jeudi 30 mars 2017

Une pétition et une soirée contre le glyphosate de Monsanto




L’Union Européenne contre les citoyens

Sur le principe, on ne voit pas pourquoi un pays qui juge un produit dangereux pour la santé de ses citoyens ne pourrait pas l’interdire ? Mais l’UE n’en a que faire : pour cette curieuse créature institutionnelle, la libre-circulation des biens et l’uniformisation des règles des marchés de ces membres passent avant tout, y compris les considérations de santé publique ! Car le glyphosate est tout de même inquiétant. Une étude de l’OMS avait fait grand bruit en le classant « cancérogène probable ». Bien sûr, d’autres études ont infirmé ce jugement, mais les sources ne sont pas rendues publiques (des études d’industriels semble-t-il) et les jugements semblent affectés par des conflits d’intérêts.





3 commentaires:

  1. Bonjour à tous

    merci de l'info, ai signé la pétition

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer