dimanche 1 avril 2012

IVG : le symbole de l’extrémisme du FN


Il y a encore quelques mois, Marine Le Pen était l’épouvantail de la campagne. Beaucoup d’analystes pronostiquaient son accession au second tour. Aujourd’hui, elle doit défendre sa place face à la remontée de Jean-Luc Mélenchon. Une situation qui doit beaucoup à sa position sur l’IVG.

Un droit essentiel

C’est sans doute un des cailloux les plus importants dans la chaussure de la présidente du Front National. Elle a pris position en faveur du déremboursement de l’IVG, parlant plusieurs fois « d’avortements de confort ». Lors de son passage à Des Paroles et Des Actes et du débat avorté face à Jean-Luc Mélenchon, ce dernier avait choisi d’en faire un des ses arguments principaux pour dénoncer la candidate du FN. Il faut dire que cette proposition est totalement révoltante.

Tout d’abord, mettre le terme « avortement » et « confort » ensemble ne me semble pas acceptable. Une telle décision est forcément lourde de conséquences. Il faut rappeler ici qu’un rapport de l’IGAS indique que 72% des femmes qui ont recourt à l’avortement étaient sous contraception. L’avortement est donc dans la grande majorité des cas une conséquence de l’échec de la méthode de contraception. Et même dans l’autre cas, l’avortement reste un droit essentiel des femmes.

Par-delà le fait que la plupart des grossesses interrompues n’étaient pas désirées (et qu’il n’était donc pas souhaitable qu’elles aillent à terme), il revient aux femmes de décider ce qu’elles souhaitent faire de leur corps. Un avortement n’est pas et ne peut pas être un geste anodin mais il doit être une possibilité en cas de grossesse non désirée. Et son non remboursement reviendrait à priver une partie de la population de ce choix et de revenir à des pratiques d’un autre âge.

Une proposition extrémiste

L’idée de ce papier m’a été donnée par la lecture d’un article de The Economist sur le bilan d’Hillary Clinton comme responsable de la diplomatie des Etats-Unis. Elle se demande : « Pourquoi les extrémistes se focalisent toujours les femmes est un mystère pour moi. Cela n’a aucun lien avec les pays où ils sont. Ils veulent contrôler les femmes. Ils veulent contrôler comme nous nous habillons, comment nous agissons. Ils veulent tout contrôler chez nous ».

Le contexte politique très polarisé des Etats-Unis explique sans doute pourquoi Hillary Clinton n’ose pas aller jusqu’à évoquer le contrôle que certains veulent exercer sur le droit à l’avortement. Mais la logique est tout de même extrêmement proche puisqu’il s’agit de restreindre le contrôle que les femmes ont sur leur corps. Voilà pourquoi, même s’il est légitime de vouloir réduire le nombre d’IVG, la volonté de limiter ce droit des femmes à l’avortement ressort d’une logique extrémiste.

En ce sens, Marine Le Pen, sans doute sous l’influence des intégristes catholiques, rejoint les intégristes musulmans dans une position qui revient à dénier aux femmes le contrôle de leur vie. En voulant priver les femmes du remboursement de l’IVG, elle rappelle ainsi les racines politiques bel et bien extrémistes du Front National. Est-ce vraiment étonnant de la part d’une femme qui a fait baptiser ses enfants à Saint Nicolas du Chardonnet, une église occupée par des intégristes ?

Marine Le Pen a repeint la façade du Front National de couleurs plus attrayantes, qui peuvent plaire à davantage de citoyens. Mais ce n’est qu’une opération de communication. Les racines de ce mouvement restent extrémistes, comme le démontre sa position sur l’IVG.

45 commentaires:

  1. Arthur Antunes Coimbra1 avril 2012 à 11:12

    @LP,

    1. Vous voilà à croire les sondages, ce qui ne doit pas plaire à NDA...

    2. Le DROIT à l'avortement n'est pas remis en cause

    3. Le remboursement n'est pas remis en cause

    4. Dans le seul cadre d'un arbitrage budgétaire entre déremboursement de médicaments utiles aux plus âgés et ce que les médecins observent comme une pratique faisant de l'IVG un moyen de contraception, il pourrait alors ne pas y avoir remboursement

    5. Le droit à l'IVG n'est donc à aucun moment remis en cause

    6. Politique politicienne (écart monumental entre la position de MLP et ce que vous en dites)

    7. Simone Veil me semblait sur cette ligne au moment du vote de la fameuse loi non ?

    8. Faites donc état de déclarations de MLP, de mesures de son programme, remettant en cause le DROIT à l'IVG

    9. J'ai bien ri

    10. Mélenchon réunis toutes les voix de l'extrême gauche (bobos et gens installés souvent), rien de plus (faites le calcul...)

