mardi 31 juillet 2012

Inégalités, parasites fiscaux : la loi de la jungle continue


Décidément, l’économie ne tourne pas rond. Aux Etats-Unis, alors que les profits battent des records, les inégalités ne cessent de progresser puisque le taux de pauvreté est au plus haut depuis 47 ans. En même temps, on apprend que 25 000 milliards restent cachés dans les parasites fiscaux.

Des parasites fiscaux à peine égratignés

Ils avaient été mis au pilori pendant le pic de la crise financière. Nicolas Sarkozy avait même osé affirmer qu’ils étaient finis, mais une récente étude du Tax Justice Network démontre qu’entre 17 et 25 000 milliards d’euros seraient encore cachés dans ses trous noirs de l’économie mondialisée. Ils sont bien improprement appelés « paradis fiscaux » par ceux qui ne se rendent pas bien compte que ce terme véhicule une connotation positive qui ne devrait pas être acceptée.

Malgré les effets d’annonce, dans la réalité, rien n’a changé. En effet, les parasites fiscaux signent des conventions les uns avec les autres. Et des sommes grandissantes (des multinationales ou des riches particuliers) échappent à l’impôt citoyen. Il est proprement sidérant que les Etats laissent faire ce véritable pillage de leur ressource fiscale, que certains ont chiffré à 40 à 50 milliards d’euros de perdus pour notre seul pays, soit l’équivalent de la moitié du déficit !

L’envolée des inégalités

Et alors qu’une partie des plus riches échappent à l’impôt en utilisant les parasites fiscaux, nous assistons à une envolée de la pauvreté et des inégalités. En Allemagne, le pouvoir d’achat est stable depuis 20 ans. Bref, les salariés n’ont touché aucun gain de productivité ! Certes, il n’y a pas régression, mais il n’y a pas de progrès. Pire, si la moyenne est stable, on peut imaginer que du fait de l’explosion des hauts revenus, la majorité a perdu, comme l’a montré Sapir en France.

Aux Etats-Unis, la situation est désastreuse puisque le taux de pauvreté est au plus haut depuis… 47 ans ! Cela est d’autant plus choquant que les profits des entreprises sont au plus haut. Olivier Berruyer a compilé sur son blog de nombreux indicateurs qui montrent que les inégalités sont au plus haut depuis 70 ans, que l’on prenne l’indicateur Gini où la part dans les revenus totaux du 1% qui gagne le plus (plus de 20%) ou du 0.1% qui gagne le plus (plus de 10%).

Une société injuste

Bref, nous vivons dans une société où 1% de la population voit ses revenus fortement progresser, tout en ayant vu leur taux d’imposition baisser et dont une partie parvient même à échapper à l’impôt en utilisant les parasites fiscaux et où les grandes entreprises font toujours davantage de profits. De l’autre, dans les pays dits développés, 99% de la population ne tire pratiquement aucun profit du peu de croissance qui subsiste, quand son pouvoir d’achat ne baisse pas.

Et ce n’est pas juste, car comme le disait Tocqueville, cité par André-Jacques Holbecq dans son livre « La dette publique, une affaire rentable » : « préocuppés du seul soin de faire fortune, les hommes n’aperçoivent plus le lien étroit qui unit la fortune particlière de chacun d’eux à la prospérité de tous ». La bonne fortune des plus riches et des multinationales est intiment liée à toute la collectivité. Il n’est donc pas juste que certains en profitent beaucoup plus que d’autres.

En fait, ce que disent en creux tous ces chiffres, c’est que l’anarchie néolibérale conduit à la loi de la jungle, une sorte de déshumanisation de nos sociétés, qui perdent tout sentiment collectif et où seuls les plus forts gagnent, quitte à ce que ce soit au détriment de tous les autres…

44 commentaires:

  1. Le problème est que les néolibéraux ne perçoivent pas du tout la croissance des inégalités comme un effet pervers, une conséquence non désirée de l'activité économique. De fortes inégalités sont à leurs yeux la conséquence inéluctable et nécessaire d'une saine dynamique de croissance. Un indicateur en somme que tout va bien, puisque l'enrichissement d'une société crée des inégalités et que les inégalités contribueraient en retour à nourrir cet enrichissement.

