mercredi 26 juillet 2017

« Pas d’intérêt général dans l’UE » selon le Conseil d’Etat




Ce décret est « une entrave à la réalisation d’un marché concurrentiel du gaz (…) Le Conseil d’Etat constate qu’à la date du décret attaqué, il n’était plus possible de se fonder sur un objectif d’intérêt général pour justifier le maintien de prix réglementés du gaz ». L’Union Européenne est étrangère à la notion d’intérêt général, comme nous le rappelle utilement le Conseil d’Etat.

23 commentaires:

  1. Il faut sortir de cet abominable machin, sans délai.

    RépondreSupprimer
  2. Toujours votre obsession de l'UE, mais sans jamais interroger les réglementations franco-françaises qui font exploser les prix de l'immobilier et plombent le pouvoir d'achat :

    http://www.capital.fr/immobilier/les-nouvelles-normes-font-valser-les-prix-des-logements-neufs-934941?amp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allé lire l'article mentionné. Il est à prendre avec des pincettes:

      Si les normes électriques semblent effectivement exagérées, on ne peut que se féliciter d'avoir renforcé les normes thermiques, même si cela nous met au dessus des voisins. Pourquoi devrait-on être moyen dans ce domaine-là (réchauffement climatique) où les enjeux sont cruciaux?
      D'ailleurs nous devrions être encore plus drastique sur le chauffage électrique qui ne devrait plus être autorisé comme chauffage principal dans les constructions neuves.

      Sinon, on peut lire votre contribution favorable à l'UE comme la confirmation que celle-ci est toujours utilisée pour une course au moins-disant.

      Supprimer
  3. "on peut lire votre contribution favorable à l'UE comme la confirmation que celle-ci est toujours utilisée pour une course au moins-disant."

    C'est ridicule, au delà d'un niveau de norme thermique ou autre le coût devient exorbitant au regard des économies réalisées, et pour n'être appliquées que sur l'immobilier neuf, délaissant tout l'ancien qui reste des passoires thermiques.

    "D'ailleurs nous devrions être encore plus drastique sur le chauffage électrique qui ne devrait plus être autorisé comme chauffage principal dans les constructions neuves."

    Je vous signale que la transition énergétique voltaïque, éolienne, houle... produit de l'électricité, donc les chauffages électriques ne sont pas du tout obsolètes et encore moins les pompes électriques à chaleur réversibles qui ont un excellent rendement énergétique.

    La construction de tous les logements neufs aux normes handicapés est une aberration en termes de surface habitable car il n'y a pas 100% d'handicapés, de même pour les normes sismiques dans des zones non sismiques pour absorber les vibrations du métro à peine perceptibles.

    Tout ça est une gabegie d'argent que paye cash la population française.

    RépondreSupprimer
  4. " Pourquoi devrait-on être moyen dans ce domaine-là (réchauffement climatique) où les enjeux sont cruciaux?"
    Je suis climatosceptique et je croirai à cette hallucination collective le jour où, preuve à l'appui, on me montrera que la température moyenne de la planéte, mesurée avec des moyens indu=is cutables comme l'énergie rayonnée totale et l'énergie reçue feront apparaître une différence. Pour l'instant, personne ne se hasarde à définir cette température moyenne, mais cela n'empêche pas nos climatologues du GIEC de dire qu'il faut limiter son augmentation à 2°. A la question: 2° par rapport à quoi, j'attends une réponse claire. Aujourd'hui, l'atmosphère standart est définie de la même façon depuis 1958( pres de 60 ans) a savoir une temperature au sol de 15°C, une décroissance de 6.5°C par km et une pression au sol de 1013.25 HPA pour les basses couches atmosphériques (jusqua 18 km d'altitude)

    RépondreSupprimer
  5. cliquet26 juillet 2017 à 11:44

    Vous êtes un imbécile criminel digne de Trump, comme qui niaient le problème de l'amiante, tous vos arguments répandus pas les néo-libéraux ont été démontés par la communauté scientifique et les dernières recherches montrent que le réchauffement est plus important qu'anticipé.

    https://www.carbonbrief.org/major-correction-to-satellite-data-shows-140-faster-warming-since-1998