    11. Elle fera plus du double du score de Mélenchon, le cirque médiatique ne changera rien à cela

    12. Toujours 1% (enfin si l'on en croit les sondages...)

    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. La position de Marine Le Pen (dont vous rendez d'ailleurs compte de manière inexacte) est extrêmement courageuse, et votre acharnement continu contre elle extrêmement pitoyable. Cette femme est une lionne, elle en a le courage et la générosité. Je ne tenterai pas de métaphore animale vous concernant. Ma sympathie à l'égard de DLR et de ses dirigeants a été douchée par leur minablitude, et je voterai désormais FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arthur Antunes Coimbra1 avril 2012 à 11:21

      En votant Marine vous votez République ! Nous serons des millions !

      Dans ces milieux où demeurent la décence commune (comon decency), on vote Marine !

      ;-)

      Supprimer
    2. Selon Laurent Pinsolle, Marine Le Pen est "une extrémiste politicienne et amatrice"
      Je viens de tomber sur sa réponse et celle de NDA à la lettre aux candidats d'une association de lutte contre la drogue. Franchement, la réponse de NDA est... à côté de la plaque (et pas qu'un peu), celle de MLP est, comme sur l'IVG, et en fait comme toujours, courageuse, pertinente et "straight to the point" comme dirait... Hillary Clinton la grande référence de M. Pinsolle en matière d'humanisme (!). Jugez en vous même, y pas photo:
      http://www.enfancesansdrogue.org/nouvel-article,271.html
      Cela sans offense à NDA que j'aime bien .. malgré tout.

      Supprimer
  3. Votre référence à Hillary Clinton (!) est édifiante. Comme on connais ses saints on les honore, comme un bon petit soldat du système euro-atlantiste, bras droit d'un ancien Young Leader d'une fondation contrôlée par la diplomatie US, sans challenger UMP aux prochaines législatives . Décidément DLR est incapable de rompre avec le système , et c'est pourquoi votre fille est muette, et votre destin sera celui des Chevènement et autre Seguin (au mieux). Triste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es à l'UPR toi !!! Asselineau a pas eu ses signatures, mais si ses militants avaient passé moins de temps à spammer les pages DLR et plus de temps à convaincre les maires, ç'aurait pu être différent:))

      Supprimer
  4. en lisant cette chose que je n'ose appeler un article, j'ai définitivement compris qui vous étiez.
    dites nous un peu combien de voix vous espérez piquer à marine lepen pour aider sarkozy et ses sbires à se trouver au second tour ?
    soit vous êtes un idiot utile de ce larbin de dupont aignan, parce qu'il vous a fait miroiter je ne sais quelle sinécure risible, soit vous êtes une authentique crapule au même titre que votre mentor, lequel sera une fois de plus bien récompensé de sa bassesse.

    mais tout se paiera à un jour, car tant de trahison ne peut pas rester impuni indéfiniment.

    avez vous encore un tant soit peu de ressort moral pour vous en tenir là et vous faire oublier ou bien porterez vous la crapulerie jusqu'au bout ?

    vous êtes seul face à votre conscience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile d'insulter anonymement ... mais peut être est ce parce que nous sommes le 1 er avril ?

      Supprimer
    2. "soit vous êtes un idiot utile de ce larbin de dupont aignan,"

      Pourquoi utile?

      Supprimer
  5. Il y a 200 000 avortements par an en France. Il y a 12 000 000 de femmes en âge de procréer (si l'on considère les femmes de 15 à 45 ans : 30 * 400 000 = 12 000 000). C'est-à-dire que chaque année 1 femme sur 60, soit moins de 2% des femmes en âge de procréer, recourt à l'avortement.

    RépondreSupprimer
  6. J'aurais plutot titré :IVG : le symbole de la normalisation du FN.
    Le FN a 40 ans. Il y a eu 39 ans de Jean Marie Le Pen, et 1 an de Marine Le Pen. Depuis sa création, le FN était anti avortement. Marine a ensuite évoluer sur ce sujet en décidant de le légaliser (sans remboursement), puis aujourd'hui est d'accord pour rembourser les cas critiques (problemes médicaux, mineures...). Vous ne pouvez pas lui demander de tout changer en 1 an un parti qui a 40 ans d'histoire.
    Le FN n'a pas changé, mais est en cours de changement. On aura le vrai visage du FN de Marine Le Pen a la mort de son pere dans quelques années.
    Sinon, je ne suis pas opposé au terme "avortement de confort". Une femme qui avorte 4 ou 5 fois vous appellez ca comment? Alors certes, il y en a peut etre une dizaine en france, mais il y en a.

    Jean Marc

    RépondreSupprimer
  7. @ Arthur

    Voici une source de ce que dit M Le Pen :

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/marine-le-pen-veut-dire-stop-aux-ivg-de-confort_1091130.html

    Je ne vois pas le moindre écart entre ma façon de décrire la position de MLP et sa position.