    D'où par exemple le triomphalisme du think tank néolibéral iFRAP lorsqu'il croit pouvoir démontrer qu'il existe un lien positif entre l’indice de Gini d’un pays et la croissance de ce pays dans les 10 ans qui suivent : http://www.iFRAP.org/Accroissement-des-inegalites-signe-de-dynamisme-economique,12110.html

    La question de savoir si un niveau élevé d'inégalités dans la répartition de la richesse pourrait entraver ou dynamiser la croissance semble malheureusement avoir été assez peu étudiée par les économistes purs (on s'est plus intéressé à l'influence de la croissance sur la répartition des revenus). Dans le cas de l'Asie orientale cependant, Hak-Kil Pyo, Jeffrey Sachs et Jeffrey G. Williamson ont tous suggéré dans des études de la fin des années 80 que la distribution relativement égale des revenus en Asie orientale avait été un facteur important de la forte performance économique de cette région dans l’après-guerre. Pyo a montré que l’indice de Gini a également eu un effet négatif significatif sur la croissance des années 1960-1980.

    Selon l'Asian Development Outlook de 2012, l'indice de Gini serait par contre actuellement en forte croissance dans les trois principales économies émergentes asiatiques : Chine, Inde, Indonésie.

    YPB

    RépondreSupprimer
  2. Dans un système où les intérêts de la communauté sont inférieurs aux droits des individus, les plus riches ou les plus puissants sont gagnants sur les plus faibles ou les plus pauvres. C’est ce qu’avaient compris les révolutionnaires français en mettant sur le même plan les droits à la nation et les droits individuels (Articles 1 et 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen).
    C’est également l’idée générale que développe le très beau film de John Ford « L’homme qui tua Liberty Valance » qui constitue, à ma connaissance, la plus belle allégorie sur le rapport entre liberté et communauté, et qu’évidemment, je vous invite à (re)découvrir.
    http://www.youtube.com/watch?v=9LH6T2XQQUM
    La négation actuelle des droits de la nation comme partie prenante des droits universels des hommes et des citoyens (« la souveraineté réside dans la nation ») au profit des seuls droits individuels (promotion de la déclaration de 1948 sur celle de 1789) n’est donc pas un hasard. Les seuls droits individuels favorisent les plus riches.
    L’existence d’un détournement de la loi générale (existence des parasites fiscaux – très bon terme) par les plus riches n’est qu’une des manifestations de ce phénomène, mais sans doute la plus significative.

    RépondreSupprimer
  3. Continuer à lutter contre le moulins à vent entre temps on découvre que les animateurs suspendus pour respect du ramadan seront payés jusqu'à la fin du contrat même s'ils ne l'ont pas honoré car ils prevoyait de s'alimenter et d'hydrater pour la sécurité des enfants (sachant que dans cette mairie une femme en plein respect du ramadan avait eu un accident de car à cause de son manque d'alimentation causant des blessés graves parmi les enfants. Et en plus ils reflechîssent à aller aux prud'hommes. Mais DLR n'a jamais rien à dire sur ce sujet, bouche cousue comme d'hab.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/31/97001-20120731FILWWW00332-animateur-suspendu-choix-inadmissible.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Fiorino

      Moulin à vent ? C'est juste le sujet du dernier Stiglitz...

      Si vous n'êtes pas content, vous n'avez qu'à ouvrir votre blog.

      Supprimer
    2. Non j'exprime mon mécontentement. Stiglitz toujours le même, de toute façon vous avez déjà changé le nom du blog après vous être fait embobiner par Dominique De Villepin, il verra un moment où vous admettrez vos erreurs, votre obsession haïneuse d'Israël et votre étonnante naïvieté avec les intégristes qui sevissent en France.

      Supprimer
    3. "Obsession haïneuse d'Israël" : rien que cela !!! Ouvrez un discours pour découvrir ce que veulent dire ces termes que vous ne maitrisez vraisemblablement pas. Pour une obsession, j'en parle bien peu. Et la haine...

