samedi 25 avril 2015

L’UE, l’ami des OGMs et de Monsanto, suite, mais pas fin




Par la porte et la fenêtre


Dans ce nouvel épisode, « la Commission européenne a autorisé l’importation et la commercialisation de 17 OGM destinés à l’alimentation humaine ou animale (…) L’autorisation, qui prend effet immédiatement, vaudra pour dix ans ». Bien sûr, les Etats membres pourraient interdire malgré tout leur commercialisation, mais si et seulement si était adoptée une réforme présentée mercredi, permettant des interdctions pour « des motifs de politique agricole, d’aménagement du territoire ou des conséquences socio-économiques ». Outre le fait que cette possibilité soit encore totalement hypothétique, il faut noter que cela serait sans doute lié à l’interprétation de ces motifs par une Cour de Justice dont on connaît les penchants pro-OGM. Bref, à défaut de les produire, l’UE veut qu’on les consomme (à hauteur de 0,9% dans les produits Bio pour permettre l'utilisation de conteneurs ayant transporté des OGMs) !

Un immense scandale démocratique

La manière de faire de l’Union Européenne sur la question des OGM est proprement détestable. Voici plus de six ans que les citoyens disent qu’ils ne souhaitent ni en cultiver, ni en consommer. Les gouvernements suivent leur opinion publique et s’y opposent aussi presque partout. Mais dans les travers sournoisement anti-démocratiques de cette construction européenne, on peut marcher sur la tête de la démocratie et essayer d’imposer aux peuples européens et à leurs dirigeants la volonté des lobbys pro-OGM. Depuis plus de 6 ans, toutes les institutions européennes agissent de concert pour défendre les intérêts de Monsanto et ses séides. Aujourd’hui, puisqu’il est difficile de convaincre les peuples européens de cultiver les OGMs, l’UE semble se résoudre à permettre leurs importations en masse.

En février 2014, utilisant à nouveau les règles scandaleuses de la tour de Babel techno-autocratiques de l’UE, la Commission avait réussi à imposer la commercialisation d’un maïs OGM Pioneer contre l’avis de 19 Etats (dont la France et l’Italie) avec le soutien de seulement 5 (dont l’Espagne et le Royaume-Uni). Voici un sujet qui révèle tous les travers de cette construction. Nos pays européens ne manquent pas de nourriture. Nous n’avons pas besoin de produire plus. Cet empressement à permettre la culture et la consommation des OGM révèle à la fois la perméabilité aux intérêts privés et le caractère profondément antidémocratique d’une construction qui persiste à vouloir aller dans un sens qu’une très large majorité de citoyens refuse, y compris malgré l’opposition de la grande majorité des gouvernements.

Il est beau le futur que nous dessine l’Union Européenne : une technostructure dictatoriale et omnisciente qui prétend pouvoir imposer sa volonté, étrangement souvent alignée avec celle de l’argent, à celle des citoyens. L’UE, ce n’est ni le progrès, ni la démocratie.

Lire :
-        «  OGM : l’Union Européenne au service de Monsanto » (avril 2011)
-        « L’Europe au service de Monsanto » (septembre 2011)
-        « OGM : le problème, c’est l’UE » (janvier 2012)
-        «  Monsanto achète-t-il nos gouvernants ? » (avril 2013)
-        «  OGM : le nouveau coup d’Etat de Bruxelles » (février 2014) 

31 commentaires:

  1. Herblay est toujours aussi dogmatique primaire. Vendeur de peur, il est contre les OGM, sauf que ça veut rien dire car l'humanité fabrique des OGM depuis des siècles avec différentes méthodes dont l'irradiation depuis plus de 100 ans.