    Comme pour vous, on jugera le résultat de cette campagne le 22 avril au soir et pas avant. Je trouve risible que vous évoquiez les sondages pour discréditer NDA tout en les évacuant quand il s'agit de votre championne, passée sous Mélenchon dernièrement. Un peu de cohérence !

    Et bien sûr qu'une telle mesure remet en partie en cause le droit à l'avortement puisque les personnes aux moyens modestes pourraient alors ne plus avoir les moyens de le faire dans un hôpital et recourir à de nouvelles faiseuses d'anges...

    @ Anonyme (...)

    Cette femme est une extrémiste politicienne et amatrice. Voilà pourquoi je la combats, depuis deux ans...

    RépondreSupprimer
  8. Arthur Antunes Coimbra1 avril 2012 à 21:21

    @LP,

    Vous dites :

    "Et bien sûr qu'une telle mesure remet en partie en cause le droit à l'avortement puisque les personnes aux moyens modestes pourraient alors ne plus avoir les moyens de le faire dans un hôpital et recourir à de nouvelles faiseuses d'anges..."

    Or,

    Le droit n'est pas remis en cause du fait du défaut du remboursement de celui-ci - et au surplus dans des circonstances particulières.

    Autrement dit, la limite apportée à un droit - à considérer que le déremboursement soit une limitation à ce droit lui-même, ce qui n'est pas tenable sur le plan logique et même juridique - n'est pas l'abolition de ce droit. Les mots ont un sens LP.

    Au surplus, il n'y a pas de droit absolu, pas même au niveau constitutionnel, mais bien des droits limités, ce par d'autres droits ou principes.

    Enfin, personne ne parle de déremboursement de l'IVG mais du déremboursement des abus de l'IVG.

    Riche ou pauvre, l'abus ne peut être encouragé : rien ne permet de considérer que la pauvreté, l'impécuniosité, donne droit au droit de méconnaître un principe au point d'abuser d'un droit.

    Vous semblez ainsi par votre dernière réaction traitez les pauvres comme des enfants incapables de se référer à des principes, incapables de les respecter, et notamment incapables de respecter la loi.

    Riche ou pauvre, un principe est un principe. L'abus de ce droit n'est pas souhaitable. Utiliser l'IVG comme un moyen de contraception est abuser de ce droit il me semble.

    Un IVG non remboursé coûte il me semble entre 200 à 300€.

    Si je vous suis bien, on est d'extrême droite quand on estime qu'à partir du 4ème IVG en 18 mois on ne remboursera pas le suivant (250€) intervenant dans les 6 mois qui viennent ?

    Je ne vois aucun rapport sérieux entre le déremboursement de l'abus de l'IVG et l'extrême droite. Ou alors donnez-moi cette définition de l'extrême droite à laquelle vous faites référence et qui intègre le fait de ne pas rembourser l'IVG dans certaines circonstances d'abus et encore dans l'hypothèse d'arbitrage budgétaires éventuels.

    Je ne trouve pas cela très sérieux. Ca me paraît un peu court au titre d'une définition de l'extrême droite.

    Sur les sondages vous renversez les rôles puisque vous répondez à cette incohérence que je relevais dans mon post précédent en revenant sur le fait que vous avez toujours refusé de prendre au sérieux les sondages depuis 6 mois pour NDA, et même aujourd'hui (on verra le 22 dites-vous encore...), alors que vous validez aujourd'hui leur pertinence pour MLP.

    L'article de l'express ne dit rien de particulier ou nouveau dans le cadre de l'échange que nous menons ici.

    J'aimerais enfin connaître la position de Madame Veil sur ce point de l'IVG utilisée comme moyen de contraception.

    Bien tenté, mais vous mettez à coté tout de même...

    Cordialement.

    ;-)

    RépondreSupprimer
  9. "Il y a 200 000 avortements par an en France. Il y a 12 000 000 de femmes en âge de procréer (si l'on considère les femmes de 15 à 45 ans : 30 * 400 000 = 12 000 000). C'est-à-dire que chaque année 1 femme sur 60, soit moins de 2% des femmes en âge de procréer, recourt à l'avortement."
    SAUF QUE 40% des femmes auront recours à l'IVG au cours de leur vie
    Il y a 200 000 avortements par an en France. Il y a 12 000 000 de femmes en âge de procréer (si l'on considère les femmes de 15 à 45 ans : 30 * 400 000 = 12 000 000). C'est-à-dire que chaque année 1 femme sur 60, soit moins de 2% des femmes en âge de procréer, recourt à l'avortement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. http://www.psychomedia.qc.ca/sexualite/2007-06-06/40-des-francaises-auront-recours-a-l-ivg-avortement-au-cours-de-leur-vie