      Oui, je trouve scandaleux les colonies israéliennes en territoire palestinien. Oui, je pense qu'il faut sanctionner Israël pour cela. Mais, soit dit en passant, sanctionner un pays qui occupe un territoire qui est le sien, est quelque chose de fréquent, qui n'a rien d'extraordinaire.

      En quoi suis-je naïf avec les intégristes ?

      Supprimer
  4. Inégalités et dettes :

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2012/07/06/les-pays-les-plus-endettes-sont-les-plus-inegalitaires/

    Le délire des JO 2012 :

    Les règles mises en place par le CIO pour protéger ses droits de propriété intellectuelle portent gravement atteinte à la sphère publique et elles aboutissent à la destruction de biens communs essentiels. Hannah Arendt explique très bien que le totalitarisme opère en détruisant la distinction entre la sphère publique et la sphère privée.

    http://scinfolex.wordpress.com/2012/07/27/comment-la-propriete-intellectuelle-a-transforme-les-jeux-olympiques-en-cauchemar-cyberpunk/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’étude sur la corrélation entre fortes inégalités de revenus et taux d’endettement que vous citez en corrobore de plus anciennes consacrées aux pays en développement, comme celle de Berg et Sachs, dont les conclusion fondamentales sont les suivantes :

      « Our most striking finding is that higher income inequality is a significant predictor of a higher probability of debt rescheduling in a cross-section of middle-income countries. […] We also find that outward-orientation of the trade regime is a significant predictor of a reduced probability of debt rescheduling. » (BERG, Andrew, SACHS, Jeffrey, « The Debt Crisis : Structural Explanations of Country Performance », Journal of Development Economics, 29, 1988, p. 271-306).

      http://www.earth.columbia.edu/sitefiles/file/about/director/documents/DebtCrisisStructuralExpCountryPerformance1988.pdf

      YPB

      Supprimer
  5. Robert Lohengrien31 juillet 2012 à 14:15

    Puisque Laurent Pinsolle parle aussi de l'Allemagne:
    l'office fédéral de l'emploi à Nuremberg a publié aujourd'hui des chiffres, dont des données que l'on connaît déjà. L'emploi atypique a considérablement et continuellement augmenté depuis 2001, dans un rythme annuel, ainsi que le travail à temps partiel.
    On peut trouver une représention statistique plus précise dans le quotidien économique allemand www.handelsblatt.com

    Inspiré par certaines doctrines anglosaxons, le gouvernement allemand a privilégié les haut revenus et bénéfices, les salaires stagnent ou compensent à peine l'inflation (et l'inflation cachée). Les inégalités se creusent.
    De plus, la crise de l'euro commence à se répercuter sur le marché de l'emploi en Allemagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant l'Allemagne :

      Qu’en est-il de la France ? Elle ressemble bien plus à l’Italie qu’à la Finlande. La dette nette de l’Etat est de l’ordre de 80 % du PIB et le patrimoine net de la population française de 510 % du PIB. Au total, les Français sont encore plus riches que les Italiens, avec environ 135 000 euros par tête en 2011. De quoi faire rêver les Allemands : le patrimoine net des particuliers et de l’Etat y est de 320 % du PIB, très proche du ratio finnois, mais avec un PIB par habitant plus faible, cela ne représente que 100 000 euros par tête.

      http://s182403251.onlinehome.fr/spip.php?article886

      Supprimer
    2. Robert Lohengrien31 juillet 2012 à 20:27

      @Olaf
      Patrimoine privé allemand: 4934 milliards
      Dette publique allemande: 2095 milliards
      Patrimoine privé francais: 3995
      Dette publique francaise: 1721
      Patrimoine privé italien: 3355
      Dette publique italienne: 1898
      .......
      Patrimoine grec: 276
      Sa dette publique: 150

      C'est l'une des raisons pour laquelle les marchés étaient rélativement cléments, mais ils voyent bien que le patrimoine comme sécurité ne suffit pas. Il manque de perspectives à moyen/long terme.
      Les richesses se déplacement vers l'est. l'Europe du sud aimerait qu'un pays comme l'Allemagne ou un ensemble de pays se porte garant, mais je doute que les allemands aimeraient ce scénario.

