vendredi 7 septembre 2018

En Iran, l’arbitraire et insupportable impérialisme étasunien sévit toujours

Juillet 2015 : les pays membres du conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne signent l’accord sur le nucléaire iranien. Mai 2018, les Etats-Unis de Donald Trump se retire de l’accord, au regret de tous les autres pays. Peu après, PSA, puis Total, annoncent leur retrait d’Iran, suivant de manière révoltante les injonctions étasuniennes. Nouvel exemple de ce qui ne va pas dans le monde.


Extra-territorialité et acceptation des oukases étasuniens

L’acceptation par PSA du nouveau boycott étasunien sur les activités en Iran est proprement sidérante. Le groupe réalisait en effet 15% de ses volumes mondiaux en Iran, où il a une présence historique et dont il s’était déjà retiré une première fois, suite au premier bocott étasunien. Cela est d’autant plus révoltant que le groupe français ne vend plus une voiture aux Etats-Unis depuis longtemps. Malheureusement, on peut penser que Washington peut faire pression via sa filiale Faurecia, un des premiers équipementiers mondiaux dans l’automobile. Mais même avec cela, la part des affaires réalisées aux Etats-Unis, ou même en dollar, par le groupe semble bien faible pour justifier une telle décision.

Total vient lui aussi plus récemment d’annoncer son retrait du plus grand gisement gazier au monde, dont il avait obtenu la majorité. Les Chinois pourraient remplacer l’entreprise Française… Même si les moyens de pression des Etats-Unis dans le domaine des hydrocarbures peuvent sembler plus forts, une telle décision est totalement révoltante. Pourquoi donc la France et ses entreprises devraient-elles se laisser dicter les choix étasuniens de la sorte ? Il serait tout de même révoltant que la Chine récupère l’exploitation de ce gisement. La France se soumet contre sa volonté, quand Pékin peut continuer comme si de rien n’était. La France est le dindon de la farce iranienne jouée par les USA.

Nos dirigeants devraient dire à nos entreprises de poursuivre leur activité sans prendre en compte les choix étasuniens, qui ne devraient affecter que ses entreprises. Et si Washington les menaçait de sanctions, Paris devrait protéger PSA et Total en étant prêt à prendre des mesures de rétorsion vraiment disuassives à l’égard de l’Oncle Sam. Rien ne justifie aujourd’hui que nos entreprises se retirent d’Iran, alors que quatre pays du conseil de sécurité des Nations Unies soutiennent toujours l’accord de 2015. Cela ne devrait en aucun cas perturber leurs affaires, d’autant plus que l’on sait le double-jeu que peuvent jouer les Etats-Unis dans ces occasions, qui cherchent souvent à favoriser leurs intérêts.

Plus globalement, quel crédit accorder aux Etats-Unis après l’Irak, et plus généralement, dans son deux poids deux mesures absolument sidérant dans le monde en général et au Moyen-Orient en particulier ? L’Irak a été détruite sur des présomptions ridicules, quand Washington laisse aujourd’hui l’Arabie Saoudite faire ce qu’elle veut au Yémen. En outre, il est tout de même frappant de sanctionner durement un pays comme l’Iran, qui est une démocratie, où les femmes peuvent se battre ouvertement pour défendre leurs droits, sans jamais rien dire à cette Arabie Saoudite non démocratique et où les droits de l’homme sont bien plus limités. Un nouvel exemple de l’arbitraire gestion des intérêts étasuniens.


L’absence totale de réactions de nos dirigeants sur cette question révèle une soumission crasse à la volonté de l’Oncle Sam. Le président et le gouvernement devraient s’afférer à défendre les intérêts de PSA et Total et défendre l’accord signé en 2015, qui ne devrait pas pouvoir être remis en cause dans sa totalité par un seul des parties prenantes. Ce qui se passe en Iran est un vrai scandale.

35 commentaires:

  1. C'est sûr qu'en sortant de l'UE, la France aurait encore plus de poids, n'est ce pas.

    Ça montre que maintenant, pour avoir du poids dans la diplomatie mondiale, il faut être de la taille des US ou de la Chine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'heure, être dans l'UE ou pas ne change rien à l'affaire : C'est chacun pour soi et l'Allemagne en premier !

