mardi 4 septembre 2018

Nouvelle victoire du populisme aux Etats-Unis : le parti Démocrate réduit les pouvoirs des « super délégués » lors du congrès d’investiture des primaires (billet invité)

Billet invité de Paul Roudier


Réuni pour les universités d’été du mouvement, le parti Démocrate a décidé, samedi, de réduire le rôle des superdelegates, lors des prochains congrès d’investiture des candidats à l’élection présidentielle. Le congrès d’investiture intervient toujours à l’issue des votes organisés Etat par Etat afin que les délégués puissent élire effectivement le candidat du parti à l’élection présidentielle. Les super délégués ne pourront désormais plus voter lors du premier tour de suffrage et ne s’exprimeront que dans l’éventualité où ce premier tour échouerait à désigner un candidat.

Réduction du pouvoir des apparatchiks

Les super délégués sont des membres du parti, des élus et d’anciens dignitaires qui participent de plein droit au vote intervenant, lors de la convention d’investiture des candidats à l’élection présidentielle américaine, tous les quatre ans. Chacun de ces super délégués dispose, de plein droit, d’une voix équivalente à celle de chacun des délégués normaux, élus, eux, au suffrage direct par les sympathisants et adhérents du parti, lors des primaires organisées dans chaque Etat.


Cette réforme était attendue, car le pouvoir des super délégués avait provoqué des tensions et polémiques importantes, en 2008, lors du duel entre Hillary Clinton et Barack Obama, et encore en 2016, lors de celui qui avait opposé la même Hillary Clinton au sénateur socialiste indépendant du Vermont, Bernie Sanders. Dans les deux cas, les super délégués, une sorte de grands électeurs non élus, contrairement aux délégués normaux, avaient semblé vouloir soutenir largement Hillary Clinton au détriment de Barack Obama et de Bernie Sanders, les outsiders respectifs des primaires du parti démocrate de 2008 et de 2016. A ce titre, les super délégués apparaissaient, non sans raison, comme des apparatchiks attachés au statu quo et à la défense du parti institutionnel face aux velléités de changement venues de la base et au choix démocratiquement exprimé par les urnes.

Tirer les leçons de la défaite de 2016 avant les élections au Congrès de novembre prochain

Cette réforme intervient presque deux ans après la défaite retentissante de la candidate du parti Démocrate, Hillary Clinton, politicienne de carrière, reconnue comme l’une des figures politiques américaines les plus expérimentées de Washington et grande favorite de l’élection 2016, face à Donald Trump, l’incarnation du rejet des élites politiques traditionnelles. Si le traumatisme de cette défaite a pu être atténué par les révélations récentes du soutien massif de la Russie à l’élection du candidat républicain, ainsi que par les difficultés judiciaires croissantes de l’entourage du Président Trump, la volonté de changement au sein du parti Démocrate, venue de la base, n’a pas fléchi et a été largement confirmée par des élections locales récentes.

Dans une élection primaire retentissante, Alexandria Ocasio-Cortez, une jeune femme inconnue de 28 ans, a remporté fin juin, dans le 14ème district de New York, la primaire démocrate, grâce à une campagne de terrain mettant en exergue des idées progressistes très similaires à celles défendues par Bernie Sanders, face à un notable du parti, Joe Crowley, pressenti pour devenir le président du groupe démocrate à la chambre des Représentants. Si elle était élue en novembre, Alexandria Ocasio-Cortez  deviendrait a plus jeune élue de tout le Congrès.

Cette victoire illustre, une nouvelle fois, la nécessité pour le parti Démocrate de s’ouvrir plus largement à une frange croissante de la population américaine, plus jeune et progressiste que la moyenne des électeurs démocrates, qui vote aujourd’hui encore pour le parti Démocrate, mais qui risquerait de s’en détourner, si le parti n’entendait pas leurs revendications.

Par cette réforme, qui n’aura pas d’effet direct sur les scrutins de novembre, mais envoie un message très clair aux électeurs, le parti Démocrate affirme donc qu’il a entendu les appels au changement, à quelques semaines des élections au Congrès, décisives pour l’avenir du pays.

En effet, les Démocrates ont l’occasion de remporter la majorité des sièges à la Chambre des Représentants et au Sénat, ce qui les placerait en position de force, dans l’éventualité d’un vote d’impeachment du Président Trump.