    Une des méthodes est celle de Pascal Poot qui n'arrive pas à obtenir d'autorisations pour ses tomates qui pourtant apportent de nombreux avantages et correspondent de fait à une manipulation génétique due à la mise sous stress des plants.

    http://rue89.nouvelobs.com/2015/03/09/tomates-sans-eau-ni-pesticide-cette-methode-fascine-les-biologistes-257958

    De même, les pommes de terre Cellectis sont obtenues par manipulation génétique et permettent d'obtenir des pommes de terre plus saines :

    Donc, aucun des « défauts » mis couramment en avant par les opposants aux OGM , et l’USDA considère avec raison cette technologie comme ne nécessitant pas d’être régulée comme le sont les OGM. Pourtant, peu d’espoir que chez nous, les «anti OGM primaires »reconnaissent cet état de fait et n’assimilent pas cette nouvelle technologie à des « OGM cachés », comme ils le font régulièrement en essayant de coller cette dénomination à la mutagénèse, technique d’amélioration des plantes utilisée depuis plus de 60 ans, bien avant que les OGM soient connus.( la destruction récente par des « faucheurs volontaires » de parcelles expérimentales de l’organisme public chargé du contrôle des semences est une nouvelle démonstration de cet amalgame opéré par les « marchands de peur ».)

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/godard/2015/04/17/peut-on-encore-dialoguer-autour-des-ogm-et-des-biotechnologies-vegetales/

    RépondreSupprimer
  2. A force de tout rejeter en bloc, il faut pas se plaindre d'une France qui patine.

    Etre anti-OGM c'est aussi débile qu'être anti-aliments. Certains OGM comme certains aliments peuvent être nuisibles, comme d'autres peuvent être bénéfiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne manques pas de culot en injuriant et en disqualifiant à longueur de lignes Laurent et ceux qui ne veulent pas des OGM, c-à-d. la grande majorité des Français. La question n'est pas de savoir pourquoi nous ne voulons pas de ces OGM inutiles, nuisibles à la nature et dont la commercialisation vise à permettre aux multinationales de mettre la main sur le vivant (voir l'exemple des catastrophes en Inde). De toute façon, tu vas être content, les saletés nord-américaines, pour rester correct, vont bientôt déferler sur l'UE grâce aux traités scélérats que ses dirigeants malhonnêtes et cupides vont signer avec les USA au motif que cela va relancer la croissance. Quand on voit ce qu'ont donné les mêmes promesses lors de la création de l'UE, qui ont fait pschitt ! on imagine que cela va surtout produire chômage et régression sociale. Enfin, cette remarque sur "la France qui patine" est aussi ridicule que risible. Elle est dans la lignée de toute la propagande officielle qui déferle au quotidien dans les médias, les discours politiques des socialauds et les déclarations du CNPF. Te souviens-tu des mêmes âneries qui, dans les années 90, nous assuraient que la privatisation des services publics, dont l'énergie, améliorerait le service et ferait baisser les prix. Il s'agirait de se demander pour une fois la part que le pouvoir politique et le CNPF, défaitistes et pleurnichards*, portent dans la situation catastrophique de notre pays en abdiquant en permanence, en acceptant de tirer un trait sur l'industrie, ce que n'ont pas fait nos voisins allemands.

      *je fais partie de ceux qui en ont plus qu'assez d'être qualifié de ceci ou cela par des incapables serviles aux ordres de l'UE

      DemOs

      Supprimer
    2. @anonyme : 25 avril 2015 10:33

      Le progrès (libéral, libéralisme et tout le tintouin...), y avait longtemps... Michéa chez Finkielkraut :

      http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4461597

      Le libéralisme, façon puzzle...

      Supprimer
  3. Bonjour à tous

    pas besoin de sortir de polytechnique pour comprendre que l'objectif est de donner à quelques transnationales à travers des brevets un monopole international sur les semences, ce qui leur donnera une rente financière à vie. Je fais partie de ceux qui ont conscience qu'un monopole privé est pire qu'un monopole public.
    Et Laurent a raison de dénoncer ce caractère anti-démocratique de ces décisions de la commission et de cette UE.

    RépondreSupprimer
  4. DemOs

    Tu comprends vraiment rien de rien et amalgame tout et n'importe quoi, le sujet ce sont les OGM et tu rappliques avec les privatisations, quel est le rapport avec la choucroute ? Plus neuneu que toi tu meurs.

    Herblay est contre les OGM, c'est idiot parce que il y a de multiples techniques pour modifier un génome de plante, dont certaines utilisées depuis des millénaires et d'autres depuis 100 ans.

