jeudi 10 janvier 2019

10 ans après (2/6) : des inégalités toujours plus fortes

En dix ans, le thème des inégalités est passé des marges du débat économique à une des premières places. Thomas Piketty a fait de ses études fouillées un best-seller mondial, et Joseph Stiglitz a imposé le thème des 1% contre les 99% dans le débat public. Mais dix ans après, non seulement rien n’a été fait, mais au contraire, elles sont accentuées par l’action publique, de Trump ou Macron.


Contradiction totale entre la pratique et la théorie




Dans les Echos, Jean-Marc Vittori a signé un bon papier s’interrogeant sur les raisons pour lesquelles les salaires ne progressent pas davantage aux Etats-Unis malgré le faible taux de chômage officiel. In fine, il souligne que le taux d’activité relativise la baisse du taux de chômage, et que le rapport de force reste en faveur des employeurs, notamment dans la nouvelle économie qui emploie des indépendants. Il y a donc des raisons structurelles qui font que les inégalités progressent. Sans avoir peur de la contradiction avec les politiques qu’il recommande, le FMI s’en inquiète et défend une « croissance plus inclusive (pour) réduire les inégalités », s’appuyant sur l’accès à la santé et l’éducation.


Mais ce qui est stupéfiant ici, c’est que ce constat existait il y a dix ans, et que la situation s’est déteriorée alors même que les causes sont claires. Pour paraphraser Stiglitz, les politiques actuelles sont menées par les 1%, pour les 1%, sans que cela n’ait été remis en cause. Pire, les alternances vont vers des personnes qui ne souhaitent pas remettre cela en cause, comme Trump, Macron ou Boslonaro.

6 commentaires:

  1. Luc Ferry a touché un salaire de professeur sans avoir donné un seul cours.

    Le montant s'est élevé à près de 5.000 euros par mois pendant un an...

    Luc Ferry aux abonnés absents ? Le professeur de philosophie est convoqué mercredi 8 juin 2011 par le président de l'Université Paris-Diderot (Paris 7), où il était censé donner des cours de philosophie à la rentrée 2010, selon le Canard Enchaîné à paraître cette semaine.

    https://www.20minutes.fr/politique/737297-20110607-luc-ferry-touche-salaire-professeur-avoir-donne-seul-cours

    RépondreSupprimer
  2. Vous ne tenez pas compte des revenus après redistribution en France :

    "L’observation des données montre qu’en 1990 les plus riches ne contribuaient qu’à la moitié de la solidarité envers les plus modestes, ce qui représentait, pour les premiers, un effort d’à peine 5%, contre 12,5% actuellement."

    https://ecointerview.wordpress.com/2019/01/10/leffort-de-solidarite-des-plus-riches-a-double-depuis-1990/

    RépondreSupprimer
  3. En 2012, le président de Renault Carlos Ghosn s'était domicilié fiscalement dans un paradis fiscal, les Pays-Bas, pour ne pas payer d'impôt.

    Or le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait toujours déclaré que Carlos Ghosn était en règle avec le fisc !

    Bruno Le Maire, démission !

    Lisez cet article :

    Rien de particulier à signaler sur la situation fiscale de Ghosn en France. Par ailleurs, « l'administration française n'a identifié aucune fraude fiscale en France de la part de Carlos Ghosn », a assuré mardi 20 novembre le ministre de l'Économie. "Dès que j'ai appris la nouvelle" de sa garde à vue, "nous avons avec Gérald Darmanin demandé à nos services de vérifier la situation fiscale de Carlos Ghosn en France". Or "il n'y a rien de particulier à signaler sur la situation fiscale de Carlos Ghosn en France", a assuré Bruno Le Maire sur France Info.

    https://www.europe1.fr/economie/affaire-ghosn-bruno-le-maire-demande-une-gouvernance-interimaire-pour-renault-3804095

    RépondreSupprimer
  4. @ Anonyme

    Analyse intéressante. En effet, les inégalités ont moins augmenté en France qu’ailleurs, comme je le souligne via l’étude de l’OCDE. Cependant, le marqueur des inégalités se situe plutôt au niveau des 1% et des autres. Selon les bornes que l’on prend, la vision est différente. Et ici, double phénomène, je pense que l’ampleur de l’envolée est bien plus importante : Raymond Lévy, PDG de Renault gagnait alors 150 000 euros par an. Et deuxième effet, son taux d’imposition marginal était de 56,8%, contre 45% aujourd’hui. Je pense pouvoir affirmer qu’en zoomant sur les 1%, alors, l’évolution serait très différente car ils ont probablement gagné sur tous les plans, comme montre Piketty, qui soulignait que le taux d’imposition diminue tout en haut de la pyramide.

    Enfin, drôle de bizarrerie : les séries de données vont jusqu’en 2020. La source est-elle vraiment sérieuse ?

    RépondreSupprimer
  5. Maintien en 2020 de la taxe d'habitation pour les 20% les plus fortunés, ça commence à 2500 euros/mois de revenus...

    RépondreSupprimer
  6. Renaud Muselier à l'île Maurice : un important ensemble immobilier de luxe ! Encore un affairiste !

    L'élu marseillais Renaud Muselier demande la nationalité mauricienne.

    "Il ne faut pas mélanger nationalité et domiciliation fiscale, cela n'a rien à voir. Je conserve ma résidence et mon activité professionnelle en France, ainsi que ma nationalité française à laquelle je suis attaché", a souligné l'ancien secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères. M. Muselier, qui codirige une clinique familiale à Marseille, a également développé un important ensemble immobilier de luxe à Maurice, inauguré fin 2010.

    http://www.leparisien.fr/marseille-13000/l-elu-marseillais-renaud-muselier-demande-la-nationalite-mauricienne-20-11-2012-2339137.php

    RépondreSupprimer