lundi 28 juillet 2014

L’échec patent de l’austérité


Certains (Sapir en France, Krugman aux Etats-Unis) avaient prévenu que l’austérité n’est pas la voie pour sortir de la crise, qu’elle casserait la croissance et donc n’aurait qu’une efficacité très limitée puisque ce qui serait gagné d’une main serait perdu d’une autre. Nouvelle illustration avec un rapport de l’Assemblée.



La France et l’Europe victimes de l’austérité

Valérie Rabaud prolonge le débat déjà lancé il y a près d’un an par le Monde, qui avait dénombré par moins de 84 impôts nouveaux créés par Nicolas Sarkozy et François Hollande de 2011 à 2013. Elle a chiffré la hausse des prélèvements depuis 2008 et atteint le chiffre colossal de 69 milliards d’euros entre 2011 et 2013, à mettre en regard avec une baisse du déficit de seulement 16 milliards sur la même période. Le rapport chiffre précisément la hausse des prélèvements : 18 milliards pour 2011, 22 pour 2012 et 29 pour 2013. Il n’est pas peu piquant de constater le montant colossal des hausses d’impôts décidées par François Hollande, lui qui s’était fait élire pour davantage soutenir la croissance.

Voici donc une nouvelle preuve du manque de l’inefficacité criante de ces politiques d’austérité, aux si mauvais rendements. En effet, le déficit n’a baissé que de 16 milliards de 2011 à 2013, pour plus de 50 milliards de prélèvements additionnels (sans même compter les restrictions de dépenses avec le gel des rémunérations de la fonction publique), soit un rendement dérisoire d’environ 30%. La raison de cet échec est simple : le multiplicateur budgétaire. Comme l’admet même le FMI aujourd’hui, les mesures de baisses de déficit provoquent une baisse du PIB (pour un rapport compris entre 0,9 et 1,7), ce qui réduit les recettes fiscales, et donc réduit fortement la baisse des déficits initialement prévue.

Une leçon qui n’est pas tirée

La situation est encore plus frappante en Espagne ou en Grèce, où malgré des politiques drastiques de réduction des déficits publics (baisse des prestations et hausse des impôts), il y a beaucoup de déperditions en ligne, avec une baisse bien moins importante des déficits publics que prévu (encore -5,7% du PIB pour Madrid en 2014 et -11,5% à Athènes) et une envolée de la dette publique encore accélérée par la baisse du PIB, qui fait remonter mécaniquement le poids de la dette. Et encore, la baisse des taux limite un peu la casse. Ces pays offrent une démonstration patente de l’improductivité des politiques d’austérité, outre l’énorme casse sociale qu’elles provoquent, qui les disqualifie à elle seule.

Bien sûr, devant l’échec des politiques suivies, reconnu par le FMI, l’Union Européenne a mis un tout petit peu d’eau dans son vin et admet désormais un rythme de réduction des déficits un peu moins irréaliste. Mais même s’ils y vont un peu moins lentement, cela ne change pas le fait que les pays européens vont dans le mur ! Car l’Allemagne, qui refuse que la BCE aille plus loin, met la pression, par la voix de Jens Weidmann, de la Bundesbank, pour qui « la politique monétaire a permis aux gouvernements de gagner du temps pour mettre en œuvre des réformes structurelles et consolider leurs budgets, en partie en outrepassant son mandat (…) Si ce délai n’est pas utilisé, la crise pourrait ressurgir rapidement ».

Il y a tout de même quelque chose d’effarant à voir que quelque part, le PS parvient en partie à reconnaître la réalité, à savoir l’échec des politiques d’austérité qu’il a mis en place, tout en étant incapable de penser une politique alternative. Encore un signe du délitement intellectuel complet de la majorité.

12 commentaires:

  1. Je pense que nous boirons le calice de l'austérité jusqu'à la lie puisqu'il est impensable de faire toute autre politique parce que les socialistes n'en conçoivent et ne peuvent en concevoir d'autres prisonniers qu'ils sont de dogmes économiques au nom de l'UE. Seul un choc extérieur ou l'implosion du système produira un effet et encore comme depuis 2007 comme toutes les autres oligarchies des pays de l'UE ils tenteront de sauver le système comme l'ont fait les socialistes grecs du Pasok en parfait accord avec la droite.

    RépondreSupprimer
  2. Estimations à la baisse en Allemagne

    http://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/konjunktur/ifo-geschaeftsklima-dritter-stimmungsdaempfer-in-folge-13064152-b2.html

    RépondreSupprimer
  3. Gilbert Perrin
    À l’instant ·

    ALORS QUE FAIRE ?

    Il faut des solutions radicales ....

    - TOUT D'ABORD, nettoyer les quartiers de la déliquance : LES LEGIONNAIRES....

    - ENSUITE, il faut NETTOYER les partis, tous associés dans le SYSTEME, il faut donc éliminer le système ?