      Supprimer
    2. Merci de rappeler que l'UE ne nous apporte strictement aucun poids diplomatique. Et étant données toutes les contraintes qu'elle apporte, la quitter devient une évidence...

      Supprimer
  2. L'Iran serait une démocratie. Les victimes de la théocratie locale apprécieront.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui c'est une démocratie.

      les jeunes filles ont non seulement le droit de voter, mais en plus dès l'âge de 15 ans.

      Supprimer
  3. La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a pris les devants sur le dossier iranien en incitant les entreprises à ignorer les sanctions américaines.
    En pratique Donald Trump, en prenant une décision unilatérale, a sonné le glas du droit international. Ignorer les sanctions américaines veut dire ignorer, le cas échéant, les décisions des tribunaux américains envers des sociétés étrangères.

    RépondreSupprimer
  4. "l’Iran, qui est une démocratie, où les femmes peuvent se battre ouvertement pour défendre leurs droits,"

    Mouhahaha !

    https://www.ouest-france.fr/monde/iran/une-iranienne-ote-son-voile-en-public-trois-mois-de-prison-ferme-5608738

    Ca m'étonne pas de l'ayatollah Herblay qui veut sanctionner le port du burkini sur les plages, qui se ressemble s'assemble.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a compris que, par contre, l'Arabie Saoudite, qui décapite et fouette à tour de bras, soutien Israël vous dérange beaucoup moins...

      Supprimer
    2. La situation des femmes en Iran est bien meilleure qu'en Arabie Saoudite, et même si leur condition ne correspond en aucun cas à un modèle, en effet, elles se battent ouvertement :

      http://www.lefigaro.fr/international/2018/08/16/01003-20180816ARTFIG00063-avec-mycameraismyweapon-les-iraniennes-protestent-contre-le-port-du-voile-obligatoire.php

      Supprimer
  5. "On a compris que, par contre, l'Arabie Saoudite, qui décapite et fouette à tour de bras, soutien Israël vous dérange beaucoup moins."

    Ce qui me dérange beaucoup, ce sont les cons de votre genre.

    https://www.amnistiepdm.org/en-iran.html#

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien une réponse de con... anonyme en plus, le vieux gars qui vomit derrière un écran depuis son bauge de célibataire, un placard à balai parisien.

      Je parlais de l'Arabie Saoudite ne vous dérange pas.

      Effectivement, vous confirmez qu'elle ne vous dérange pas.

      Supprimer
  6. Je ne comprends pas Laurent Herblay qui ferme les commentaires sur tous les sujets à propos des migrants et laisse partout ailleurs sevir le même hurluberlu qui insulte tout le monde depuis des années...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, seuls les commentaires relevant du trollage ont été censurés. Je suis tout à fait convaincu de la lourdeur des effets pervers des migrations de masse, mais parler des migrants à tort et à travers, quel que soit le sujet du jour, pour reprocher dix fois d'affilée à Laurent de ne pas avoir voté FN en 2017, c'est lourd à la longue.

      Supprimer
  7. "un placard à balai parisien."

    Ben non j'habite pas du tout Paris, pas dans un placard à balai et j'ai un jardin avec vue sur un parc. Et ta grosse pouffiasse de femme elle te fait cocu combien de fois par semaine, vu le connard merdique que tu es, elle a bien raison.

    RépondreSupprimer
  8. La fameuse augmentation des salaires GB suit au oui du Brexit, c'est du pipeau :
    "Chassez l’étranger et on le remplacera soit par une machine (qui renverra dans leurs pénates les travailleurs français), soit par des heures supplémentaires non ou mal payées. C’est d’ailleurs ce que l’on observe en ce moment même en Autriche où le gouvernement national-populiste fait voter une loi qui porte la durée journalière maximale de travail de 10 à 12 heures, mais aussi au Royaume-Uni, où, contrairement à une rumeur persistante, le déclin des flux migratoires ne fait pas progresser le salaire moyen, notamment en raison de la mobilisation des pré-retraités et de certains retraités, mais aussi parce que la productivité du travail s’effondre [5]."