      Supprimer
  6. Et voilà que les intégristes ont déjà gagné la bataille en une journée, mais pinsolle nous avait assuré que la République se défendait bien:
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/31/97001-20120731FILWWW00543-ramadan-le-maire-renonce-a-imposer-a-ses-employes-de-dejeuner.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la Fiorino je suis 100% d'accord avec vous mais DLR n'est pas un monolithe certains ont d'autres opinions sur la question

      Supprimer
    2. Cher Patrice,
      Personne à ma connaissance ne soutient à DLR que l'appartenance à une religion permette de s'exonérer de ses obligations professionnelles. La municipalité communiste en question a commis une faute monumentale. Mais à quoi riment ces accusations ici ?

      Supprimer
    3. Je n'ai pas dit ça j'ai dit qu'à DLR on la ferme sur ces genre des choses on ne vous entend jamais.

      Supprimer
    4. c'est vrai que cela arrive comme un cheveux sur la soupe mais il n'y a pas que l’économie dans la vie et un débat sur le sujet des sectes que certains appellent religions qui tentent de s’exonérer des lois françaises et a mettre en place a DLR rapidement j'ai l'impression qu'actuellement c'est sous le tapis vu les réactions de certains tenant du sectarisme

      Supprimer
    5. @ patrice
      A ma conaissance les seuls qui ont réagi sont les Frontistes qui ont apporté leur soutient au maire, ce qui n'a pas du être franchement d'aide dans cet affaire, mais ce qui est intéressant de savoir qui sont les indignés qui ont réussi a renverser la table, je tire mon chapeau quelle vitesse pour lui faire changer de décision.

      Supprimer
    6. Les religions "tentent de s'exonérer de la loi française". C'est normal, chaque groupe (religion, entreprise, région, etc.) tente de profiter du déclin de la République. La "faute" n'en est pas aux religions elles-mêmes, qui ne font qu'exprimer leur nature, mais à l’État ou aux municipalités qui leur servent la soupe faute de principe et de volonté. Le poisson pourrit par la tête, c'est bien connu. Et c'est une erreur redoutable de désigner les empiètements religieux comme une cause, alors qu'il ne s'agit que de symptômes.

      Supprimer
    7. Halpern, on se defend du loup en ouvrant la porte de la bergerie, je pense que c'est une erreur d'ouvrir la porte avant d'avoir reglé les problemes politiques. Par ailleurs les chevenemmentistes tant adoré par pinsolle ont critiqué la droit pour avoir boudé Marzouki pour qui la laïcité à la française n'est pas adapté à l'islam et il est allié avec un parti qui fait l'apologie de Garaudy et considère la langue française comme polluante, mais on ne les entend pas du tout sur ce qui se passe dans cette mairie.

      Supprimer
    8. Mais je suis d'accord la dessus J.H et DLR devrait communiquer beaucoup plus la dessus NDA aurait du réagir vigoureusement je crois que nous sommes tétanisé d 'être confondu avec le FN c'est pour moi une erreur de stratégie

      Supprimer
  7. http://www.youtube.com/watch?v=D-DZUnh8-Ro&feature=share
    Lors d'une conférence, Nasser le Président rigole très franchement avec l'assemblée, d'une demande des Frères musulmans de rendre le port du voile obligatoire...
    Nous sommes en Egypte et en 1953.

    RépondreSupprimer
  8. George Monbiot vient de publier dans The Guardian une dénonciation vigoureuse de la manière dont les programmes néolibéraux ont assuré la mainmise des super-riches sur nos sociétés. En voici la conclusion :

    « The neoliberal hypothesis has been disproved spectacularly. Far from regulating themselves, untrammelled markets were saved from collapse only by government intervention and massive injections of public money. Far from delivering universal prosperity, government cuts have pushed us further into crisis. Yet this very crisis is now being used as an excuse to apply the doctrine more fiercely than before.

    So where is the economic elite? Counting the money it has stashed in unregulated tax havens. Thirty years of neoliberalism have allowed the super-rich to detach themselves from the lives of others to such an extent that economic crises scarcely touch them. You could see this as yet another market failure. Even if they are affected, the rich are doubtless prepared to pay an economic price for the political benefits – freedom from democratic restraint – that the doctrine offers.