    Donc quand on parle de techniques auxquelles on ne connait et ne comprend rien on ne peut dire que des conneries. C'est en général ce que fait Herblay qui se moque du monde, qui n'a aucune rigueur intellectuelle. Quand il parle de l'industrie, comme il n'y connait rien, il n'a même jamais produit ne serait ce qu'un clou, c'est un étalage assez invraisemblable d’âneries totalement ridicules.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que t'es là pour nous montrer le bon chemin.

      Et comme t'es le commentateur le plus actif du blog, on peut saluer le travail !

      Mais sinon, pourquoi tu passes autant de temps sur ce blog si tout ce qui y est écrit est un "étalage assez invraisemblable d’âneries totalement ridicules" ?

      C'est seulement pour tous nous éclairer de tes fulgurances intellectuelles ? Parce que si c'est le cas, tu pourrais créer ton blog et y exposer toute la grandeur de ta pensée.
      Promis, on viendra...

      Supprimer
    2. @ anonyme25 avril 2015 13:14.

      Hey l'ami, je ne vois en quoi tu es pertinent en alignant des généralités et en avançant pas le début du commencement d'une ébauche d'argument sauf si tu considères que, quand tu écris qu'"il existe des techniques de modification du génome depuis des millénaires", c'est suffisant pour légitimer les horreurs produites par Monsanto et ses semblables ici et ailleurs. Au lieu de produire des saloperies qui détruisent l'humain, l'animal et l'environnement, ces multinationales très puissantes, qui exercent un lobbying permanent et payant sur le politique, feraient mieux de chercher à améliorer et à protéger le monde. Malheureusement, leur seul préoccupation est de "marchandiser" le monde en démolissant les opposants à leur système pervers comme ils le font aux USA face aux agriculteurs réticents.

      Question subsidiaire : comment est-il possible que l'UE puisse autoriser la commercialisation de ces saloperies alors que nous sommes majoritairement contre eux et, surtout, comment pouvons-nous accepter cette dictature de l'UE, qui revêt les habits de la modernité et de l'intérêt général, pour promouvoir, de manière probablement désintéressée, les intérêts des multinationales ?

      DemOs

      DemOs

      Supprimer
    3. "...de multiples techniques pour modifier un génome de plante, dont certaines utilisées depuis des millénaires...".
      Prétendre que Démos et vos autres contradicteurs n'y connaissent rien ? Peut être. Mais il ne sont pas les seuls, à vous lire !
      Des techniques pour modifier le génome depuis des millénaires... Je ne savais pas que la science génétique était aussi ancienne ! J'en était encore aux pois du moine russe... Ce qui ne date pas d'il y a 1000 ans et plus !
      Il y a 1000 ans, on ne triturait pas directement le génome. On croisait les espèces animales (ou végétales) entre-elles : au mieux, moutons écossais avec moutons du Causse (si ces espèces existaient déjà à cette époque, ce que je ne sais pas), chiens de guerre anglais avec chiens de guerre italiens, cheval Boulonnais avec Franc-comtois, etc. Au mieux. Le résultat "définitif" ne paraissait qu'au bout de plusieurs générations, après une lente modification : on avait alors le temps de "voir venir" les modifications et de vérifier si elles étaient plutôt positives ou plutôt négatives.
      Aujourd'hui, on implante directement un gêne de méduse dans le maïs, un herbicide directement dans les plantes.
      Du coup, l'effet est pire que le mal : la consommation de pesticides (pour ce dernier cas) à travers le monde ne s'est jamais aussi bien portée !!! Mosento, Bayer & Co se régalent !
      http://www.reporterre.net/Aux-Etats-Unis-le-mais

      http://www.infogm.org/4881-Etats-Unis-La-chrysomele-resiste-au-mais-OGM-cense-la-tuer

      http://www.lesmotsontunsens.com/les-ogm-augmentent-l-utilisation-de-pesticides-13340

      http://www.bastamag.net/OGM-comment-une-etude-bidonnee-par

      http://www.infogm.org/ETATS-UNIS-Utilisation-accrue-de
      pesticides (pourtant l'article date déjà de 2004 !