    Je vous signale que l’Allemagne, la Californie, la Suisse… investissent dans le renouvelable, tous pays bien entendu sans aucun scientifique digne de ce nom, comme à l’EPFL de Lausanne, dans votre esprit enfumé de sa science infuse. La Chine s’y met aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Allemagne a certes arrêté l'énergie nucléaire sur son sol....mais pour mieux s'en procurer notamment en France. Et qu'a fait l'Allemagne pour compléter ses achats intra-communautaires d'énergie nucléaire ? Elle s'est remise au charbon sur son sol national et en achetant à la Pologne. Alors l'Allemagne comme exemlpe, permettez-moi en tant que Française expatriée là-bas depuis 20 ans d'en douter plus que fortement. L'Allemagne est devenue la reine des illusionnistes dans beaucoup de domaines !
      En revanche, je vous rejoins totalement sur la Suisse (la Californie, je ne me prononce pas car je ne connais pas).
      Bonne journée à vous
      Franca

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Pour revenir sur votre commentaire, je vous prendrai l'exemple du Portugal. Le Portugal a investi massivement notamment dans la production d'électricité via des éoliennes. Si vous avez l'occasion de vous rendre dans l'Alto Minho à la frontière avec la Galice espagnole, vous verrez plusieurs parcs d'éoliennes. Du coup, les Portugais ont largement surmonté leurs achats d'électricité aux Espagnols, qui fournissaient un peu comme ils voulaient occasionnant des coupures d'électricité au Portugal. L'électricité produite est propre. Mais, car il y a un mais, l'installation et l'exploitation de ces éoliennes relativisent grandement leur aspect écologique et protection de l'environnement.
      Pour monter ces éoliennes au sommet des montagnes où elles ont été installées (il s'agit de petites montagnes, nous sommes pas dans les Alpes) les poteaux sont tellement lourds qu'il a fallu des convois exceptionnels qui ont défoncé les routes. Ces dernières ont dû être refaites en urgences. Ensuite, les éoliennes produisent une pollution sonore continue. Les riverais habitant dans les vallées environnantes sont perturbés le week-end et les nuits par le bruit émis par les éoliennes. C'est un fond sonore continuel qui vous mine lentement les nerfs. La pollution visuelle ! certaines ont été installées dans un parc naturel classé. Elles défigurent le paysage sauvage. Elles défigurent la vue des riverains habitant dans les vallées. Par ailleurs, leur installation ont commencé des hectares pour construire les parcs déplaçant la faune et taillant dans la flore typique de ces montagnes. Concernant la faune, beaucoup d'oiseaux sont littéralement décapités par les pales des éoliennes. Une fois installée (et même avant) personne n'a songé au recyclage en fin de vie de ces éoliennes : comment les démonter, de nouveau le problème des routes défoncées, où les recycler, comment, quel type de matériau, tous les matériaux sont-ils recyclables etc...Le renouvelable oui, mille fois oui mais réfléchi et avec une planification à long terme.
      Sylvie

      Supprimer
    3. "Par ailleurs, leur installation ont commencé des hectares"

      Il manque un verbe du coup il faut lire "Par ailleurs, leur installation ont commencé à consommer des hectares".
      Désolée pour ce loupé :-)
      Sylvie

      Supprimer
  6. On atteint des sommets actuellement, mais ils vont nous repousser tout cela encore plus haut.
    5 ans de Macron, ça va être long...

    L'incompétence et le rouleau compresseur ultra-libéral en marche !
    La séance à l'AN hier était un spectacle pathétique.
    https://www.youtube.com/watch?v=2ViZNm2Fq4c

    On aurait presque pitié d'eux si ça n'était pas des vendus.

    ***Jacko***

    RépondreSupprimer
  7. "le QI moyen des Français aurait baissé de 3,8 points en seulement dix ans, entre 1999 et 2009."

    http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/07/24/le-qi-des-francais-en-chute-libre-depuis-1999

    RépondreSupprimer
  8. Il faut résister à la tentation d'accuser l'école et les méthodes pédagogiques modernes, car d'autre indicateurs de santé publique sont également orientés à la baisse, notamment la production de spermatozoïdes chez les hommes, qui a déjà baissé presque de moitié :

    http://www.spiegel.de/gesundheit/schwangerschaft/fruchtbarkeit-maenner-produzieren-immer-weniger-spermien-a-1159643.html (all.)

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/02/27/les-francais-inegaux-devant-la-baisse-de-la-qualite-du-sperme_4374235_3224.html

    Autres indicateurs de santé publique à surveiller : l'espérance de vie et la stature.

    Si mes intuitions ne me trompent pas il sera bientôt impossible de dissimuler l'effet sur la santé publique des politiques économiques et sociales imposées aux peuples depuis maintenant plus de 40 ans, et la seule difficulté sera de déterminer la part qui revient à la pollution environnementale.