    "[5] CIPD,Labour Market Outlook (chapitre 5). Ce rapport a fait l’objet d’une lecture erronée par des idéologues souverainistes (Coralie Delaume, Natacha Polony…), qui proclament que le Brexit augmente les salaires britanniques, alors que le rapport dit l’inverse."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tagle...

      https://www.lesechos.fr/monde/europe/0302115323694-le-chomage-britannique-au-plus-bas-depuis-plus-de-40-ans-2197968.php

      Supprimer
    2. L'article cité sans ses références par le troll de service est tiré du blog eurointerview, ici précisément : https://ecointerview.wordpress.com/2018/09/06/marx-etait-il-contre-limmigration/. On y trouvera les sottises pseudo-savantes habituelles de Denis Gouaux qui l'anime avec Patrice Cassagnard. Gouaux est un économiste antisouverainiste monomaniaque qui donne sans honte des leçons d'économie à Jacques Sapir, alors que ses propres analyses sont truquées.

      J'en avais signalé une ici, concernant l'évolution de l'euro comme monnaie de réserve internationale, à propos d'un graphique à la fois douteux et magistralement mal interprété par Gouaux ou son confrère, en vue de faire passer pour des foutaises les propos de Sapir sur l'échec relatif de l'euro comme monnaie de réserve internationale : http://www.gaullistelibre.com/2017/03/euro-luvre-de-salut-public-de-jacques.html. Bien sûr, le troll de service était intervenu, sans aucune vérification, pour soutenir l'analyse malhonnête d'ecointerview. Je ne recommence pas ici la démonstration que j'ai faite alors du bien-fondé de l'analyse de Sapir et des manipulations d'ecointerview, elle était suffisamment claire et appuyée sur des données chiffrées incontestables.

      Bref, une référence purement idéologique citée par un troll. Aucun intérêt.

      YPB

      Supprimer
    3. « en Autriche où le gouvernement national-populiste fait voter une loi qui porte la durée journalière maximale de travail de 10 à 12 heures »

      Oui, la coalition au pouvoir en Autriche est d'inspiration nationale-libérale. Donc, que prouve sa politique ? Que tous les populistes eurocritiques sont forcément thatchériens ? Que le refus de l'immigration de masse subie provoquera inéluctablement une aggravation de la situation des autochtones? Il s'agit en fait d'un choix idéologique qui n'est nullement contraint par la politique migratoire, à moins de reconnaître que l'exploitation éhontée des migrants est la condition nécessaire de la prospérité des nationaux.

      Ecointerview ou le degré zéro de l'argumentation.

      YPB

      Supprimer
    4. Je rajoute, parce qu'il y a des clous qui méritent d'être enfoncés, que l'augmentation de la durée quotidienne maximale du travail en Autriche n'est pas la conséquence directe d'une politique d'expulsion des travailleurs étrangers. Combien de travailleurs étrangers ont été chassés d'Autriche depuis l'arrivée au pouvoir d'une coalition conservatrice ? Chercher à établir un rapport de cause à effet nécessaire entre l'hostilité aux étrangers et l'accroissement de la durée du travail ou telle ou telle mesure antisociale/austéritaire relève de l'escroquerie pure et simple.

      En France, Pierre Gattaz s'est prononcé très vivement (Le Monde du 8 septembre 20015) en faveur de l'accueil généreux des migrants, présenté comme un devoir moral et une opportunité économique. Si je suis ecointerview, Pierre Gattaz a donc agi en progressiste, en ami du peuple, en humaniste et en promoteur du progrès social... Ou alors, c'est juste un abruti qui est incapable de voir où réside véritablement l'intérêt du grand patronat et qui fait, sans le savoir, le jeu des travailleurs.

      J'émets une autre hypothèse : Gattaz est un hypocrite qui voit parfaitement où est l'intérêt de sa classe et les idéologues comme Gouaux sont les imbéciles utiles du capitalisme.

      YPB

      Supprimer
  9. YPB

    T'es toujours aussi naïf et bas de plafond additionné d'une inculture économique totalement crasse.

