vendredi 20 avril 2012

Nicolas Dupont-Aignan, le vote utile


Ce matin, j’ai développé les raisons pour lesquelles je pense qu’il faut voter Nicolas Dupont-Aignan. Mais beaucoup peuvent questionner ce choix du fait des sondages, même si la tendance est quasi unanimement à la hausse depuis le début de la phase d’égalité totale.

Un vote utile pour vos idées

Tout d’abord, s’il y a deux tours pour l’élection présidentielle, c’est justement pour permettre à chacun de défendre ses idées et ses convictions. Et cela est d’autant plus possible en 2012 que tout semble indiquer que les jeux sont faits. Nicolas Sarkozy et François Hollande seront au second tour et le président sortant sera logiquement sorti le 6 mai. Les calculs des uns et des autres ne changeront pas grand chose à une dynamique que l’on pouvait largement anticiper.

Mais surtout, il y a d’une part les partis de la résignation à la mondialisation et la casse sociale, salariale et environnementale qu’elle provoque : l’UMP, le PS, le Modem et les Verts. Pour reprendre la formule de Nicolas Dupont-Aignan au Bataclan, choisir ces partis, cela revient essentiellement à choisir la couleur de la ceinture qu’il faudra se serrer après les législatives car ils ne remettent absolument pas en cause le cadre économique dans lequel nous sommes.

De l’autre côté, il y a les partis plus protestataires, même s’il faut les distinguer. J’ai déjà expliqué pourquoi le FN est une impasse à mon sens car Marine Le Pen est une politicienne amatrice et extrémiste. Nathalie Arthaud et Philippe Poutou défendent des idées communistes totalement irréalistes. Jean-Luc Mélenchon a soulevé un grand espoir grâce à une bonne campagne mais j’ai de points de désaccords fondamentaux et je vois des angles morts dans son programme.

NDA représente une voie véritablement alternative par le primat qu’il donne à l’Etat-nation, seul garant de l’intérêt général. Cette alternative ne s’inscrit pas dans une rupture avec l’économie de marché, à laquelle je ne crois pas, mais propose néanmoins de remettre l’économie au service de l’homme. C’est l’abaissement des frontières qui a libéré de manière anarchique les forces du marché. Leur rétablissement permettra de réguler l’économie au service de tous.

Un vote utile pour l’avenir
 
Mais certains pourront encore se demander s’il sert à quelque chose de voter pour un petit candidat, qui ne changera pas le cours de l’élection. Cette question est parfaitement légitime. Mais la question qu’il faut également se poser, c’est se demander comment faire parvenir ces idées alternatives au pouvoir. Depuis trente ans, on voit qu’il est impossible de passer par les grands partis que sont le PS et l’UMP, comme l’ont montré Chevènement ou Séguin par exemple.

Il faut donc sans doute passer par un nouveau parti et ce parti ne pourra pas d’un seul coup réunir assez d’électeurs pour accéder au pouvoir. Les Verts, le Front National ou le Modem ont mis du temps avant de réunir beaucoup d’électeurs. Un parti comme Debout la République s’est présenté pour la première fois devant les Français aux élections européennes de 2009. Cette élection est notre première élection présidentielle. Les Français nous découvrent.

Il est donc bien naturel que nos compatriotes ne nous accordent pas encore une position dans le cinq de tête de la présidentielle. Les citoyens jaugent les partis et les candidats sur une longue période avant de leur faire confiance plus largement. Nous commençons par construire les fondations du rassemblement politique, qui pourra demain, je l’espère, faire accéder Nicolas Dupont-Aignan au pouvoir. En 2017, quand il se présentera à nouveau, les choses seront différentes.

En effet, on change de catégorie en démontrant sa persistance, son courage, sa volonté à défendre ses idées. Un seul combat ne suffit pas pour pouvoir jouer la victoire, à moins d’être soutenu par un parti installé. Il faut du temps. Néanmoins, plus le score que nous ferons le 22 avril sera élevé, mieux Nicolas Dupont-Aignan sera armé pour préparer les prochaines échéances. Toute voix prise cette année sera capitale pour renforcer notre mouvement et défendre nos idées.

C’est pourquoi, outre les idées et la personne, il est capital de voter et faire voter pour Nicolas Dupont-Aignan dès cette année. C’est du capital que nous accumulons pour les prochaines années et qui nous mettra en position de peser maintenant, et de gagner demain.