    A programme that promised freedom and choice has instead produced something resembling a totalitarian capitalism, in which no one may dissent from the will of the market and in which the market has become a euphemism for big business. It offers freedom all right, but only to those at the top. »

    http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2012/jul/30/economic-ruin-super-rich-totalitarian-capitalism

    YPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. traduction pour ceux qui maitriseraient mal l'anglais ? ^^

      "l'hypothèse néolibérale a été spectaculairement désavouée. Loin de s'autoréguler, les marchés ouverts n'ont dû leur salut qu'a l'intervention du gouvernement et l'injection massive de fonds publics. Loin de délivrer une prospérité universelle, les coupes [budgétaires] gouvernementales nous ont enfoncées encore plus dans la crise. pourtant, cette crise est maintenant utilisée comme prétexte pour appliquer la doctrine plus férocement que jamais. [NDTrad : comme dirait Chuck Norris : "si la violence ne résoud rien, c'est que t'a pas tapé assez fort !"]

      Alors où en est l'élite économique ? Elle compte l'argent caché dans des paradis fiscaux non réglementés. 30 ans de néolibéralisme ont permis aux super-riches de se détacher du quotidien des peuples a tel point que les crises économiques ne font que les effleurer. on peut voir ceci comme une autre défaillance des marchés. Même si ils sont affectés, les riches sont sans doute préparés a payer un prix économique pour les avantages politiques -absence de contrainte démocratique- qu'offrent la doctrine.

      Un programme qui promettait liberté et choix, a produit en lieu et place quelque chose ressemblant a un capitalisme totalitaire, dans lequel personne ne peut se dresser contre les volontés du marché et dans lequel "les marchés" sont devenus un euphémisme pour "grosse entreprise".
      Celle-ci offre la liberté bien sûr, mais uniquement a ses dirigeants [NDT : ou encore "a ceux qui ont les moyens de l'acheter"]."

      (a quelques approximations près, je manque d'exercice dans la traduction, pas bien sûr pour la fin mais grosso merdo ca doit être ca :x)

      pile poil ce que j'avais décelé intuitivement comme vices cachés d'un texte qu'on m'a donné a lire sur le néolibéralisme :o

      'pas si con que ca le Age ! \o/

      Supprimer
    2. Excellente initiative que cette traduction ! J'en sentais la nécessité, mais le courage m'a un peu manqué…

      YPB

      Supprimer
    3. Nous pourrions dire aussi que l’hypothèse démocratique a été désavouée le laissé faire a bien été donné par "un homme une voix" sauf a prendre les votants pour des imbéciles

      Supprimer
  9. http://www.economiesolidaire.com/wp-content/uploads/2010/04/carte-paradis-fiscaux.gif

    La carte des paradis fiscaux évoque naturellement celle de la piraterie au 17ème et 19ème siècle. L’une et l’autre sont d’ailleurs marquées par un fort tropisme britannique – les liens qui existent entre les paradis fiscaux et la City de Londres sont d’ailleurs un secret de Polichinelle, même si chacun se garde bien de les évoquer en public, lors de la campagne, Jacques Cheminade s’était fait raillé de l’avoir dit haut et fort.

    D’une manière générale, on doit s’interroger sur notre incapacité à interroger l’histoire du capitalisme sous le prisme moral, comme cela a largement été fait pour le communisme. L’idée que le capitalisme a gagné la seconde guerre mondiale (idée passablement fausse d’ailleurs), puis la guerre froide, tend à faire croire que, même s’il n’est pas exempt de quelques critiques, il est globalement un système humaniste. Rien n’est moins vrai. Les crimes du capitalisme n’ont rien à envier à ceux du communisme – et leur ressemblent beaucoup. Au hit parade des criminels de l’histoire, entre la reine Victoria et Staline, je ne donnerais pas nécessairement Staline gagnant.
    Le pillage de l’Amérique par les Conquistadores, la piraterie britannique du 17ème siècle, la traite des Noirs au 18ème, la mise en coupe réglée des Indes néerlandaises, si merveilleusement racontée par Bougainville, l’organisation des grandes famines en Inde par les Anglais ou la guerre de l’Opium qui a profondément détruit l’empire chinois au milieu du 19ème siècle relèvent tous de l’expédition et/ou de l’organisation capitaliste – même si toutes ne fonctionnent pas sur le libre-échange. Le pire étant probablement atteint par le royaume du Congo de Léopold II qui constituait en lui-même une grande société capitaliste.