      http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/2013/05/29/27277331.html

      http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/24916/salvador-bannit-roundup-de-monsanto-connait-des-recoltes-records

      http://www.reporterre.net/Une-etude-scientifique-montre-que-5798

      https://humeurenblog.wordpress.com/2013/05/28/etats-unis-monsanto-saisit-et-detruit-illegalement-des-abeilles-reines-resistantes-au-roundup/

      http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1735

      Le voilà, le rapport avec la choucroute ("...Tu comprends vraiment rien de rien et amalgame tout et n'importe quoi, le sujet ce sont les OGM et tu rappliques avec les privatisations, quel est le rapport avec la choucroute ?...).
      Du coup, par contre, je suis totalement d'accord avec vous :"...Donc quand on parle de techniques auxquelles on ne connait et ne comprend rien on ne peut dire que des conneries...".
      Commencez donc alors par réviser vos "classiques", soyez moins péremptoires dans vos affirmations débiles, et avant d'aboyer, portez votre regard à 360 degrés afin de pouvoir peser le pour et le contre et, surtout, argumenter !

      Supprimer
  5. bip25 avril 2015 16:26

    Parce que il n'y a pas besoin de commenter quand on est d'accord, ce que tu fais et montre que tu gobe tout cru les délires économiques d'Herblay qui sont proches de ceux du FN. J'amène les faits et les sources, Herblay ne fait la plupart du temps que s'autociter ou citer de travers des auteurs comme Stiglitz qui contrairement à ce qu'il affirme n'est pas un protectionniste. Herblay parle de normes de produits industriels, alors qu'il n'en a jamais ni lu, ni appliqué aucune.

    Si ca vous plait d'avaler ses bobards, c'est tant pis pour vous.

    Il ne s'agit pas mes fulgurances intellectuelles, il s'agit de la fulgurante connerie de ses analyses proches du FN actuel. JMLP n'est pas recommandable, mais au moins il comprenait un peu mieux que MLP les problèmes économiques et n'a jamais prôné le protectionnisme industriel qui est une fumisterie largement étudiée et démontée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos des OGM, l'ami, que penses-tu de l'action des multinationales en Amérique centrale et en Inde, par exemple, action, qui fait des fermiers des esclaves ou, encore pire, les pousse au suicide ? Je ne te parle même pas de la disparition des insectes grâce aux merveilleux OGM, qui pourrissent la planète.

      DemOs

      Supprimer
    2. Les fumistes ce sont les ultra-libéraux partisans du libre-échange intégral destructeur d'emplois !!! Prétendus modernistes qui sont favorables à tout ce qui est négatif, aussi bien en économie, qu'en écologie, qu'en matière sociétale. Si vous êtes partisan de l'anarchie économique, de la loi du plus fort, nous NON ! Et NOUS, nous nous réclamons du Général de Gaulle, pas de vos modèles... Vous donnez des leçons, mais les théories auxquelles vous êtes favorables, ont largement prouvé leur nocivité, tout comme les OGM d'ailleurs (voir à ce sujet les études INDEPENDANTES non financées par les lobbys qui créent des plantes et de la nourriture "Frankenstein", qui a ruiné de multiples paysans à travers le monde).

      Supprimer
    3. Et ca nous a apporté quoi d'avoir levés nos barrieres commerciales depuis le milieu des années 70. La France est elle devenue plus industrialisée ?
      Repondez a cette question mr le spammeur fan du libre-échange.

      Supprimer
  6. Aie,aie,aie!!! 40 ans de lavage de cerveau opéré par le puissant lobby obscurantiste, ça fait des dégats.

    J'ai beau détester l'UE, je dois reconnaître que sa position sur les PGM est la seule rationnelle : faire confiance aux autorités sanitaires et aux scientifiques.

    "Nos pays européens ne manquent pas de nourriture. Nous n’avons pas besoin de produire plus"
    Merci de souhaiter la baisse de notre balance commerciale https://twitter.com/AEGRW/status/588316734815363072/photo/1
    A noter qu'on a de plus en plus de mal à exporter, les pays importateurs de céréales, notamment en Afrique du nord, préférant les variétés GM (prix plus bas et meilleure qualité des grains).