      Supprimer
  10. Laurent Pinsolle est un mec qui a honte d'être dans un parti classé à droite, et qui comme Juppé baisse son froc face aux revendications gauchistes en faveur du mariage gay, etc ...
    C'est un pleutre qui n'a pas le courage de ses convictions si tant qu'il en ait.
    Dans un récent billet, il écrivait que le débat sur le Hallal était frivole. Il n'a pas compris au contraire qu'il était hautement symbolique du remplacement de notre civilisation par une civilisation étrangère. Pour lui seule le débat économique est sérieux, pour le reste il s'aligne sur les dogmes libertaires. Pinsolle tu n'as pas le courage de Le Pen, c'est pour ça que tu le dénigres.
    C'est un mec libertaire qui n'a aucune conviction et aucune armature en dehors de l'économie. Un mec qui se couche devant les immigrés arabes qu'il se garde bien de critiquer quand en parallèle il cogne sur les Le Pen, ce qui n'est pas la marque d'un très grand courage.
    C'est un mec mou, lisse, sans aspérité susceptible d'accrocher notre curiosité ou notre intérêt, sur lequel on sait ne pas devoir compter en cas de conflit contre ceux des immigrés qui sont inassimilés. Il faut pour lui ne surtout pas faire de vagues pour ne pas énerver les immigrés, quitte à mettre la poussière sous le tapis. Au contraire, il s'énerve contre les seuls politiques qui ont le courage de soulever les problèmes sensibles de l'immigration, de la délinquance qui y est associée.
    Ce n'est pas avec un type comme lui, qui cède aussi facilement sur ses convictions devant le matraquage en faveur du mariage homo, etc..., qu'on peut entamer un travail de reconquête.
    Il en fait des tonnes dans l'indignation surjouée contre Marine Le Pen, alors qu'il sait bien qu'elle ne vise que les avortements de récidive, dont il ne lui vient pas à l'esprit qu'une menace de non-remboursement en cas de récurrence abusive pourrait contribuer à responsabiliser un peu celles des femmes qui y ont recours un peu trop systématiquement.
    Il en fait des tonnes dans la lutte antifasciste contre la bête immonde qu'il a entamée dès le lycée en y faisant du prosélytisme et de la propagande éhontées, parce que c'est un de ces mecs de la droite honteuse, trop coincés pour pouvoir décemment militer à gauche chez les bobos et les libertaires et qui du coup font dans la surenchère contre le FN pour s'excuser d'être au RPR/UMP. Mais à force de cogner sur Marine et Jean-Marie Le Pen, ce mec qui est trop parfait, trop lisse, trop gendre idéal pour soulever l'enthousiasme des gens va finir par devenir aussi crétin qu'un vulgaire antifa de base, idiot utile du système.
    Il faut le comprendre, c'est psychanalytique, on tape d'autant plus fort sur quelque chose qu'on a peur de devenir cette chose ou qu'on en est proche.
    Simone Veil ne voulait pas rembourser du tout l'IVG, en cela elle était bien plus radicale que Marine, tu vas la traiter d'extrémiste et d'intégriste ?

    RépondreSupprimer
  11. Laurent Pinsolle de plus attribue à Louis Aliot dans deux récents articles d'avoir fait l'éloge de Bastien-Thiry alors que c'est Louis Lefranc, un membre du comité directeur d'un groupuscule national-catholique, le Renouveau Français, qui est à couteaux tirés avec Marine le Pen, qui en était l'auteur.
    Je le lui avais fait remarquer la première fois mais ça ne l'avait pas empêcher de désinformer une seconde fois en faisant la même affirmation mensongère.
    Par ailleurs, Pinsolle se réclame de De Gaulle dont il prend soin de se cacher qu'il est reconnu qu'il s'est rendu coupable de complicité de crimes contre l'humanité en Algérie, en livrant sciemment les Harkis désarmés préalablement aux égorgeurs du FLN. Si j'étais à sa place à Pinsolle je modérerais un peu mon gaullisme par décence. Entre Pétain et de Gaulle, le plus criminel des deux n'est pas forcément celui que l'on a l'habitude de désigner. Le régime pétainiste ayant notamment tout fait pour soustraire ceux des Juifs qui étaient de nationalité française, aux déportations nazies. Le statut de premier résistant de De Gaulle pendant la Deuxième Guerre mondiale ne saurait l'absoudre de ses crimes ultérieurs, si pour Pétain son statut de vainqueur de Verdun en 1916 n'a pas suffi à l'absoudre.

    RépondreSupprimer
  12. @ Anonyme

    Quelle ironie de se voir reprocher un manque de courage par une personne qui commente anonymement !

    J'exprime mes convictions. Point barre. Je suis contre la burqa, contre la légalisation du cannabis, mais favorable au mariage pour tous ou à l'euthanasie. J'exprime mes opinions ici et c'est tout et je n'ai absolument rien à faire de la bien-pensance. Parfois, j'ai la même opinion que la gauche, d'autres fois, non.