    Le brevet de moralité attribué au système en lui-même est donc très sérieusement à remettre en cause. Comme le communisme, le capitalisme est par nature criminel. Cela ne signifie pas qu’il ne puisse pas rendre des services, mais qu’il impose intrinsèquement des modes de régulation. Or seuls les Etats démocratiques sont susceptibles d’organiser ces modes de régulation. Pour l’instant, il est probablement de casser le mythe. Le caractère potentiellement criminel du capitalisme est un fait historique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "l’anarchie néolibérale conduit à la loi de la jungle, une sorte de déshumanisation de nos sociétés, qui perdent tout sentiment collectif et où seuls les plus forts gagnent, quitte à ce que ce soit au détriment de tous les autres…"

      C'est globalement ce qu'écrit Thomas More dans la première partie d'Utopia. Peut-on dire que le gaullisme est un humanisme et que le dogmatisme libre-échangiste est un totalitarisme, dans la mesure où il subordonne l'intérêt des gens à la réalisation du dogme.

      Supprimer
  10. @ YPB, Olaf, Léonard et Robert

    Merci pour ces commentaires de grande qualité, en relation avec le papier. James Galbraith avait également attribué à la croissance des inégalités une partie des raisons de la grande crise des années 1930 (j'ai fait une synthèse de son livre). Vous pourrez en trouver un lien dans ce papier :

    http://www.gaullistelibre.com/2012/03/du-role-des-inegalites-dans-les-crises.html

    En fait, le lien entre la crise et les inégalités semble être le thème du dernier Stiglitz, que je m'apprête à lire et qui sera résumé d'ici une quinzaine de jours environ.

    Galbraith pointe les différences d'utilisation des revenus selon leur niveau, avec davantage d'épargne pour les plus hauts. Du coup, une croissance inégale contribue à créer une forte demande d'épargne, qui aboutit à une bulle, qui finit forcément par exploser.

    Merci YPB pour me signaler cette étude des néolibéraux, qui est proprement stupéfiante et qui montre bien le darwinisme latent de ce courant de pensée. Qu'ils retournent dans la jungle !

    Sur l'Allemagne, les statistiques semblent se contredire. J'avais plutôt vu des versions proches de celles que donnent Olaf. Tout n'est pas rose dans l'évolution de nos voisins en effet.

    RépondreSupprimer
  11. @ Laurent Pinsolle
    Vous devriez apprendre de Laurent Hureaux qui avait appellé à faire battre hollande. Je suis étonné par la lucidité de cet homme qui vient de publier cette interview d'un historien franco-israélien
    " AM : Il ne convient pas, dans une cérémonie consacrée à la persécution des Juifs, de citer le général de Gaulle qui n’a rien dit et rien fait pendant la Seconde Guerre mondiale pour encourager les Français à sauver les Juifs."
    http://www.marianne2.fr/Vel-d-Hiv-les-sept-erreurs-de-Francois-Hollande_a221289.html

    La pluspart des gaullistes ont mis de côté leurs obsessions antisraéliennnes, il n'y a que vous a tenter de faire le sympa avec le monde arabe en voulant boycotter Israël pendant que les integristes grignottent chaque jour un petit peu plus la laïcité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jacob Kaplan au sujet d : «Victimes, écrivait-il, de mesures qui nous atteignent dans notre dignité d'hommes et dans notre honneur de Français, nous exprimons notre foi profonde en l'esprit de justice de la France éternelle…»

      En effet De Gaulle appelait a sauver TOUT les Français, car c'est le régime de Vichy et non lui, qui a promulgué le "statut des Juifs". résister a l'envahisseur impliquait donc la protection de tous, et l'appel concernait donc aussi les juifs. (l'auteur se prends un peu les pieds dans le tapis sur ce coup là...)

      De plus si on lit bien, l'auteur rappelle qu'en 1940 la solution finale n'existait pas : dans ses appels de Juin 1940, De Gaulle ne pouvait donc y faire allusion, c'eut été un curieux anachronisme...