    Ivan

    RépondreSupprimer
  9. corbelmarimai.wordpress.com/2017/07/24/lettre-aux-insoumis-de-la-part-de-lune-des-votres-jusqua-preuve-du-contraire/
    A propos de votre tweet ci-dessus

    Tout à fait d'accord avec cette lettre , et on est nombreux à la France insoumise à le pensé .
    Malheureusement ,d'autres souverainiste préfère lutter contre nous pour une raison de cravate ...

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  11. " Elle s'est remise au charbon sur son sol national et en achetant à la Pologne."

    C'est faux :

    https://www.les-crises.fr/arretons-avec-les-centrales-a-charbon-allemandes/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien...l'entreprise pour laquelle je travaille qui achète des matières premières dont du charbon pour produire de l'électricité ne doit pas exister. Elle est virtuelle.
      Franca

      Supprimer
    2. Merci Franca pour votre intervention. L'Allemagne compense effectivement sa sortie du nucléaire en partie par l'achat d'électricité nucléaire à la France et par le charbon. Notamment en relançant une production riquiqui mais surtout en s'approvisionnant ailleurs. Donc...effet sur l'environnement nul !

      Supprimer
  12. "l'installation et l'exploitation de ces éoliennes relativisent grandement leur aspect écologique et protection de l'environnement."

    Ce n'est plus le cas avec les éoliennes aériennes :

    http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=15543

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais le mal est fait. Et avant de revenir dessus il va falloir rentabiliser à mort ces éoliennes ancienne génération si l'on vous suit. Et le recyclage reste un problème conséquent. Car il n'y en a pas qu'une seule.
      Sylvie

      Supprimer
  13. "L'Allemagne compense effectivement sa sortie du nucléaire en partie par l'achat d'électricité nucléaire à la France et par le charbon."

    Totalement faux et mensonger, digne d'un escroc :

    " selon les derniers chiffres publiés par Réseau de transport d’électricité (RTE), la France est redevenue importatrice nette. Comme en 2009 et 2010 et ce, sur tous les mois de l’année. Si elle a vendu au total 5,2 TWh d’électricité à l’Allemagne, elle lui en a acheté 13,9 TWh."

    http://www.20minutes.fr/economie/1085097-20130122-electricite-france-plus-plus-cliente-allemagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas s'énerver comme cela et être grossier et discourtois surtout lorsque la personne ne s'adresse pas à vous. Les chiffres avancés par vos soins sont tout à fait juste mais cela n'empêche pas que l'Allemagne reproduit en faible quantité et achète (beaucoup) de charbon pour produire de l'électricité. Si Franca travaille en Allemagne dans une entreprise qui achète du charbon pour produire de l'électricité, moi je travaille aussi dans le secteur d'achat de matières premières dont charbon et pétrole les Allemands sont d'excellents clients en matière d'achat de charbon. Et le charbon leur sert à produire de l'électricité, à se chauffer et à faire tourner leurs usines (du moins ce qu'il en reste). Donc vous pouvez vociférer, aligner les chiffres (juste au demeurant je le répète) sauf que d'autres vous apportent du complément d'informations. Au fait vous pensez quoi du cas évoqué par Sylvie et les éoliennes au Portugal ? Ah mais peut-être n'avez-vous aucun chiffre là dessus ?
      Sami

      Supprimer
  14. " Donc vous pouvez vociférer, aligner les chiffres"

    Eh bien les chiffres montrent que le charbon baisse en Allemagne qui bien évidemment en consomme encore, tout le reste de votre commentaire est du verbiage sans intérêt, une perte de temps pour tous que vous auriez pu nous épargner.

    Vous feriez mieux de vous intéresser à la facture du nucléaire français qui a par ailleurs largement bénéficié d'aides publiques qui sont largement supérieures à celles dont bénéficient les ENR, et tout ça pour aboutir au fiasco économique d'AREVA que devra payer le contribuable.

    RépondreSupprimer
  15. @ Anonyme 9h10

    Bien d’accord

    @ Jauresist

    Merci pour votre réponse

    @ Franca

    Merci pour vos précisions

    @ Sylvie

    Merci pour votre commentaire, argumenté et poli, contrairement à d’autres

    @ Ivan

    Tristement intéressant

    @ Cgrotex

    Il y a d’autres raisons bien plus importantes, dont j’ai déjà parlées

    @ Tous

    J’étais très pris cette semaine, donc j’ai mis du temps à nettoyer le blog des commentaires insultants

    RépondreSupprimer