lundi 12 juillet 2021

La discrète victoire commerciale de Londres sur Bruxelles

En début d’année, les Bremainers contrariés avaient sauté sur les statistiques du commerce extérieur de la Grande-Bretagne du mois de janvier (avec la chute de 41% des exportations britanniques vers l’UE) pour montrer les prétendues conséquences néfastes du Brexit. Non seulement leur interprétation d’alors était mauvaise, mais les statistiques suivantes sont toujours favorables à la Grande-Bretagne…

 


Plus de croissance après le Brexit

 

Bien sûr, comme je le précisais en avril, les statistiques mensuelles doivent être prises avec des pincettes, surtout quand il y a beaucoup d’évènements importants qui peuvent les affecter. Et il faut reconnaître qu’entre le Brexit et la pandémie, nous avons notre lot de circonstances totalement extraordinaires. Les statistiques du commerce extérieur britannique pourront être mieux évaluées en fin d’année. Mais le discours des Bremainers à la première statistique mensuelle était doublement ridicule. Vouloir tirer une quelconque leçon de ce mois totalement atypique était absurde. Il était évident qu’importateurs et exportateurs avaient anticipé l’échéance, rendant la forte baisse des échanges en janvier totalement prévisible.

 

Ensuite, par une subtilité statistique que des partisans trop peu objectifs de l’UE ne pouvaient saisir, un recul plus fort des exportations britanniques vers l’UE que le recul des importations de Londres n’est pas forcément négatif pour la Grande-Bretagne. En effet, en janvier, les premières avaient baissé de 41%, contre 30% pour les secondes. Sauf que, comme le pays importe beaucoup plus de l’UE qu’il n’y exporte, en valeur absolue, la chute des importations était finalement plus importante que la chute des exportations. Résultat, le déficit commercial de la Grande-Bretagne à l’égard de l’UE s’était réduit d’un milliard de livres en janvier ! Or, c’est l’évolution du solde en valeur absolue qui compte pour un pays : un solde qui s’améliore, fût-ce un déficit qui se réduit, contribue à la croissance, quand un solde qui se dégrade, fût-ce un excédent qui se réduit, a un impact négatif sur la croissance économique, et réduit le PIB.

 

Dès janvier, le commerce avec l’UE avait une contribution positive au PIB britannique. Cela pourrait être totalement anecdotique, du fait du caractère exceptionnel de ce mois. Sauf que, mois après mois, toutes les statistiques commerciales confirment la réduction du déficit britannique à l’égard de ses anciens partenaires européens. Déjà, en février, le rebond de 46% des exportations, quand les importations n’avaient progressé que de 7%, avait permis de réduire de 2,5 milliards de livres le déficit commercial britannique à l’égard de l’UE. Bien évidemment, la plupart des Bremainers s’étaient alors abstenus de rapporter les nouvelles statistiques, trop contradictoires avec l’histoire qu’ils veulent raconter sur le prétendu naufrage économique que devrait provoquer la sortie de l’UE par la Grande-Bretagne.

 

Et s’ils ne parlent plus du tout de ces statistiques, c’est parce que, mois après mois, elles continuent d’être favorables à la Grande-Bretagne. Les derniers chiffres rapportés par l’ONS sont ceux du mois d’avril. L’analyse des trois derniers mois est particulièrement frappante. Bien sûr, sur trois mois, la Grande-Bretagne a un déficit de 15,9 milliards avec l’UE, mais avec des exportations en hausse de 7% et des importations en recul de 12%, le déficit recule de 9,9 milliards de livres ! Même si le déficit avec le reste du monde progresse de 6 milliards, la balance commerciale britannique contribuera positivement au PIB en ce début d’année, du fait d’échanges plus équilibrés avec l’UE. Sur trois mois, on peut estimer que la seule évolution du commerce avec l’UE apporte un supplément de croissance de 2% du PIB au pays !

 

Par-delà le départ réel de banquiers, plus limité que bien des prévisions, à date, l’impact économique du Brexit est en réalité positif pour la Grande-Bretagne, du fait du rééquilibrage de sa balance commerciale avec ses anciens partenaires ! En outre, bien des prévisions les plus sombres ont été infirmées. Unilever a fini par choisi la Grande-Bretagne comme seul siège, au détriment des Pays-Bas, et Nissan vient tout juste d’annoncer des investissements massifs dans son site de Sunderland

4 commentaires:

  1. Pierre Dardot et Christian Laval déploient une critique radicale de la souveraineté étatique, cette mystique autoritaire dont ils dénoncent l’irresponsabilité systémique.

    https://ecointerview.wordpress.com/2021/07/16/enquete-sur-le-mythe-de-la-souverainete-etatique/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dardot et Laval sont convaincus que leur conception du marxisme est la réponse au défi posé par la captation néolibérale de l'État. Vous y croyez vraiment, ou vous essayez juste de citer n'importe quelle source qui semble étayer votre rejet du souverainisme ?

      Supprimer
  2. J'ai lu certains des témoignages du Grand Maître Comlan AMANGNON sur la façon dont il a aidé de nombreuses personnes à ramener leurs amants en seulement 9 jours avec un sort d'amour. J'avais un problème avec mon petit ami alors j'ai décidé de le contacter parce que j'aime tellement mon petit ami. Il a quitté la maison et a dit qu'il n'était plus intéressé par la relation sans raison, j'étais sous le choc. J'ai contacté le Maître Comlan AMANGNON et il m'a dit que mon petit ami me reviendrait dans les 9 prochains jours, le Maître Comlan AMANGNON a lancé un sortilège d'amour et cela a ouvert les yeux de mon petit ami pour voir à quel point nous nous aimons et il est rentré à la maison. Au moment où j'écris ce témoignage, je suis la femme la plus heureuse du monde. Mon petit ami et moi vivons une vie heureuse et notre amour est maintenant plus fort qu'il ne l'était avant notre rupture. Tout cela grâce au Grand Maître Comlan AMANGNON pour le travail excessif qu'il a fait pour moi, m'aidant à retrouver mon petit ami. Si vous rencontrez un problème relationnel et souhaitez une solution rapide, contactez le Grand Maître Comlan AMANGNON par e-mail: contact.maitreamangnon@yahoo.com ou par WhatsApp: +229 97788791, il est un homme digne de confiance.


    Clotilde Lapage

    RépondreSupprimer
  3. Ciao a tutti. Conoscevo il signore Virgolino Claudio creditore in particolare in un forum che è davvero onesto e veloce, non posso che ringraziarvi per il vostro lavoro serio, ma file elaborato in meno di una settimana e ho ottenuto un credito di 45.000 euro. Testimonierò anch'io per aiutare i bisognosi. Il suo indirizzo e-mail: virgolinoclaudio7@gmail.com

    RépondreSupprimer