blanche et chrétienne.

    RépondreSupprimer
  12. Et puis franchement sur un blog où on appelle à boycotter Israël on devrait en peu se calmer au lieu de donner de leçons. Si vous êtes si soucieux de l'égalité renvoyez tout les ambassadeurs des pays qui ne respectent pas le droit internationl pas uniquement Israël

    RépondreSupprimer
  13. Cette controverse aussi lamentable que sans intérêt ( qu'on laisse ce genre de choses aux Belles Ames professionnelles, il faut bien qu'elles s'engraissent aux frais des naïfs !) a au moins permis d'éviter ce fait inouï, qu'on n'a jamais vu depuis 1789 : un chef d'Etat étranger venant s'immiscer dans des élections françaises ! Pour rester au niveau du député socialiste, même Adolf Hitler n'avait pas osé !
    D'où une question : madame Merkel n'étant pas sotte, sans quoi elle ne serait jamais devenue Chancelière, pourquoi fait-elle cela ? Et une autre question : pour qui roule le député socialiste ?

    Sancelrien

    RépondreSupprimer
  14. P.S à mon message précédent.
    Il y a des gens dont il n'est vraiment pas difficile de détourner l'attention ! Le noble député socialiste n'a eu aucun problème !
    Sancelrien

    RépondreSupprimer
  15. L'indépendant7 février 2012 à 19:21

    Faut franchement arrêter là. Comparer Guéant à Hitler est parfaitement stupide et nauséabond. Il faudrait quand même se rappeler les propos du "colonisateur" Jules Ferry que certains portent aux louanges (mais pas moi). Quant aux commentaires de l'anonyme sur le Général, je trouve cela lamentable. Il ferait mieux de réviser ses livres d'histoire à propos de la défense de la liberté et de la dignité humaine de de Gaulle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof le harki les réunionais dans la creuse et les homosexuels en fléau à combattre c'était tout de même sous le général. Si pour les danseuses de la République c'était pas mal non plus.

      Supprimer
  16. Il faudrait surtout qu'ils arrêtent de sortir des bêtises plus grosse qu'eux... et que les média et l'autre camps arrêtent de les monter en épingle.
    Déjà faudrait etre d'accord sur la définition de civilisation. c'est quelque chose d'assez flou, et surtout, une 'civilisation' ça ne se décrète pas, c'est quelque chose qui se construit, se met en place sur la durée, une très longue durée.
    Alors, peut être, certainement même que toutes les civilisations ne se valent pas, mais ça n'a aucun sens si on explique pas.
    Alors on est sans doutes en plein choc de civilisations, et peut être même au début d'une nouvelle, plus mondiale, avec l'arrivée d'internet mais de nos jours, se prétendre "plus civilisé" (c'est quand même ce que ca veut dire..) que d'autres, ahumm...

    RépondreSupprimer
  17. @ Fiorino

    C'est rassurant de voir des personnes comme Juppé ou Raffarin, qui, bien que dans la majorité, ont l'honnêteté de dire que Guéant n'aurait pas du utiliser le terme "civilisation". Pourquoi faudrait-il laisser passer le dérapage d'un ministre. Si je critique Sarkozy, c'est parce que le juge critiquable. Pour moi, il ne vaut pas mieux que les socialistes.

    La sortie du député socialiste n'en reste pas moins extrêmement condamnable. Il a totalement dépassé les limites de l'acceptable.

    Zéro partout. La France et les Français perdent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Laurent Pinsolle
      Je trouve que c'est regrettable de devoir proscrire un terme comme civilisation que dans le dictionnaire signifie:
      “Action de civiliser un pays, un peuple, de perfectionner les conditions matérielles et culturelles dans lesquelles vit un peuple : La civilisation de la Gaule par les Romains.

      - État de développement économique, social, politique, culturel auquel sont parvenues certaines sociétés et qui est considéré comme un idéal à atteindre par les autres.

      - Ensemble des caractères propres à la vie intellectuelle, artistique, morale, sociale et matérielle d’un pays ou d’une société : La civilisation des Incas.”

      Supprimer
    2. Vous n'auriez même pas du aborder ce sujet, Laurent.
      Sancelrien

      Supprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  20. @ Olaf

    Il y a des limites à la vulgarité d'un commentaire. J'ai donc supprimé le vôtre.

    @ Sancelrien

    Je ne crois pas. Baroin n'a pas voulu acquiescer à la phrase de Guéant : cela montre que cette phrase n'est pas normale.