    Libertaire ? Là, c'est ridicule. Je me définis plutôt comme un gaulliste et donc un ordo-souverainiste progressiste.

    Quelques décennies sont passées depuis la légalisation de l'IVG.

    Sur Louis Alliot, je ne lui ai jamais attribué la tribune sur Bastien Thiry. j'ai toujours expliqué qu'elle avait été publiée sur le site qu'il dirige, Nations Presse hebdo.

    Merci de démontrer dans votre deuxième commentaire le fond qui anime les défenseurs du FN.

    @ Arthur

    Je n'ai jamais dit qu'il y avait abolition de ce droit.

    Je n'ai parlé des sondages que parce que vous en avez parlé. C'est vous qui avez été contradictoire dans votre premier commentaire. Pour moi, on juge le 22 avril au soir. Point barre.

    Vous pouvez tordre les phrases, en inventez : votre argumentation a tout de l'anguille.

    RépondreSupprimer
  13. Bha, pour moi Marine Le Pen c'est tirée une balle dans le pied en mettant cette histoire d'IVG sur le tapis.
    Avortement de confort ? j'ai envie de dire "et alors?" C'est toujours mieux pour la femme et pour la société qu'un enfant non désiré.

    Et économiquement, qu'esce qui coute le plus cher ? un avortement? ou un accouchement avec tout le suivi qui va avec ??? Sans même parler ensuite de l'éducation de l'enfant non désiré ???

    La seule chose pour lutter contre les avortements de confort, c'est l'éducation, l'information et la mise a disposition de moyens de contraception. Mais surtout et avant tout : l’éducation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sur c'est l’éducation qui fera baisser les avortement de confort encore faut il le vouloir

      En 2012, L'Etat "a perdu" 500 000 € affectés au financement des Etablissements d'Information, de Conseil Conjugal et Familial (EICCF)

      http://www.planning-familial.org/content/defendre-le-droit-linformation-et-leducation-la-sexualite-pour-toutes-et-tous-cest-maintenan

      Supprimer
  14. Bien sûr que si vous déformez sa position, puisqu'elle a dit que la question se poserait en cas de choix budgétaires cornéliens à faire entre le remboursement de l'IVG et la poursuite du remboursement de certains médicaments non "de confort". Il est courageux de prendre cette position car ce n'est pas dans l'air du temps et ne lui rapportera pas de voix.

    Par ailleurs, dans 50 ans les souffrances que l'on inflige aux foetus feront scandale, et le débat ne portera plus seulement sur le déremboursement, je peux vous l'assurer; il y a 50 ans les médecins ne prenaient pas en compte la douleur des bébés, ce sera la même chose. Il est facile de parler de l'avortement dans l'abstrait M. Pinsole , mais faites vous expliquer en détail comment ça se passe, comment le foetus est aspiré ou coupé en morceaux sans anesthésie, c'est selon, vous tournerez de l'oeil. Et la banalisation est une réalité: quand ma cousine a su qu'elle attendait son 5e enfant, le gyneco lui a proposé comme une évidence un rv pour une IVG, elle était scandalisée. La banalisation de l'avortement conduit à ce que des spécialistes de bioéthique défendent désormais la thèse selon laquelle ce qu'ils appellent l' "avortement post-natal" (c'est à dire le meurtre du nouveau-né) pusse être autorisé pour raisons de confort de la famille, dès lors que l'avortment l'est: ils démontrent avec raison qu'il n'y a pas de différence.

    Ce politiquement correct me dégoûte, DLR n'est en fait pas différent des autres partis bobos. D'ailleurs, il n'a aucune base populaire....

    RépondreSupprimer
  15. Il est symptomatique que vous affichiez à côté de la photo de NDA celles de Séguin et de Chevènement: deux types qui avaient tout compris et qui toute leur vie ont travaillé pour le système qu'intellectuellement et moralement ils rejetaient. Eh oui, c'est çà le problème. Des hommes qui passent à côté de leur destin, des ratés pour un plat de lentilles....Quelle pitié...

    RépondreSupprimer
  16. Pouvoir s'envoyer en l'air tous les jours de la semaine, tous les jours du mois, aux frais de la princesse, si ce n'est pas la vie rêvée, je ne sais pas ce que c'est !!!
    Si c'est seulement le mot "confort" qui chagrine Laurent PINSOLLE et ses amis, alors l'heure est grave : c'est l'esprit, lumières et messies confondus, qui est en danger ! Seul vaudrait-il la souffrance pour la souffrance, alors ?!?
    ...car ce qui discrédite les anti-avortement, ce n'est pas qu'ils soient anti-avortement, exactement comme tout le monde : c'est qu'ils soient aussi pro-guerre internationale...sans jamais devoir aller au front soi-même !...