    Parle pas de Sapir, ce clown expert en tout y compris en balistique militaire.

    Ta couleur c'est le pourpre comme NDA et Herblay, les clowns mythomanes ?

    "A n'en pas douter, si Nicolas Dupont-Aignan est qualifié, il abandonnera bien vite sa maigre fonction de parlementaire pour couler des jours heureux dans les ors bruxello-strasbourgeois, comme il a abandonné son mandat yerrois pour devenir député."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'un intervenant incapable de lire un graphique ou de se documenter sur les données d'histoire économique qu'il ignore (votre intervention aussi niaise que prétentieuse sur l'évolution de l'euro comme monnaie de réserve internationale) parle de mon inculture économique est juste un épisode comique de plus.

      Vous avez donné raison à ecointerview récemment, comme jadis vous l'aviez fait sans reconnaître leurs erreurs patentes, justement parce que vous n'y connaissez rien et que vous fonctionnez essentiellement au culot. Vous affirmiez avec arrogance, pour soutenir les sottises de Gouaux ou de son confrère que j'avais au contraire dénoncées, que la part de l'euro avait bien été bien triplée entre 1999 et 2013, lorsque les données du FMI signalent une évolution de 17,9 % des réserves internationales à moins de 25 % sur cette période (le constat est encore plus sévère pour les années qui suivent, la part de l'euro tombant à moins de 20 %après 2015 : https://www.ecb.europa.eu/pub/pdf/other/euro-international-role-201606.en.pdf?9dda6b4ee322455185065027edc249e1).

      Vos propos de mars 2017 méritent d'être cités à nouveau, les occasions de rire n'étant pas si fréquentes : « Mettez vos lunettes concernant le graphique cité, en 1999 date de départ des transactions financières en Euro, la part de l'Euro dans les réserves de changes internationales est bien du tiers de celle de 2013. » (http://www.gaullistelibre.com/2017/03/euro-luvre-de-salut-public-de-jacques.html?showComment=1490542777379#c622590962938088897)

      De 17,9 % à 25 %, vous appelez cela un triplement ? Et c'est moi qui doit mettre des lunettes ? Rien d'étonnant à ce que vous considériez ecointerview comme une référence avec ce niveau en économie !

      Vous en êtes amené à un niveau de paresse et de je m'en foutisme méthodologique tel que vous ne savez même plus citer les références des passages que vous copiez-collez mécaniquement, faute de pouvoir produire une réflexion personnelle. Je suppose que la prochaine étape sera la disparition des guillemets, histoire de gonfler un peu l'illusion de votre culture économique...

      Fuir comme un couard en en évoquant Dupont-Aignan, qui est le dernier de mes soucis et dont je ne parle jamais ici, ne vous sauvera pas du ridicule d'avoir étalé votre incompétence une fois de plus.

      YPB

      Supprimer
    2. Puisque contrairement au troll, je n'ai pas l'habitude de fuir en bottant en touche, je répondrai aussi à l'argumentaire d'ecointerview sur la question des salaires en GB.

      L'annonce d'une hausse des salaires consécutives au Brexit est effectivement prématurée. On constate actuellement une contradiction paradoxale entre le niveau historiquement faible du chômage et le ralentissement de l'inflation salariale au printemps 2018 : « The Office for National Statistics said average weekly earnings rose by 2.5% on the year in the three months to May, slowing down from the previous three months when they grew by 2.6%. Pay growth excluding bonuses slowed to 2.7% » (https://www.theguardian.com/business/2018/jul/17/uk-wage-growth-pay-unemployment).

      Mais ce n'est pas non plus un effet pervers du Brexit ou une manifestation de son échec. La Grande-Bretagne paie là le prix de la politique austéritaire menée depuis la crise financière : les emplois mal rémunérés créés depuis une décennie encombrent le marché du travail et constituent un frein décisif à la hausse des salaires. On a cassé le lien unissant habituellement faible niveau de chômage et dynamique haussière des salaires (« Lower numbers of people out of work should help workers demand higher pay, but some economists say the creation of low-paid and precarious jobs since the financial crisis has damaged the link between low levels of unemployment and wage growth », selon le même article du Guardian). C'est assurément un argument contre l'austérité, mais certainement pas contre le Brexit.

