jeudi 16 mai 2019

Du bitcoin dans l’assurance-vie : dernière folie macronienne

La loi Pacte, c’est notamment la loi qui prévoit la privatisation d’Aéroports de Paris. Mais d’autres recoins peu connus de cette loi revèlent des décisions absolument abracadabrantesques, pourtant largement oubliées par les commentateurs de la vie politique. L’une des plus incroyable est probablement l’autorisation d’inclure des crypto-monnaies dans l’assurance-vie !


Contre-temps et idéologie délétère

Pour qui prend un minimum de recul, la décision de permettre aux assureurs de proposer des contrats d’assurance-vie exposés aux crypto-monnaies comme le bitcoin est profondément incroyable. En effet, nous ne sommes plus au début du bitcoin, quand le manque de recul pouvait permettre à certains de se faire embobiner par les mécanismes et le discours autour des crypto-monnaies, quand des grandes entreprises annonçaient qu’elles allaient permettre les paiements en bitcoin. Depuis, la bulle a beaucoup gonflé, a aussi explosé plusieurs fois, des arnaques ont été révélées, l’enthousiasme des débuts des crypto-monnaies s’est largement évaporé, même chez certains partisans.

Début 2013, le bitcoin cotait à peine 15 dollars, avant de passer le cap des 1000 dollars à la fin de l’année, puis de s’effondrer de 70% en 2014. En 2017, le bitcoin est passé de moins de 1000 dollars à près de 20 000, avant de perdre plus de 80% de sa valeur l’an dernier. Depuis quelques mois, le yo yo est reparti à la hausse, progressant de plus de 100% en quelques mois, même s’il faut souligner que la cryptomonnaie star reste loin de son record de fin 2017. Ces montagnes russes sont-elles vraiment approporées à un produit d’assurance-vie ? En outre, la folie des marchés et l’expérience du passé suggère qu’un jour, la valeur des cryptomonnaies pourrait bien totalement s’évaporer…

Mais comment le gouvernement peut-il autoriser la présence de cette fausse monnaie dans des produits d’assurance-vie, leur donnant ainsi un statut fiscal préférentiel ? Cette prime à la fausse-monnaie, bien trop acceptée et promue par les élites de ce monde, jusqu’à Christine Lagarde, est proprement incroyable étant donné le très lourd passif des variations de sa valeur, et des différentes anarques à son égard. Encore une fois, le gouvernement montre sa superficialité, se contentant de suivre les vents idéologiques dominants, sans jamais se poser la question s’ils sont pertinents ou non, y compris quand beaucoup d’indices montrent pourtant qu’il convient de protéger les Français.


Le bitcoin est une expérimentation financière extravagante, qui ressemble aux pires excès de la planète financière. Déjà, de nombreuses personnes ont perdus de fortes sommes et d’autres ont été arnaquées. Et ce gouvernement superficiel trouve le moyen d’autoriser la présence de produits basés sur le bitcoin dans le produit d’épargne de choix des Français. Quelle folie !

5 commentaires:

  1. Si les gogos donnent des euros pour avoir de l'assurance vie (partiellement) en bitcoin, après un crash ceux qui auront les euros seront tout content de ne (presque) rien devoir aux gogos !

    RépondreSupprimer
  2. Sans compter l'aspect écologique du bitcoin :
    https://www.fournisseur-energie.com/le-bitcoin-une-catastrophe-ecologique/

    RépondreSupprimer
  3. Le système libéral en entier est une pyramide de Ponzi puisque'il dévore les ressources de la planète de plus en plus vite, en pensant réparer les excès technologiques du passé avec les technologies de l'avenir.
    Alors un peu plus ou un peu moins...Autant que ce système se mette à bas le plus rapidement possible.

    RépondreSupprimer
  4. "Les guerres commerciales de trump sont en train de faire des ravages sur le peuple américain. Les tarifs sont payés par les consommateurs américains. Ils élèvent les prix de beaucoup de choses que nous achetons. Ils fonctionnent exactement comme les taxes. Donc trump a en effet levé les impôts sur la plupart des américains. Selon les données du département du trésor, les revenus de tous les tarifs du président sont comparables à l'une des plus grandes augmentations d'impôts depuis des décennies.

    Les entreprises ont déjà signalé qu'elles élèvent des prix en raison des tarifs. Les entreprises de fabrication ont prévenu que le coût des matériaux monte. Plus les guerres commerciales de trump sont longues, plus les conséquences pour l'économie américaine sont pires. Qu'est-ce que vous en pensez ?"

    https://www.facebook.com/RBReich/posts/2502812069731374

    RépondreSupprimer
  5. Vous n'avez vraiment rien compris aux cryptomonnaies... La blockchain est une avancée technologique au même titre que l'ordinateur, l'internet, les réseaux sociaux; la suite c'est un "ordinateur mondial" qui exécute des tâches, des contrats intelligents, qui transmet de la valeur via la blockchain. On peut faire tourner un jeu video sur Ethereum par exemple ou encore un réseau social qui seront bien plus sécurisés en étant décentralisés...
    On ne peut pas faire marche arrière sur ces révolutions technologiques j'en veux pour preuve ceux qui dénoncent Bitcoin et qui pourtant utilisent l'internet, les réseaux sociaux etc... il en sera de même avec la blockchain, vous l'utiliserez que vous le vouliez ou non. La vrai question c'est doit on prendre une certaine avance sur la technologie de demain et créer le cadre législatif pour y arriver. Concernant la volatilité de la première des cryptomonnaies oui elle est très volatile et à du mal pour l'instant à servir de valeur refuge ou d'or numérique. Le fait qu'un nombre limité de Bitcoin puisse exister (21 millions) appporte normalement un réel intêret et va dans ce sens. La volatilité est principalement dû à ce qu'un petit nombre détient un nombre conséquent de bitcoin. Tant que les plateforme d'échange BTC/FIAT autoriseront la vente massive (exemple des dernier 5000 btc) ou l'achat massif il ne se stabilisera pas mais peut être faut il en passer par là afin que les plus gros portefeuilles se diluent petit à petit à l'échelle mondiale. Rien n'interdit aux cryptomonnaies de coéxister avec les monnaies fiat.

    RépondreSupprimer