    RépondreSupprimer
  17. Laurent Pinsolle, au lieu de critiquer bassement Marine Le Pen en permanence plutôt que les mondialistes, j'aimerai savoir pour qui appellerez vous à voter au second tour si Marine se retrouve face à sarkozy ou hollande !!! Pourquoi l'UMP n'a pas mis de candidat face à dupont aignan dans sa circonscription, étonnant, non rouleriez vous pour l'UMP mondialiste !!!!

    RépondreSupprimer
  18. Récaldini Jean François2 avril 2012 à 14:36

    Mr Pinsolle ne pensez vous pas qu'il serait temps car l'heure est grave de cesser les querelles de clocher et d'appeler tous ensemble au rassemblement de tous les patriotes français de Marine Le Pen à Mr Dupont Aignan en passant par le MPF de Mr de villiers, le SIEL de paul marie couteaux et j'en passe. Nous formerions une force politique considérable. J'attends cela avec impatience.

    Merci de votre réponse !

    RépondreSupprimer
  19. C'est marrant, j'ai d'abord été assez étonné du nombre de commentaires, pas très courant ici. Puis je les ai lu. Ce n'est en fait une pauvre descente de l'extrême-droite (peut-être bien organisée) pour défendre et justifier les stupidités les plus réactionnaires du FN.

    Dieu sait que je n'ai pas une tendresse immodérée pour DLR, (dont j'aimerais toutefois que certaines analyses viennent irriguer mon camp politique ), mais les réactions lues ici, me le rende bien plus sympathique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "défendre et justifier les stupidités les plus réactionnaires". Ouah, ça c'est un argument.

      Supprimer
  20. Arthur Antunes Coimbra2 avril 2012 à 21:37

    @LP,# Apr 1, 2012 03:50 PM

    Vos quatre premières lignes publiées 2 heures et 7 minutes avant ma réponse font référence aux sondages, sauf bien sûr à ce que l'élection soit déjà advenue. On est le 23 ?

    Vous êtes donc indigné au motif d'un refus de remboursement éventuel, dans le cadre d'un éventuel arbitrage budgétaire avec le remboursement de médicaments, d'un 4ème IVG en 6 mois ?

    Vous êtes sérieux ?

    Que diriez-vous de la position de Madame Veil s'il est vrai que celle-ci aurait été, comme le disent certains ici, contre le remboursement de l'IVG ?

    En la cause, je ne vois toujours pas de lien établi entre l'extrême droite et le déremboursement de l'IVG dans les conditions évoquées par MLP.

    Déremboursement de l'abus de l'exercice d'un droit = extrême droite ? Ca va faire du monde du côté de l'extrême droite non ?

    A quel auteur de philosophie politique faites vous référence quand vous mentionnez ici l'extrême droite et sa ou ses définitions ?

    Précisez quelle est cette phrase ou ces phrases tordues, cette argumentation d'anguille, et je préciserai.

    Enfin le débat...

    RépondreSupprimer
  21. @ Alain34

    C’est juste.

    @ Joséphine

    C’est un peu fatiguant de se voir reprocher d’être politiquement correct vu que sur beaucoup de sujets, mes positions sont tout sauf politiquement correctes. Un individu a droit à son libre-arbitre. Ce n’est pas parce que sur certains sujets, je suis d’accord avec avec la pensée dominante que je me soumettrais au politiquement correct. Je crois démontrer suffisamment mon indépendance de pensée pour évacuer un tel débat. J’exprime ce que je pense, c’est tout.

    Séguin et Chevènement ont été mes tuteurs idéologiques au début des années 1990, lors des débats sur le traité de Maastricht et l’autre politique. Je leur dois beaucoup intellectuellement.

    @ Anonyme

    Comme si je ne critiquais que Marine Le Pen et jamais le PS ou l’UMP. Au global, je critique largement autant Sarkozy ou Hollande.

    Sur le second tour (guère probable), j’ai déjà exprimé des dizaines de fois mon choix. Je voterai contre Marine Le Pen.

    S’il n’y a pas de candidat face à NDA, c’est parce qu’il serait balayé. N’oubliez pas que NDA a été réélu au premier tour à 80% aux municipales. L’UMP préfère donc créer une ambigüité en ne mettant personne…

    @ JF Récaldini

    Si je fais de la politique, c’est justement pour éviter cela.

    @ RadTransf

    Merci.

    @ Arthur

    Sur les sondages, votre premier contradictoire puisque vous jugiez NDA à ses sondages mais pas Madame Le Pen.

    Quelle source pour la position de Madame Veil ?

    Si vous aviez bien lu mon papier, je précise pourquoi je fais le lien entre déremboursement de l’IVG et extrémisme. C’est à partir de la citation d’Hillary Clinton.

    RépondreSupprimer
  22. Arthur Antunes Coimbra3 avril 2012 à 22:09

    @LP,

    Deux heures avant vous parlez de ces sondages, votre mauvaise foi me permet de me forger ma conviction sur bien des choses.