    - Comment faire ? en dehors des partis, tous partisans, (ils avouent tous leur impuissance), il faut alors AGIR....

    - Le peuple doit se prendre en main, par des GROUPES de REFLEXIONS au nouveau des communes, réunissant des patriotes en dehors de toutes associations politiques et politiciennes... REUNION de PATRIOTES pour une FRANCE UNE et INDIVISIBLE - NON COMMUNAUTARISTE - NON LIEE à l'EUROPE, ni à l'ETRANGER !!!! - POUR la DEMOCRATIE et, la PROPORTIONNELLE INTEGRALE et CONTRE l'IMMIGRATION CLANDESTINE - POUR L'ALIGNEMENT PUBLIC/PRIVE sur les impots, les salaires, les avantages, les RETRAITES....et,
    POUR LE CONTROLE CITOYEN de l'ETAT et de la FONCTION PUBLIQUE.

    - IMAGINEZ la volonté ci-dessus, CONTROLEE au niveau communal, contre les passe droits, les injustices, les inégalités etc....DEPLOYEE au niveau NATIONAL, en toute indépendance par rapport au pouvoir local, national, en REMPLACEMENT des institutions inutiles : SENAT - CONSEIL ECONOMIQUE et ENVIRONNEMENTAL - institutions théodules - emplois inutiles, absentéisme ... etc....etc.....et,

    - POUVOIR d'ESTER en JUSTICE .....

    - IMAGINEZ, les controles au niveau des COMMUNES et de TOUS LES NIVEAUX ????, la possibilité d'ESTER en JUSTICE, de controler l'immigration, et les comptes publics, dans la justice et l'égalité.

    NON, NON, je ne rëve pas ....c'est indispensable.....

    Gilbert Perrin

    RAPPEL :

    Gilbert Perrin a partagé un statut.
    il y a 23 heures
    Permettez moi d'ajouter : Ce message, cet appel, est gênant : il est censuré de la part des partis politiques... Vous avez compris pourquoi ? il n'y a pas de dessin, celà les gênerait TOUS .....?. à suivre il y a une méthode .....
    AVIS aux CITOYENS ....

    Pour les prochaines consultations électorales, il FAUDRAIT partout dans ce pays, des listes non apparentées à aucun parti politique, faites de citoyens libres et indépendants, PATRIOTES, respectueux de FRANCE une et indivisible, CONTRE le COMMUNAUTARISME et l'IMMIGRATION CLANDESTINE....
    POUR : un ALIGNEMENT PUBLIC/PRIVE sur les impots, les salaires, les avantages et la retraite....
    POUR : le CONTROLE CITOYEN de l'ETAT de la FONCTION PUBLIQUE, neutre et indépendant, élu au suffrage universel départemental (controle local) en remplacement des institutions inutiles et partisanes (ex? le sénat, le conseil environnemental et économique, les comités théodules !!! etc....)
    Français sans celà, c'est FOUTU ????

    RépondreSupprimer
  4. Plus de croissance

    http://www.slate.fr/story/90265/politique-sans-croissance-grande-stagnation

    RépondreSupprimer
  5. Comme le LEAP l'a plusieurs fois indiqué dans ses bulletins, ce type de politique ne peut que mener l'Europe vers l'explosion sociale, générant des situations insurectionnelles ou semi-insurectionnelles dans la plupart des pays.

    Pour moi, si le gouvernement ne change pas radicalement de politique, alors il sera "renversé" par les forces qui s'exprimeront bientôt. Je ne vois pas Hollande terminer son mandat normalement.


    Olivier

    RépondreSupprimer
  6. Ca me rappelle un débat que vous aviez eu avec cette femme-là sur France24…
    Petit Rappel en vidéo :
    Partie 1 : https://www.youtube.com/watch?v=xWkUbisqRzw
    Partie 2 : http://www.france24.com/fr/20121213-debat-partie2-union-europeenne-banques-merkel-hollande/?ns_campaign=editorialns_fee =0ns_linkname=20121213_debat_partie2_union_europeenne_banques_merkel&ns_mchannel=reseaux_sociaux&ns_source=twitter&page=192

    Elle ne changera jamais d’avis, elle est complétement en dehors des réalités qui ne mènera forcement qu’à une explosion sociale…

    RépondreSupprimer
  7. Il est évident que l’austérité n'apportera aucune solution !

    C'est une politique économique nouvelle qu'il faut : moins de libéralisme sur les grands marchés/entreprises, plus de souplesse pour les entrepreneurs (PME, ETI). Une politique qui donne de grandes lignes sur 20 ans. Un moteur doit être trouvé, ce peut être un révolution écologique, non pas pour la décroissance mais pour le retour de la croissance, la vraie, celle de l'industrie.

    Mais il ne faut pas non plus oublier d'optimiser les dépenses publique. Réduire peut être mais surtout optimiser : aujourd'hui une grande part des dépenses de l'Etat n'ont aucun impact, ni sur la société ni sur notre économie. Chaque centime investi par l'Etat doit créer de la richesse.