Le populisme, bras armé de la démocratie


Avec un peu de recul, cette réforme des super délégués signifie aussi que les politiciens traditionnels, coupés du terrain et méprisant les choix des électeurs, ont commencé à entendre le message exprimé toujours plus fort par les électeurs, aux Etats-Unis comme à travers toutes les démocraties occidentales, depuis plus de dix ans et les référendums de 2005 de rejet du traité sur la prétendue constitution européenne, en passant par le référendum sur le Brexit : en démocratie, la source de toute légitimité politique réside dans le peuple, pas dans des apparatchiks non élus, aussi puissants soient-ils.

17 commentaires:

  1. "en démocratie, la source de toute légitimité politique réside dans le peuple, pas dans des apparatchiks non élus, aussi puissants soient-ils"

    J'admire les optimistes...

    Je dirais plutôt :
    "En oligarchie, le système sait constamment se renouveler et donner l'impression de lâcher la bride pour calmer le bon peuple".

    Après l'afro-américain cool beau gosse, revirement vers le beauf démago WASP (bon on l'a peut-être pas tout à fait vu venir celui-là, mais il est quand même bien pieds et poings liés), puis pourquoi pas encore un autre revirement vers la jeune femme latina mignonne et qui a l'air plutôt sympathique ma foi.
    Elle pourrais jouer dans le prochain Mission Impossible, ou être la nouvelle roue de secours des Démocrates.
    Pourquoi pas.
    C'est la Clinton qui va pas être contente. Attention aux coups par derrière miss Alexandria.

    ***Jacko***

    RépondreSupprimer
  2. @LH,

    J'avoue ne pas bien saisir le rapport immédiat entre le populisme et le parti démocrate, ce notamment dans le cas d'espèce.

    Quel rapport y a t-il entre une mesure administrative interne du parti démocrate, sans lien direct avec son programme et sa politique, et le populisme qui acte un refus des peuples de continuer de valider la politique économique de grande échelle justement défendue depuis des années par des forces politiques tel que ce parti ? Aucun !

    RépondreSupprimer
  3. @Anonyme

    Bonjour,

    La réponse est dans le texte et le lien tout à fait évident, quand on ne s'arrête pas à la lecture du titre.

    Le parti Démocrate a commencé à entendre les revendications de millions de ses électeurs, largement sous l'effet de la candidature de Bernie Sanders (candidat populiste, au même titre que Donald Trump) à la dernière primaire présidentielle démocrate de 2016 : non représentés à leur juste nombre dans les instances du parti, ces électeurs et sympathisants démocrates dénonçaient le système des super délégués, qui était une manière de protéger le candidat de l'establishment du parti (H.Clinton en 2008 et 2016) contre les candidats moins connus, mais ayant réussi à gagner des voix grâce à leur message et leur campagne sur le terrain (ex : B. Sanders en 2016).

    Le parti Démocrate a dû, dans ce cas, se soumettre à cette évolution, sauf à risquer de voir ces électeurs populistes s'éloigner, ce qui représenterait une perte de voix considérable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @P. Roudier5 septembre 2018 à 08:11

      Bonjour,

      Comment faire usage d'une notion qui n'est pas définie ? Ne faudrait-il pas commencer par définir cette notion ?

      Par suite, peut-on affirmer que le parti démocrate a un programme "populiste" ? A considérer que ce terme recouvre la même chose des deux côtés de l'atlantique.

      Enfin, est-ce que Sanders est populiste lui-même ? Quel est son programme, notamment s'agissant de l'immigration ? Faut-il en conclure que Trump n'est pas populiste mais que seul désormais le parti démocrate est populiste ?

      Vous auriez des chiffres sur ces électeurs "populistes" (viennent-ils de chez Trump ?) revenant vers le parti démocrate ?

      Trump et les démocrates mêmes électeurs, même programme, mêmes combats et options politiques ?

      J'avoue quelques interrogations.

      Cordialement.