    Thierry44

    RépondreSupprimer
  7. @ Anonyme néolibéral

    Encore une fois, vous caricaturez ma position, quand ce n’est pas la réalité :
    - je n’ai pas dit que j’étais contre tout OGM, mais j’ai expliqué qu’il fallait pouvoir les tester sur une longue période et de manière indépendante pour éviter de voir apparaître des problèmes
    - je m’oppose au modèle développé par Monsanto car il représente une véritable prise de pouvoir économique, une privatisation du vivant et cette entreprise traine suffisamment de dérapages pour se méfier des solutions qu’elle propose
    - enfin, je crois à la démocratie, et je trouve anormal qu’elle soit bafouée sur cette question

    Parlons de rigueur intellectuel, vous qui balancez des contre-vérités la plupart du temps sans le moindre fait pour les démontrer (et pour cause). Par exemple, je n’ai jamais dit que Stiglitz était protectionniste, ce que vous indiquez malhonnêtement. J’ai même fait des papiers en indiquant que je regrettais qu’il défende le libre-échange, comme dans le rapport qu’il a dirigé.

    Sur les normes industrielles, renseignez-vous par exemple sur l’industrie des câbles où l’Allemagne est un marché à part en Europe, du fait de normes différentes, protégeant les industriels locaux. Le Japon use aussi des normes pour protéger son marché, comme The Economist le rapporte (en le dénonçant).

    Sur le protectionnisme, voici un livre de personnes bien moins dogmatiques que vous :
    http://www.gaullistelibre.com/2013/05/quand-le-protectionnisme-devient.html
    http://www.gaullistelibre.com/2013/05/le-protectionnisme-doit-il-etre-europeen.html

    Pas grand monde n’a démontré quoique ce soit contre le protectionnisme (si ce n’est quelques opposants plus viscéraux que raisonnés, comme vous). Il est défendu par Maurice Allais, « prix Nobel d’économie », Jean-Luc Gréau, Emmanuel Todd…
    http://www.gaullistelibre.com/2013/12/53-livres-pour-mieux-comprendre-la-crise.html

    @ Démos & André

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne perdez donc pas de temps à lui répondre...

      Merci.

      Supprimer
  8. Sur le site reporterre, un article Philippe Desfilhes du 22 avril 2015 : "les commissaires européens étudient mercredi 22 avril une réforme des autorisations des OGM. Ce texte prévoit une
    nationalisation des autorisations. Il soulève la réprobation, aussi bien chez les pro-OGM que chez les anti-OGM."
    A noter pour ce qui concerne le respect de notre liberté : les produits (viande, lait, œufs, …) issus d’une alimentation OGM n’ont aucune obligation d’étiquetage… Vous avez dit "démocratique" ?

    DemOs

    RépondreSupprimer
  9. "je n’ai jamais dit que Stiglitz était protectionniste"

    Si, vous l'avez même écrit, vous perdez la mémoire ou vous êtes un menteur pathologique.

    Citez vos sources concernant les normes de câbles, pour qu'on puisse juger de la pertinence de vos allégations en général fallacieuses.

    "Pas grand monde n’a démontré quoique ce soit contre le protectionnisme (si ce n’est quelques opposants plus viscéraux que raisonnés, comme vous). Il est défendu par Maurice Allais, « prix Nobel d’économie », Jean-Luc Gréau, Emmanuel Todd… "

    Vous racontez toujours des conneries, la majorité des économistes, dont de nombreux Nobels, partout dans le monde, sont d'accord, études chiffrées et documentées à l'appui, rien de viscéral, pour dénoncer et démontrer la pignouferie protectionniste.

    Vous ne citez que des français, minoritaires en France sur le sujet. Allais est complètement dépassé par la recherche actuelle sur le sujet, Todd n'est pas un économiste, Gréau n'a aucune notoriété internationale.

    Vous citez trois pelés et un tondu antédiluvien, que des français, pour faire croire que les critiques du protectionnisme sont minoritaires, ce qui ne peut qu'être que le témoignage d'un ignare borné, confit dans sa suffisance inculte comme vous.

    Je crois bien que vous êtes non seulement définitivement idiot, mais en plus d'une malhonnête incurable, un tordu complet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que vous écrivez est TOTALEMENT MENSONGER ET FAUX. Les chiffres, les faits et l'histoire vous donnent tort. En effet, ce sont les nations qui protègent leurs intérêts économiques vitaux qui réussissent le mieux au niveau économique, sont les plus prospères et ont un taux de chômage plus faible que les autres. D'autre part, les études chiffrées de Maurice Allais prouvent largement les méfaits du libre-échange "intégral". D'ailleurs, je vous invite à lire ses ouvrages, ainsi que ceux de Paul Bairoch et Jacques Sapir. Cela vous fera le plus grand bien et vous cultivera en matière économique.