    Certaines Idées

    RépondreSupprimer
  8. Les mystères du VOL : OUAGADOIUGOU - ALGER....
    La plus grande des curiosités, c'est la contradiction du gouvernement français ? Selon le ministre des affaires étrangères, sa version aujourd'hui : c'est de nous dire (en contradiction avec les enquêteurs ,) surprise de la part par, ailleurs, des pilotes de lignes que le dernier message de l'avion était de demander l'autorisation de faire demi tour ? une première apparemment !!
    EXCESSIVEMENT BIZARRE que celà arrive aujourd'hui !!!
    PAR AILLEURS : ce gouvernement devient de plus en plus nul et dangereux pour nos libertés et notre indépendance :
    - comment se fait il que des livres de propagande islamique soient en vente dans les "grandes surfaces" ?
    - Comment se fait que l'on continue à défende "le génocide israélien à GAZA", même contre les recommandations de l"ONU ?
    Que fait le parlement français ?

    RépondreSupprimer




  9. > > >

    Grille des salaires . Ils marchent depuis le 8 octobre dernier Ne les arrêtez pas, SVP ! merci !!!

    Un Soldat: 1.400 euros pour mourir pour la France

    Gardien de la Paix : 1.600 euros pour risquer sa vie

    Sage femme : 1600 euros pour DONNER LA VIE, LA RISQUER ET LA MAINTENIR

    Pompier professionnel : 1.800 euros pour sauver une vie

    Instituteur : 1.600 euros pour préparer à la vie

    Médecin : 5.000 euros pour nous maintenir en vie

    Sénateur : 19.000 euros pour profiter de la vie

    Ministre : 30.000 euros pour nous pourrir la vie !!!...

    MORALITÉ :


    > > >

    Ceux qui font le plus pour nous …touchent le moins. NE LES ARRÊTEZ PAS... c'est sympa !!! Très bien fait .............

    SVP : appuyez sur ''Transférer'' pour que l'animation continue... Ça marche au nombre de connections...

    RépondreSupprimer
  10. L'auteur de cette article devrait se renseigner sur les véritables derniers chiffres de croissance.
    Le Royaume-Uni, avec le terrible austérité connait une baisse continue et rapide du chomage couple avec une fort croissance économique (pas seulement du fait de la finance). Environ +3% pour 2014.
    L'Espagne vient d'enregistrer pour le dernier semester sa meilleure croissance depuis 2007 et en rythme annualise fait mieux que l'Allemagne!
    Le Portugal 1.1% de prévu pour 2014 pour moins de 0.9 en France...
    Les indicateurs en Grece repartent vers le vert et la croissance pour 2015 devrait etre 1.5-1.9%. Chiffre de l'OCDE.

    Un vraie austérité n'est pas un probleme si accompagné de véritables actions encourageant le secteur privé et la consommation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des prévisions... Exagérément optimistes de trimestre en trimestre depuis des années et des années mais bon tant que y a encore des gens pour y croire...

      Alors déjà le 1.1% de prévu pour le Portugal, vous pouvez oublier (cf banco espirito santo).

      La Grèce pareil. Leur économie est morte. Trafiquer tous les chiffres possibles n'y changera rien.

      L'Espagne et le RU, on en reparle quand y aura les chiffres officiels avec notamment le déficit.


      "Un vraie austérité n'est pas un probleme si accompagné de véritables actions encourageant le secteur privé et la consommation."

      Non. L'austérité peut fonctionner si on est un des seuls pays occidentaux à la faire. Si tout le monde fait ça, c'est la dépression. Point.

      Supprimer
  11. @ Anonyme

    Malgré tout, l’austérité se desserre quelque peu

    @ Olivier

    En même, le LEAP prédit un effondrement complet dans les 6 prochains mois depuis 5 ans… Je crois plutôt à un scénario pacifique et démocratique, à l’occasion d’une nouvelle crise financière

    @ Sylvain

    Merci !

    @ Gaël

    Assez d’accord sur le premier paragraphe. Moins pour le second : il y a sans doute des améliorations à apporter mais il y a aussi des domaines où il faut davantage investir

    @ Anonyme

    La Grande-Bretagne profite des retombées de la bulle financière, de la bulle immobilière qui s’est reconstituée, de la dépréciation de la livre et de la concurrence fiscale… Cela fait beaucoup

    Sur l’Espagne, regarder uniquement quelques chiffres de croissance de PIB trimestriels relève quand même d’une sacrée myopie si on regarde les chiffres des 5 dernières années. Idem sur la Grèce. Et le problème de ces 2 pays, c’est qu’ils se redressent en ayant baissé les salaires. Cela fonctionne s’ils sont les seuls à le faire (cf Allemagne avant), mais si tout le monde le fait, alors tout le monde perd…

    RépondreSupprimer