    J'apprends qu'Hillary Clinton est une autorité en matière de recherche sur l'extrême droite - voire de philosophie et de science politique - et qu'elle en a ainsi défini la notion consensuellement admise.

    J'avoue, DLR, j'ai failli m'y laisser prendre... j'ai bien lu, et pas seulement cet article...

    C'est donc ça la politique...

    RépondreSupprimer
  23. Vous voterez donc Hollande ou Sarkozy, qui vont achever l'assassinat de la nation, plutôt que Marine Le Pen qui a à 98 % le même programme que NDA, tout est dit. Reste juste à déterminer si vous êtes conscient du jeu que vous jouez. Je pense que non, je pense que vous êtes juste un neuneu. Je vous ai vu à la conférence sur le protectionnisme à côté de JR Sulzer (conseiller éco de MLP, un homme brillant qui a beaucoup pâti professionnellement de ses engagements politique courageux) , vous aviez l'air de voir le diable, c'était juste ridicule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arthur Antunes Coimbra7 avril 2012 à 10:04

      La gauche bobo et la droite libérale vont de paire, depuis trente ans. Le reste est une histoire de déco différente. Le vote Hollande sera en la cause le vote le plus probable, comme Villepin. Le peuple, en ces si hautes sphères, est une hypothèse d'école.

      Supprimer
    2. Cher Monsieur Pinsolle: n'empêche que vous ne répondez pas à mes arguments sur le fond. Par ailleurs vous avez revendiquez votre libre arbitre, mais ne concevez pas que le libre arbitre d'autres puisse les conduire à une position différente pour des raisons également respectables et pas forcément 'extrêmistes". Vous êtes aveuglé par votre obsession du FN et votre volonté forcenée de discréditer sa candidate... Et après vous vous plaignez que ses partisans viennent vous répondre... Prenez un peu de recul...

      Supprimer
    3. Je précise: je maintiens, pour les raisons expliquées plus haut, que vous déformez la position de MLP , sans aucun doute délibérément, puisqu'elle a simplement dit qu'elle serait amenée dans certaines circonstances à faire des arbitrages financiers en faveur du déremboursement des IVG répétées . Vos attaques contre elles ne sont donc pas loyales, et il est normal que ses partisans s'en agacent, ce d'autant que je ne l'ai jamais entendue agresser gratuitement NDA (autrement que pour répondre aux attaques de ce dernier, naturellement..). Adversaire OK (encore que, il faudrait avoir des raisons programmatiques de l'être). Ennemi déloyal et de mauvaise foi , à traiter comme tel.

      Supprimer
    4. @ Joséphine,

      Chevènement et Séguin ont été mes premiers tuteurs idéologiques et je ne veux pas renier ce fait, historique. Sur leur parcours, chacun a son jugement. Pour moi, ils ont défendu mes idées, éviter qu'elles ne soient abusivement assimilées aux extrêmes. Après, c'est à chacun d'évaluer comment essayer de les servir au mieux. Je crois que leur parcours démontre également qu'ils sont su choisir leurs idées contre leur carrière à plusieurs moments.

      En quoi je déforme les propos de MLP ? Elle a proposé de dé rembourser les l'IVG et a parlé d'IVG de confort, ce que je dénonce.

      Supprimer
  24. Très intéressant tout de même cette façon qu'ont les soutiens de Marine Le Pen d'attaquer ceux qui refusent de voter pour leur championne. J'ai expliqué cent fois pourquoi je ne le souhaite pas, rationnellement, en partant de faits concrets, mais non, cela finit toujours par des insultes ou des accusations ridicules.

    @ Arthur,

    Mais je vous signale que vous êtes schizophrène sur les sondages, comme tous les frontistes, à insister sur le 1% de NDA tout en balayant la baisse actuel de MLP.

    @ Anonyme

    Le diable, rien que ça ! N'importe quoi ! Vous délirez complètement. Je vous signale que j'ai débattu cordialement avec JY Le Gallou du fait qu'il était également cordial. J'ai expliqué mille fois pourquoi je m'oppose à MLP.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arthur Antunes Coimbra8 avril 2012 à 00:01

      @LP,

      C'est au système qu'il faut s'opposer. Vous aurez du mal à m'expliquer que Le Gallou et MLP sont le système.

      Chevènementiste, je vote Marine sans aucune hésitation, aucune !

      Les leçons de morale...

      Supprimer
    2. Encore une fois, les "soutiens" de Marine Le Pen ne font que répliquer à vos constantes agressions. Ce n'est pas elle qui a mis la France dans l'état où elle est, c'est, à 50 %, votre famille politique, oui , celle de Seguin et Villepin. Cessez de l'attaquer, ils cesseront de répliquer. L'IVG est une question philosophique et éthique grave et elle a le droit d'avoir des convictions (en l'espèce envisager le déremboursement dans certains cas, quelle horreur!) sans se faire traiter d'extrêmiste. Avez vous vu Marine Le Pen agresser Dupont-Aignan pour tenter minablement de lui piquer ses 0,5 % d'intentions de vote? Il est tout de même paradoxal que ce soit vous qui vous plaignez d' "accusations ridicules"... Reprenez vos esprits, enfin, vous perdez tout sens commun...