      Le rapport du CIPD réfute cette interprétation, sous prétexte que la précarité n'aurait guère augmenté ces dernières années, en laissant pourtant de côté le fait que le taux d'emploi à temps partiel en Grande-Bretagne est l'un des plus élevé de l'OCDE (https://data.oecd.org/fr/emp/taux-d-emploi-a-temps-partiel.htm)...

      Le CIPD préfère insister sur les problèmes de productivité. En GB, la productivité du travail recule effectivement. Mais ecointerview se garde bien de signaler pourquoi, bien que sa source le signale... C'est probablement la conséquence des carences de la formation professionnelle comme de la médiocrité du management du personnel dans les entreprises (p. 4 du rapport du CIPD : https://www.cipd.co.uk/Images/lmo-survey-summer2018_tcm18-45850.pdf). Autrement dit, des problèmes structurels du marché du travail et du système de formation qu'un plus large appel à de la main-d'œuvre immigrée ne permettrait de résoudre que très partiellement, et encore à condition que ces travailleurs étrangers soient d'un niveau de qualification moyen nettement supérieur à celui des nationaux.

      YPB

      Supprimer
  10. "Pierre Gattaz a donc agi en progressiste, en ami du peuple, en humaniste et en promoteur du progrès social"

    Et donc Gattaz serait à l'origine des mouvements migratoires ayant envoyé une aimable invitation à chacun des migrants ?

    L'UE prétendument libérale empêchant les migrants de venir dans le même temps. Eh ouais Ducon Lajoie, les migrants ne rentrent pas facilement en UE, la preuve des dizaines de milliers de morts lors de la traversée du désert, de la mer, des pays en guerre et mafieux...

    En tous cas, j'ai plus d'estime pour la plupart de ces migrants que pour les raclures de votre sale espèce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui est assez sot pour avoir envie de mériter votre estime ? Il va falloir un jour que vous vous débarrassiez de cette prétention néronienne. Et les migrants seraient beaucoup moins nombreux à mourir dans leur périple si des cyniques comme Gattaz ou des idiots de votre acabit ne se comportaient en marchands d'illusions. Les migrants ont besoin qu'on les aide à construire ou reconstruire leur pays ; pas qu'on les encourage à le déserter, tout en contribuant par la même occasion à en déstabiliser d'autres.

      Sinon, vous avez enfin compris que 25 % n'est pas le triple de 17,9 % ? Avec votre culture économique encyclopédique et vos 3 Bac + 5, cela devrait vous être facile pourtant !

      YPB

      Supprimer
  11. "Les migrants ont besoin qu'on les aide à construire ou reconstruire leur pays ; pas qu'on les encourage à le déserter, tout en contribuant par la même occasion à en déstabiliser d'autres."

    3 âneries en 1 phrase, chapeau bas !

    Les plus gros contributeurs en devises extérieures aux pays d'origine des migrants sont les migrants.

    Donc les mecs qui ne peuvent plus vivre dans leur pays pour raisons économiques ou de guerres, sont des "déserteurs". Donc les irlandais, italiens, polonais... qui ont migré aux USA il y a plus de 100 ans sont des déserteurs, des lâches... Vous êtes vraiment une pourriture dégueulasse, à vomir.

    En rejetant les migrants, vous contribuez à créer des mafias et djihadistes qui s'enrichissent sur le dos migrant pour acheter des armes et autres moyens de guerres déstabilisatrices.

    Pour finir, vous n'empêcherez pas les migrants de venir, tout comme la contrebande de cannabis dont la prohibition n'a jamais empêché la consommation, mais qui seront clandestins et travailleront au noir en UE concurrençant les employés déclarés qui contribuent aux taxes.

    Pour toutes ces raisons, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu'au coude, ce qui n'est pas étonnant d'un idiot qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.