      Supprimer
    2. Sinon, pourrions-nous arrêtez de lui répondre ?...

      Supprimer
  10. @ Anonyme 25 avril 2015 23:51
    Seul un imbécile ne comprend pas que, dans un combat inégal, le plus faible a le choix de se protéger ou de se faire couper en rondelles. Le fort, lui, sait qu'il vaut mieux user de la ruse pour convaincre le faible de s'en remettre à lui.
    DemOs

    RépondreSupprimer
  11. @ Anonyme

    insulter ne fait pas avancer le débat. Et la tolérance n'est pas votre fort.
    Pourquoi perdez vous votre temps sur un blog de débiles, vous si brillant?

    RépondreSupprimer

  12. @ Démos

    Merci. Cela rappelle le cas de la Californie, qui a essayé d’imposer l’étiquettage des produits contenant des OGMs, ce que les lobbys ont refusé, dépensant des sommes folles contre.
    http://www.gaullistelibre.com/2013/11/ogm-economist-plus-feodal-que-liberal.html

    @ Anonyme

    Non, je n’ai jamais écrit que Stiglitz était protectionniste, puisque j’ai même écrit le contraire au sujet d’un de ses livres. Allégations fallacieuses ? Source ? Vous avez un sacré culot, vous qui mentez et ne donnez presque jamais de source !

    Le ton de vos commentaires en dit sur la pourriture intellectuelle des néolibéraux comme vous.

    @ JJS & André

    Merci

    RépondreSupprimer
  13. Ici, vous le présentez comme protectionniste :

    http://www.marianne.net/Joseph-Stiglitz-torpille-la-mondialisation_a222270.html

    Arrêtez de dénoncer de façon stalinienne comme néolibéraux ceux qui démontrent vos inepties économiques. Même un journal comme Alternatives Economiques considère le protectionnisme comme une connerie pour toutes les raisons que j'ai énoncées.

    Vos réponses à mes démonstrations sont vides de réflexion, vos positions de borné du neurone sont nauséabondes dans le sens où elles encouragent des politiques catastrophiques à côté de la plaque et font aussi le lit du FN.

    RépondreSupprimer
  14. Notre entreprise de plomberie comporte des artisans plombiers professionnels, qualifiés et compétents dans le domaine de plomberie. Ils sont disponibles de jour comme de nuit : plombier paris ; plombier paris 1 ; plombier paris 2 ; plombier paris 3 ; plombier paris 9 ; plombier paris 10 ; plombier paris 16 ; plombier paris 19 ; plombier paris 14

    RépondreSupprimer
  15. Pour tous vos besoins en matière de plomberie, n’hésitez pas à nous contacter. Nous nous ferons un plaisir de répondre à tous vos besoins : plombier issy les moulineaux ; plombier montrouge ; plombier malakoff ; plombier gennevilliers ; plombier antony ; plombier suresnes

    RépondreSupprimer
  16. notre entreprise sélectionne pour vous un de nos meilleurs artisans pour vous assurer un travail de qualité et soigné : plombier asnieres sur seine ; plombier clamart ; plombier puteaux ; plombier bagneux ; plombier clichy ; plombier colombes ;plombier levallois perret

    RépondreSupprimer
  17. Notre artisan serrurier paris agrée viendra très rapidement chez vous avec des équipements nécessaires pour ouvrir votre porte bloquée, dépanner une serrure cassée , débloquer un coffre et pour reproduire vos clés perdus sans faille et sans perdre vos argents .
    http://serrurierfichet.paris/

    RépondreSupprimer
  18. Pour couvrir tous les besoins de nos clients et pouvoir intervenir à chaque fois qu’il y aura une question d’urgence ou de dépannage, notre équipe a été subdivisée en plusieurs groupes, une pour le service de garde, d’autres pour les dépannages et les urgences.

    RépondreSupprimer