      Supprimer
  4. En attendant, les mesures économiques et commerciales de Trump sont complètement bidon :

    "Regardez l'accord avec le Mexique, récemment annoncé en fanfare. Les États-Unis ont en réalité obtenu une concession mineure sur la part de voitures construites en Amérique du Nord : c'est peu et cela risque in fine d'augmenter les coûts de production et donc de détruire des emplois. L'accord avec la Corée du Sud n'aura pas non plus beaucoup d'effet : la Corée a accepté de faire entrer davantage de voitures américaines qui ne respectent pas forcément leurs critères de sécurité. Mais les Coréens ne les achètent pas ! Qu'il y en ait davantage sur le marché ne changera pas la donne."

    https://www.mediapart.fr/journal/international/050918/joseph-stiglitz-l-europe-est-au-bord-de-l-abime?onglet=full

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et lorsqu'il affirme que l'Europe est au bord de l'abîme, il a raison aussi, le Stiglitz ? Parce qu'un troll anonyme antiprotectionniste et antisouverainiste nous a fait savoir il y a peu que Stiglitz se plantait à cet égard... Ce serait à mourir de rire que le même prophète bidon vienne aujourd'hui nous jeter Stiglitz à la figure !

      Supprimer
    2. Très exactement ici : http://www.gaullistelibre.com/2018/08/italie-portugal-ces-economistes-qui.html?showComment=1533563556777#c1870974325600537118

      C'était signé Dutroll. Le clown qui décide souverainement qui est compétent ou pas en économie, du haut des ses 3 Bac + 5.

      Supprimer
  5. "Stiglitz se plantait à cet égard"

    Ben plus maintenant, puisqu'il range le protectionnisme débile d'Herblay au placard. Quand à l'UE, ça fait plus de 10 ans qu'Herblay le prophète annonce sa disparition, quel clown !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Cadre dirigeant magazine" ?

      Supprimer
    2. Herblay n'a jamais présenté la disparition de l'Euro ou de l'UE dans sa forme actuelle comme imminente depuis la crise de 2007 et il s'est séparé sur ce sujet d'autres souverainistes plus pressés. Il n'a donc pas été réfuté à cet égard.

      Et le trollage affirmant que Stiglitz "débloque" date seulement du 6 août dernier... Stiglitz débloquait le 6 août mais assure à fond un mois plus tard ! On se doutait que Dutroll n'était pas vraiment le genre de gars à assumer ses bêtises et ses contradictions. Voilà qui est confirmé.

      Je ne pense pas pas que Cadre dirigeant magazine soit la source de son information économique. Il n'y puise que sa réflexion philosophique. Pour l'économie, il a l'Almanach Vermot.

      Supprimer
    3. Stiglitz n'est par ailleurs pas du tout un partisan inconditionnel du libre-échange et a souvent mis en garde contre les effets pervers d'un commerce international dérégulé : https://opinionator.blogs.nytimes.com/2014/03/15/on-the-wrong-side-of-globalization/

      Supprimer
  6. "Pour l'économie, il a l'Almanach Vermot."

    Pour toi, Ducon, il y a les pieds Nickelés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Pieds Nickelés ? Merci du compliment, j'ai toujours adoré ces trois filous, toujours prêts à se payer la tête d'abrutis dans ton genre.

      Sinon, une réponse sur Stiglitz, que tu fais passer à quelques semaines d'intervalle pour une brèle, avant de porter sa compétence au pinacle ? Oups ! Désolé, j'oubliais que tu ne lis que la littérature économique qu'une recherche rapide sur Google place à ta portée. Ton opinion sur Stiglitz ne vaut donc pas mieux que sur les autres sujets que tu abordes. Autant dire qu'elle est nulle.

      Tes trois Bac + 5, c'est-à-dire les trois fois où tu as calé devant un Doctorat, c'était bien en spécialités fuite, dérobade et lâcheté, respectivement ? Avec une option trollage, bien sûr ?

      Supprimer
  7. Malheureusement tout le monde n'est pas aussi optimiste sur le parti démocrate :

    https://www.les-crises.fr/toi-aussi-bernie-par-chris-hedges/

    Ivan

    RépondreSupprimer
  8. Par vos écrits de cette livraison de votre blog vous reprenez à votre compte l'accusation infondée d'ingérence russe dans la campagne présidentielle US de 2016 au profit de Donald Trump. La défaite de Madame Clinton n'est du qu'à elle-même.