    RépondreSupprimer
  12. "pas qu'on les encourage à le déserter"

    Les espagnols qui sont partis en France à cause du régime franquiste, ce sont des déserteurs ? Pour la plupart, ils se sont battus contre Franco, armes à la main, risquant leur peau et la torture, alors que toi tu te serais chié dessus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bla la bla... Et le voilà qui ergote sur le mot déserter, dont il ne connaît qu'un seul sens.

      http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9serter

      Aussi fort en vocabulaire qu'en calcul à ce que je vois.

      YPB

      Supprimer
    2. "Et le voilà qui ergote sur le mot déserter, dont il ne connaît qu'un seul sens."

      Il n'y a malheureusement qu'un seul sens pour le mot déserter, ce que confirme : http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9serter

      En conclusion, vous confirmez traiter de lâches les migrants, ce qui confirme que vous êtes une sale merde.

      Supprimer
    3. "Bla la bla... Et le voilà qui ergote sur le mot déserter, dont il ne connaît qu'un seul sens."

      Si j'en avais le pouvoir, je vous enverrais en exil dans ces pays pour vous faire tabasser par les mafias et salopards de votre acabit, ça serait une grande leçon de vie qui permettrait à la pourriture que vous êtes de commencer à réfléchir.

      Supprimer
    4. « Si j'en avais le pouvoir »... Plus la peine d'étaler vos frustrations de malade qui rêve de puissance. On avait compris depuis longtemps. Manque de bol, vous êtes physiquement impuissant... C'est ballot !

      Pour la définition de déserter, vous confirmez aussi que vous ne savez pas lire. Aucune surprise là non plus.

      YPB

      Supprimer
  13. Bien sûr qu'il ne suffira pas de geler l'immigration économique. Il faudra aussi ôter au patronat les autres leviers dont il dispose pour empêcher le chômage de baisser et les salaires de monter : l'augmentation de la durée du travail et le démantèlement de l'assurance vieillesse.

    Et à ce moment là je crains fort que les identitaires repassent immédiatement dans le camps du patronat. Ils seront à nouveau nos ennemis et nous devons nous y préparer.

    Je ne me fais aucune illusion. L'oligarchie prétendra qu'il faut "compenser" la fin de l'immigration de travail, exactement comme elle avait obtenu moulte "compensations" pour les 35 heures. C'est pourquoi les 35 heures ont permis de créer 350 000 emplois seulement alors qu'elles auraient dû en créer dix fois plus s'il n'y avait pas eu ces saletés de "compensations" Quel gâchis !

    Gel de l'immigration économique, réduction du temps de travail, abaissement de l'âge de la retraite, peu importe, à chaque fois nous ne devons accepter qu'une seule compensation : la baisse du chômage, et partant la hausse des salaires.

    Rien d'autre.

    Toute autre compensation réclamée par le patronat signifiera plus de chômage et moins de salaire.

    Est-ce que quand on a passé la vitesse en ville de 60 à 50 km/h on a ramolli toutes les autres règles du code de la route pour "compenser" ? Non et heureusement car sinon les 50 km/h n'auraient servi à rien et on aurait toujours autant d'accidents et de morts en ville.

    N'oublions pas que les migrants économiques sont seulement l'arme utilisée par l'ennemi pour opprimer le peuple français. Ils ne sont pas l'ennemi lui-même, qui reste le patronat.

    Et n'oublions pas que la priorité doit être de mettre fin à la concurrence déloyale des travailleurs détachés d'Europe de l'Est. C'est le problème d'immigration le plus urgent pour les travailleurs français et si les identitaires s'en foutent ce n'est pas une raison valable pour ne pas s'en occuper.