13 commentaires:

  1. Vous paraissez être du genre patriote de gauche; économisez du temps, de l'énergie et alliez vous avec le Front.
    La défaite probable de Sarko va engendrer une refonte générale du paysage de la droite et du centre;
    Il y aura des opportunités, sachez les saisir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Selon des militants FN, il parait qu'ils attendent la mort de Jean-Marie Le Pen pour changer le nom de leur parti politique et virer tous les cadres de la vieille garde! Mais ça reste à confirmer !

      Supprimer
  2. Dans la série les mots ont un sens je pense qu'il ne faut pas utiliser "petit " pour qualifier les candidats qui n'ont pas un bon score sondagier c'est déjà se mettre en posture de perdant . Pour les élections 2012 nous avons 10 candidats point barre .
    Dans une véritable démocratie c'est comme cela

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Que ce soit Dupont Aignan ou un autre il nous faut absolument un souverainiste au pouvoir c'est la seule solution pour arrêter la destruction de la paix sociale et l’appauvrissement de la population sous les coups du mondialisme ploutocratique.
    N'hesitez pas a vous ouvrir à fusionner avec d'autres petits mouvements quitte à faire quelques concessions, à laisser la place de leader si besoin est. Il faut eviter le sectarisme et les étiquettes, seul le sort de la France est important. Il faut créer une sorte de galaxie souverainiste qui marche dans le même sens.
    Une fois la souveraineté du pays recouvrée chacun pourra retrouver sa place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quels autres petits mouvements et quels autres leaders ?

      Supprimer
    2. Un des enjeux est effectivement d'organiser la "nébuleuse" souverainiste (plutôt que "galaxie" !) - à DLR de prendre des initiatives en ce sens. C'est peu de chose en termes de forces organisées mais non négligeable dans milieux blogueurs/intellectuels. Par la suite, les événement décanteront forcément le FN et le Front de Gauche qui devront effectuer des choix cruciaux : de nouvelles occasions de recomposition se présenteront dans les mois qui viennent. A plus long terme, l'alternative passera certainement par des alliances qui permettront peut-être enfin aux "républicains des deux rives" de se retrouver en cassant la fausse opposition entre européistes de "gauche" et de "droite".

      Supprimer
  6. Pensez à bloquer les commentaires aujourd'hui et demain !

    RépondreSupprimer
  7. J'espère très sincèrement que, contrairement aux prévisions des sondages, NDA atteindra les fatidiques 5%.
    Au vu de la qualité de sa campagne face aux médias et aux journalistes qui se sont acharnés à le faire passer pour un ringard, il reste un recours pour l'avenir de la Nation et de la République dont il est quasiment le seul défenseur acharné sur notre actuel échiquier politique.

    Mais la bien-pensance a stérilisé le débat sans réussir toutefois à empêcher la percée du tribun Mélenchon. D'ici aux échéances électorales des prochaines années, il ne fait pas de doute pour moi que les prévisions de NDA se réaliseront dans des conditions désastreuses pour la France.
    Ou bien les citoyens français se plieront aux lois des marchés, donc à la flexibilité à outrance du travail et à l'abandon de ce que leurs prédécesseurs avaient patiemment construit. Ou bien ils se révolteront. Dans les deux cas, NDA sera le recours de la raison pour remettre la nation française sur de nouveaux rails.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai balancé un moment à voter pour NDA. Mais il demeure inaudible sur certains problèmes sociétaux de fond, tels que les atteintes incessantes à la laïcité, l'immigration, et tout ce qui actuellement agresse au quotidien l'identité française.
      AUssi, et bien que je ne sois pas client à l'origine, j'ai choisi de voter Front National.

      Supprimer
  8. > Et cela est d’autant plus possible en 2012 que tout semble >indiquer que les jeux sont faits. Nicolas Sarkozy et >François Hollande seront au second tour et le président >sortant sera logiquement sorti le 6 mai


    je comprend votre théorie mais j'attends quand meme d'en etre bien certain

    Astrof

    RépondreSupprimer
  9. Oui effectivement NDA est un vote d'avenir
    Nous avons en plus en Bourgogne des candicats très jeunes porteurs d'avenir
    Pour les législatives vous retrouverez en région Bourgogne de jeunes candidats qui prendront le relais des intellectuels sur le terrain politique cette fois-ci
    Magalie MICHAUD 27 ans dans la 5ème circonscription de Cote d’Or,
    Flavien GOUSSERIAN 20 ans dans la 1ère circonscription de Saône et Loire http://www.facebook.com/Legislatives71FlavienGoulisserian
    Maxime THIEBAUT 21 ans dans la 4ème circonscription de Saône et Loire
    http://www.facebook.com/maxime.thiebaut

    RépondreSupprimer