    RépondreSupprimer
  9. Maladie du vih depuis 3 ans, douloureuse à manger et à tousser sont des cauchemars, surtout la première année À ce stade, le système immunitaire est gravement affaibli et le risque de contracter des infections opportunistes est beaucoup plus grand. Cependant, tous les séropositifs ne développeront pas le SIDA. Plus vous recevez un traitement tôt, plus votre résultat sera bon.J'ai commencé à prendre des ARV pour éviter la mort prématurée, mais j'avais foi en Dieu que je serais guéri un jour.Comme brevet Hiv, nous vous conseillons de prendre des traitements antirétroviraux pour réduire nos chances de transmettre le virus à d'autres, il y a quelques semaines, je suis venu chercher sur Internet si je pouvais obtenir des informations sur le traitement du VIH avec des plantes médicinales, j'ai vu un témoignage de quelqu'un qui avait été guéri du VIH, Achima Abelard et d'autres brevets de Herpes Virus Tasha Moore témoignant également à propos de ce même homme, appelé Dr Itua Herbal Center. J'ai été ému par le témoignage et je l'ai contacté par son Email.drituaherbalcenter@gmail.com Nous avons discuté et il m'a envoyé une bouteille de plantes médecine je l'ai bu comme il m'a instruit à.Après avoir bu il me demande d'aller faire un test que comment j'ai mis fin à ma vie souffrante du brevet Hiv, je suis guéri et libre de pilules Arv.Je lui suis pour toujours reconnaissant Drituaherbalcenter .Voici son numéro de contact +234 8149277967 ... Il m'assure qu'il peut guérir la maladie suivante ... VIH, cancer, virus de l'herpès, épilepsie, fibromyalgie, SLA, hépatite, maladie de Parkinson. Diabète, fibrome ...

    RépondreSupprimer
  10. Ma vie est belle grâce à vous, Mein Helfer. Seigneur Jésus dans ma vie comme une bougie dans les ténèbres. Tu m'as montré le sens de la foi avec tes mots. Je sais que même lorsque j'ai pleuré toute la journée en réfléchissant à la façon de guérir, vous ne dormiez pas, vous m'étiez cher. J'ai contacté le centre de phytothérapie Dr Itua, qui vivait en Afrique de l'Ouest. Un de mes amis ici à Hambourg est également africain. Elle m'a parlé des herbes africaines mais j'étais nerveuse. J'ai très peur en Afrique parce que j'ai entendu beaucoup de choses terribles à cause de mon christianisme. dieu de la direction, prenez une mesure audacieuse et prenez contact avec lui dans l'e-mail, puis passez à WhatsApp, il m'a demandé si je pouvais venir me faire soigner ou si je voulais une livraison, je lui ai dit que je voulais le connaître et acheter un billet 2 façons de se rendre en Afrique Pour rencontrer le Dr Itua, j'y suis allé et j'étais bouche bée des personnes que j'ai vues là-bas. Brevet, personnes malades. Itua est un dieu envoyé au monde, j'ai dit à mon pasteur ce que je fais, le pasteur Bill Scheer. Nous avons une vraie bataille magnifique avec Spirit et Flesh. Adoration la même nuit. Il a prié pour moi et m'a demandé de diriger. J'ai passé 2 semaines et 2 jours en Afrique chez Dr Itua Herbal Home. Après le traitement, il m'a demandé de rencontrer son infirmière pour le test du VIH lorsque je l'ai fait. C'était négatif, j'ai demandé à mon ami de m'emmener dans un autre hôpital voisin quand je suis arrivé, c'était négatif. J'étais trop blanche avec le résultat, mais heureuse à l'intérieur de moi. Nous y sommes allés avec le Dr Itua, je le remercie, mais je lui explique que je n’ai pas assez de remerciements, qu’il comprend ma situation, mais je promets qu’il témoignera au sujet de son bon travail. Remercions Dieu pour ma chère amie, Emma, ​​je sais que je pourrais lire ceci maintenant, je tiens à vous remercier. Et merci beaucoup à Dr. Itua Herbal Center. Il m'a donné son calendrier que j'ai mis sur mon mur dans ma maison. Le Dr Itua peut également guérir les maladies suivantes ... Cancer, VIH, Herpès, Hépatite B, Foie inflammatoire, Diabète, Fribroïde, Maladie de Parkinson, Maladie inflammatoire de l'intestin, Fibromyalgie, recouvrez votre corps. Vous pouvez le contacter par e-mail ou WhatsApp, @ .. drituaherbalcenter@gmail.com, numéro de téléphone .. + 2348149277967 .. C'est un bon médecin, parlez-lui gentiment. Je suis sûr qu'il vous écoutera aussi.

    RépondreSupprimer