    Ivan

    RépondreSupprimer
  14. Maladie du vih depuis 3 ans, douloureuse à manger et à tousser sont des cauchemars, surtout la première année À ce stade, le système immunitaire est gravement affaibli et le risque de contracter des infections opportunistes est beaucoup plus grand. Cependant, tous les séropositifs ne développeront pas le SIDA. Plus vous recevez un traitement tôt, plus votre résultat sera bon.J'ai commencé à prendre des ARV pour éviter la mort prématurée, mais j'avais foi en Dieu que je serais guéri un jour.Comme brevet Hiv, nous vous conseillons de prendre des traitements antirétroviraux pour réduire nos chances de transmettre le virus à d'autres, il y a quelques semaines, je suis venu chercher sur Internet si je pouvais obtenir des informations sur le traitement du VIH avec des plantes médicinales, j'ai vu un témoignage de quelqu'un qui avait été guéri du VIH, Achima Abelard et d'autres brevets de Herpes Virus Tasha Moore témoignant également à propos de ce même homme, appelé Dr Itua Herbal Center. J'ai été ému par le témoignage et je l'ai contacté par son Email.drituaherbalcenter@gmail.com Nous avons discuté et il m'a envoyé une bouteille de plantes médecine je l'ai bu comme il m'a instruit à.Après avoir bu il me demande d'aller faire un test que comment j'ai mis fin à ma vie souffrante du brevet Hiv, je suis guéri et libre de pilules Arv.Je lui suis pour toujours reconnaissant Drituaherbalcenter .Voici son numéro de contact +234 8149277967 ... Il m'assure qu'il peut guérir la maladie suivante ... VIH, cancer, virus de l'herpès, épilepsie, fibromyalgie, SLA, hépatite, maladie de Parkinson. Diabète, fibrome ...

    RépondreSupprimer
  15. Ma vie est belle grâce à vous, Mein Helfer. Seigneur Jésus dans ma vie comme une bougie dans les ténèbres. Tu m'as montré le sens de la foi avec tes mots. Je sais que même lorsque j'ai pleuré toute la journée en réfléchissant à la façon de guérir, vous ne dormiez pas, vous m'étiez cher. J'ai contacté le centre de phytothérapie Dr Itua, qui vivait en Afrique de l'Ouest. Un de mes amis ici à Hambourg est également africain. Elle m'a parlé des herbes africaines mais j'étais nerveuse. J'ai très peur en Afrique parce que j'ai entendu beaucoup de choses terribles à cause de mon christianisme. dieu de la direction, prenez une mesure audacieuse et prenez contact avec lui dans l'e-mail, puis passez à WhatsApp, il m'a demandé si je pouvais venir me faire soigner ou si je voulais une livraison, je lui ai dit que je voulais le connaître et acheter un billet 2 façons de se rendre en Afrique Pour rencontrer le Dr Itua, j'y suis allé et j'étais bouche bée des personnes que j'ai vues là-bas. Brevet, personnes malades. Itua est un dieu envoyé au monde, j'ai dit à mon pasteur ce que je fais, le pasteur Bill Scheer. Nous avons une vraie bataille magnifique avec Spirit et Flesh. Adoration la même nuit. Il a prié pour moi et m'a demandé de diriger. J'ai passé 2 semaines et 2 jours en Afrique chez Dr Itua Herbal Home. Après le traitement, il m'a demandé de rencontrer son infirmière pour le test du VIH lorsque je l'ai fait. C'était négatif, j'ai demandé à mon ami de m'emmener dans un autre hôpital voisin quand je suis arrivé, c'était négatif. J'étais trop blanche avec le résultat, mais heureuse à l'intérieur de moi. Nous y sommes allés avec le Dr Itua, je le remercie, mais je lui explique que je n’ai pas assez de remerciements, qu’il comprend ma situation, mais je promets qu’il témoignera au sujet de son bon travail. Remercions Dieu pour ma chère amie, Emma, ​​je sais que je pourrais lire ceci maintenant, je tiens à vous remercier. Et merci beaucoup à Dr. Itua Herbal Center. Il m'a donné son calendrier que j'ai mis sur mon mur dans ma maison. Le Dr Itua peut également guérir les maladies suivantes ... Cancer, VIH, Herpès, Hépatite B, Foie inflammatoire, Diabète, Fribroïde, Maladie de Parkinson, Maladie inflammatoire de l'intestin, Fibromyalgie, recouvrez votre corps. Vous pouvez le contacter par e-mail ou WhatsApp, @ .. drituaherbalcenter@gmail.com, numéro de téléphone .. + 2348149277967 .. C'est un bon médecin, parlez-lui gentiment. Je suis sûr qu'il vous écoutera aussi.

    RépondreSupprimer