      Rappelons aussi que la shoah étant une horreur, la guerre en elle-même en a été une. et sans vouloir paraphraser quiconque, faire de la 2nde guerre mondiale un point de détail de la shoah, serait faire mourir 2 fois tout les combattants qui ont donné leur vie afin que les survivants, juifs ou autres indifféremment, gardent la leur et que ce massacre soit limité dans la mesure de leurs moyens. Et il faut leur rendre cette justice d'avoir permis le "devoir de mémoire", qui n'eut pas été possible si Hitler avait gagné. Un président de la république avait le devoir moral de rappeler cela.

      Ne pas s'en souvenir serait la plus grande des injustices, et à la limite de l'apologie des horreurs de guerre. ce que d'ailleurs vous faites en idolâtrant Israël et les horreurs que cet état commet envers les peuples de Palestine.

      Je peux toujours vous mettre en ligne des photos et vidéos prises de l'enclave de Batir (ville palestinienne) et du mur de la honte qui l'entoure ? un grand mur en béton armé de 10m de haut avec des miradors ... et les habitants de Batir n'ont accès a l’hôpital le plus proche qu'au bon vouloir des israéliens, l'unique route permettant d'entrer et sortir de la ville étant sous leur contrôle. Ainsi beaucoup de femmes sur le point d'accoucher sont mortes au point de contrôle (mais c'était peut être des accouchements terroristes vous me direz ?). Bref comment voulez vous que les sémites de la région tolèrent cette politique sans réagir ? point d'obsession là dedans, mais un sentiment persistant d'intolérable injustice.

      Age

      Supprimer
    2. @ Age

      Merci pour votre réponse.

      @ Fiorino

      Regardez dans un dictionnaire la définition du terme "obsession" et réfléchissez au sens d'anti-israélien avant de l'employer de la sorte. Vous êtes ridicule.

      Supprimer
    3. Pinsolle c'est vous qui êtes ridicule. Par ailleurs l'europe et la France font exactement le contraire de ce que vous dites et renforcent les liens avec Israël. Il n'y a que vous à croire que critiquer Israël pour faire les sympas avec les musulmans peut vous apporter quoi que ce soit. En plus votre position est totalement hypocrite sachant que votre parti veut renforcer les liens avec la Russie qui aujourd'hui soutient la repression de Assad. Au fait vous voulez faire quoi interrompre toute les relations qui se sont noué entre les universités françaises et israéliennes? Les partenariats entre hôpitaux comme ici à Nice? Et vous croyez vraiment que la France qui n'arrive pas à assurer la sécurité des juifs sur son propre sol puisse être écouter par quiconque?

      Supprimer
    4. @ Age
      Vous pouvez mettre tout les liens que vous voulez, il n'en reste pas moins que ce n'est pas moi qui idôlatre Israël mais vous qui le haissez par idéologie, vous et pinsolle vous en avez rien à faire de la souffrance du peuple palesiniens quand celui ci dans les camps palestiniens est bombardé par assad ou par l'armée libanaise vous appellez à renforcer les liens avec la Russie. Les sémites de la region ont expulsé 200.000 palestiniens du Kuwait. Puis je n'ai pas parlé d'obsession des sémites de la region qui s'intéresse plus à ce qui se passe en Syrie en ce moment (je vous signale que hamas a aujourd'hui son siège au Qatar)mais de la VOTRE pour vous les palestiniens sont en moyen de taper sur Israël vous en avez rien à faire des autres sémites, quand il se font massacrer par assad. Quand à De Gaulle inutile de lui trouver des excuses à l'époque bien des intellectuels ont lancé des appels a sauver les juifs, lui non. Les lois raciales n'était pas contre les français. Il ne s'agit pas uniquement de la solution finale.

      Supprimer
    5. @ Fiorino

      Votre attitude confine au délire. Je critique la colonisation de territoires qui ne sont pas les siens par Israël. Et cela n'est pas pour faire plaisir à qui que ce soit. Je pense que c'est une question de justice, point barre. Et oui, je pense qu'il faut sanctionner l'Etat d'Israël pour ce comportement, comme la communauté internationale a l'habitude de sanctionner les Etats qui se mettent en contravention avec certaines règles de droit international.