      Supprimer
  25. Arthur Antunes Coimbra7 avril 2012 à 23:57

    @LP,

    En faisant un article (votre tout premier paragraphe en tous cas) sur le sujet des sondages vous accordez du crédit à ces derniers, et vous actez clairement ce crédit porté à ces approximations sondagières vendues au prix fort en période électorale.

    Quel besoin de relever ces projections qui ont démontré leur légèreté prédictive (Balladur/Chirac, notamment, ou 2002...) : leur marge d'erreur est considérable. Mirage technicien de plus...

    La question qu'il convient de poser c'est le rôle de ces sondages, et si ces derniers, aux mains de capitaux privés, ont un intérêt à influencer le débat. Tout cela m'apparaît opaque.

    Je n'ai pas de réponse à ces questions, mais le rôle du système médiatique, de ses relais, composantes, doit être posé. Je me pose des questions, je n'ai pas de réponse.

    Qui écrit des livres sur MLP ?

    Bref, vous leur accordez du crédit, je m'amuse du crédit que vous leur apportez alors que ces mêmes sondages vous accordent des scores excessivement faibles (c'est un fait, sondagier...).

    Je n'accorde pour ma part aucun crédit - absolument aucun - aux sondages, pour NDA ou MLP ou n'importe quel autre candidat.

    En revanche, interrogeons-nous sans naïveté sur ces outils qui modèlent manifestement le débat public. Je suis favorable à une interdiction des sondages en matière politique. Résumons : Vous en parlez, et, deux heures après, je m'en amuse ; alors cela ne vous amuse plus...

    ps : mais combien de temps encore pourrons-nous nous interroger ? Finirons-nous par l'être ?

    pps : que reste-t-il de la démocratie depuis l'avènement de l'UE, de la culture d'entreprise, des masses médias, et de cette insupportable - vulgaire - prééminence des marchés ? Pas grand chose...

    RépondreSupprimer
  26. @ Arthur

    C'est fou comme les convertis au FN veulent absolument être rejoints par d'autres, comme si vous n'assumiez pas totalement ce soutien...

    Chacun peut choisir de s'opposer au néolibéralisme et à l'UE de la façon qu'il le souhaite. Il n'y a pas qu'un seul moyen. Et outre toutes ses scories, le FN n'a pas démontré une grande efficacité pour combattre ceci.

    Sur les sondages, je vais me répéter, vous ne pouvez pas chercher à discréditer la voie offerte par NDA en s'appuyant sur eux tout en disqualifiant ceux qui donnent votre championne en difficulté. De toutes les façons, on jugera le 22 avril.

    Interdire les sondages ? C'est sûr, casser le thermomètre est une bonne idée !

    On pourra toujours d'interroger. Même en juin 1940, nous le pouvions alors nous avons encore de la marge, même s'il est malheureux de constater l'immense casse sociale des vingt dernières années.

    N'exagérons pas sur la démocratie. Si nous ne sortons pas de l'alternance PS / UMP, c'est aussi de la faute de ceux qui n'y sont pas parvenus. En 2005, certaines idées ont été majoritaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, si vous n'attaquiez pas en permanence le FN vous ne vous attireriez pas ce genre de riposte, c'est tout simple. Marine n'attaque jamais Dupont-Aignan, lui et ses partisans l'agressent en permanence. C'est normal que ce la suscite (i) un certain agacement; (ii) certains soupçons sur les motivations de cette agressivité. C'est pas plus compliqué que ça.

      Supprimer
    2. Votre remarque n'est pas injuste. Il est vrai que quand on attaque quelqu'un, il est logique de s'attirer des réponses...

      Mais ce n'est pas cela qui va m'arrêter.

      Supprimer
  27. Bien évidemment. Le fait que vous ne censuriez pas les commentaires (parfois salés) est d'ailleurs tout à votre honneur. Cela étant "ne pas vous arrêter" d'attaquer le FN (outre que ce n'est pas judicieux à mon avis du point de vue des intérêts de DLR mais vous avez vos raisons dont vous êtes seul juge...) ce n'est pas spécialement courageux, c'est depuis toujours un moyen commode, pas cher et rapide d'obtenir un brevet de fréquentabilité de la part du système politico-médiatique. Et ce malgré les aveux de Jospin ou d'autres sur le fait que cette agitation prétendument "anti-fasciste" n'est que du théatre. Brisons là, RV le 22 avril!

    RépondreSupprimer