    @ Fiorino

    Et alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et alors, pendant que vous faites la morale à Guéant et pendant que la gauche le traite de nazi, où le pluralisme et ménacé? Où l'ésclavage pratiqué? En France où dans le monde arabo-musulman? Les musulmans français sont toujours prêt à descendre dans la rue contre Israël mais jamais contre les pérsecutions des chrétiens ou des juifs (qui sont pratiquement tous partis ces derniers) dans les pays musulmans? Les antillais dénoncent toujours l'ésclavage mais jamais dans le monde musulman? La polémique de Guéant à le mérite de montrer le vrai visage de la gauche et ne croyez pas qu'après cinq ans de gauche on verra chercher les NDA et les autres qui ont contribué à leur victoire pour des raisons tactiques. En tout cas pas moi qui avait pourtant voté pour NDA aux européennes, non il y a une différence entre la droite et la gauche, le discours du deputé de la Martinique sent la haïne de la France et c'est innaceptable qu'on demande à un ministre de ne pas venir en Martinique. La legittimité c'est les urnes, pas les donneurs de leçons autoproclamés d'autant plus que les discours racistes envers les haïtiens ou les arabes en Martinique c'est assez fréquent.

      Supprimer
    2. Dès que j'ai vu la réaction du député PS, je l'ai dénoncé, tant sur Twitter, qu'en commentaire ici. La comparaison est inadmissible et le gouvernement a eu raison de partir l'hémicycle. Mais cela ne veut pas dire que les propos de Claude Guéant n'étaient pas choquants.

      Supprimer
  21. Je m’étonne quand même que l'on aille chercher Juppé ex repris de justice pour donner des leçons de morale et il faudrait rappeler qu'en 40 les socialistes et communistes majoritairement s’engageront dans dans la collaboration y compris active comme René BELIN secrétaire général adjoint de la CGT , Ministre du Travail du maréchal Pétain. Un des signataires de la loi sur le statut des Juifs du 3 octobre 1940.
    Raymond Abellio ; Victor BARTHÉLÉMY , Max BONNAFOUS Rene Bousquet Jean-Marie CLAMAMUS Jacques DORIOT Ramon FERNANDEZ
    René Guerin Claude JAMET Pierre LAVAL paul Marion j'arrete la la liste est longue
    Il est vrai que les socialistes mais pas qu'eux cultivent le relativisme Mozart et NTM c'est du pareil au même et bien NON et NON toutes les civilisations ne se valent pas et c'est prendre nos concitoyens pour des imbéciles que de leur faire croire cela mène a la guerre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus il vient de désavouer Laurent Pinsolle:
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/02/08/97001-20120208FILWWW00536-letchimy-fillon-a-eu-raison-juppe.php

      Supprimer
    2. Non, car je pense aussi que le gouvernement a eu raison de quitter l'Assemblée en protestation des propos de Letchimy.

      Supprimer
  22. La saillie de Gueant n'a d'autre but que détourner l'attention des médias sur le génocide du peuple syrien à Homs dont dont ce gouvernement est complice. Les forces spéciales envoyee à la frontière turque pour former et armer lourdement des terroristes islamistes afin d'éjecter Assad et préparer la chute de l'Iran ont été envoyées par notre gouvernement fasciste. Qui osent lire les articles des religieux chrétien qui vivent en Syrie et qui recensent des dizaine de témoignages dénonçant la boucherie dont la France et l'angleterre sont les instigateurs pour obéir tels des vassaux à l'empereur Obama. Les médias nous abreuvent de communiqués issus de soir disant opposant syriens qui vivent au chaud en Angleterre ou en France avec des subsides des 2 états, c'est à dire avec notre argent.
    Les éructations de Gueant sont dignes de celles des séides d'Hitler.
    Sarkozy et sa bande ainsi que les pontes du PS ont dévoyé la France que nous avait légué De Gaulle.
    En tant qu'ancien militaire et Français de souche j'ai honte des saloperies que ces politiciens font au nom des français, en Afghanistan, en Syrie, en Cote d'Ivoire et j'en oublie.
    La phrase de Gueant à au moins pour vertue de montrer leur vrai visage, celle de charognards qui se repaissent du sang des peuples, nous y compris. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  23. "Quand on dit qu'au Moyen-Âge, la civilisation islamique était plus brillante que la civilisation occidentale [ce qui reste à vérifier], là, ça ne dérange personne !" (Élisabeth Lévy à "On refait le monde", RTL, 9/2/12)

    RépondreSupprimer
  24. et pour détendre l'atmosphère du vécu :
    Je n'ai pas besoin de me marier. J'ai trois animaux à la maison qui remplissent le même rôle qu'un mari. J'ai un chien qui grogne le matin un perroquet qui jure l'après-midi et un chat qui rentre tard dans la nuit

    RépondreSupprimer
  25. Objection, les notions de "régime" et de "civilisation" me semblaient les deux face d'une même médaille, l'une plutôt para-militaire, l'autre plutôt consensuelle, sachant qu'aucune société civile ne fonctionnait plus sans prison ni milicien professionnel.
    Il serait peut-être plus pertinent de sonder Claude GUEANT et ses amis lorsqu'ils vantent la liberté d'entreprise ou le mérite.
    Moi, ce ne sont pas d'abord les mots mais le mensonge, qui me gâche tout.

    RépondreSupprimer