      Personne ici ne déteste Israël ou ne soutient la répression d'Assad. Arrêtez de raconter n'importe quoi.

      Supprimer
  12. Sur les parasites fiscaux, un excellent article dans Alternatives internationales de ce mois ci sur la stratégie de la Suisse pour garder ses secrets bancaires. Où l'on apprend que la Suisse tente de dealer le respect (sic) de ses secrets bancaires contre une somme forfaitaire (projet Rubik). L'Allemagne et le Royaume Uni auraient accepté le marché, tandis que la France aurait refusé.
    ... en contrepartie de quoi, la Suisse aurait préféré l'avion de combat Gidéon (Suède) contre le Rafale français (préféré par les militaires)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien c'est normal, la France ne peut pas imposer sa vision du monde à l'Europe, ça s'appelle l'impérialisme.

      Supprimer
    2. Un Etat voisin peut-il favoriser la délinquance dans son propre pays ? Vous avez tendance à répondre oui. La question est quelles sont les mesures de rétorsion contre les Etats voyous ?

      Supprimer
    3. Aucune, la France toute seule ne peut pas prétendre que toute l'europe adhére à sa chasse aux riches pour prelever les impôts qui servent à payer les colonies de vacances islamiquement correct (les mairies communistes sont souvent déficitaires et bénéficient des transfert de l'Etat), je rappelle d'ailleurs qu'en protection des délinquants la France entre l'Eta et les brigades rouges a été pionnière en la matière.
      PS Copé defend les animateurs, chapeaux, avec la défaite de sarko maintenant on s'adapte à la nouvelle france islamiquement correcte à droite aussi, c'était prévisible. Si non vous avez l'intention de déclarer la guerre aux suisses?

      Supprimer
    4. Clairement, nous ne partageons pas les mêmes valeurs.

      Supprimer
    5. il n'y aura aucune mesure de rétorsion contre la Suisse il suffit de voir les résidents Français pour comprendre ou sont les copainscoquins de l'umps

      Supprimer
    6. @ Fiorino

      Un pays peut avoir une fiscalité différente de ses voisins s'il restaure de vraies frontières sur la circulation des biens, des capitaux et des personnes (sans tomber dans l'autarcie bien sûr).

      C'est sûr qu'on a pas envie de mêler sa voix à un hystérique comme vous (même si cela n'empêcherait pas de prendre des mesures en faveur de la sécurité des enfants, et du respect du droit républicain, qui doivent naturellement rester prioritaires sur les coutumes religieuses dans notre pays).

      Supprimer
    7. Pinsolle, vianès est bien plus hystèrique que moi sur ce sujet. Disons que vous êtes simplement en déhors de toute realité d'où votre resultat aux présidentielles.

      Supprimer
  13. @ Age
    Vous êtes le parfait exemple d'un gaulliste d'un autre âge... vous croyez vraiment que votre position hypocrite "je m'intésse uniquement à la souffrance des arabes uniquement pour critiquer Israël" puisse être prise au sérieux aujoud'hui. Ce qui se passe en Syrie ou assad bombarde même les camps palesiniens tout comme le faisait l'armmé libanaise a démasqué cet intérêt malsain pour les palestiniens des gauchistes et de certains gaullistes qui ne pipe pas un mot quand il ne soutiennent Assad. Et ce que les russes on fait en Tchéchénie? Mais non la vous avez Sapir qui est favorable à la repression. Entendons nous bien je ne soutient ni le hamas ni les islamistes tchétchénes, mais il faut un peu de cohérence aujourd'hui. En plus la France avec les problèmes d'antisémitisme qu'elle a n'est pas une voix credible pour Israël. Et tout président de la République le sait que cela vous plaise ou pas.
    @ Pinsole
    En parlant des gens hystèrique quand vous allez resortir Le Pourhiet du congel? Bientôt il y aura le débat sur le mariage gay, j'imagine que ça ne vous posera pas de problèmes de vous associer à cette juriste qui rend les homosexuels responsables de tout y compris du libéralisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Fiorino

      AM Le Pourhiet ne fait pas partie de DLR...

      Supprimer