samedi 4 avril 2020

Coronavirus : quand le calendrier accable Macron


Il y a une semaine, Macron s’est défendu dans la presse italienne d’un « éventuel retard français ». Encore une fois, il intervient sans véritable contradiction, refusant le légitime questionnement démocratique qu’un dirigeant élu devrait accepter. Mais il montre surtout qu’il sait qu’il a tardé, que cela se voit, et qu’il croit que nier l’évidence pourrait le servir... L’examen du calendrier n’est pas tendre...




Ce qui était su, et quand



Pour refaire le film, je me suis basé sur l’excellent article de Pascal Marichalar, chercheur au CNRS, qui a recensé les publications de Science pour faire son évaluation. J’ai également repris tous les articles de The Economist depuis le mois de janvier, pour identifier ce que de simples journalistes savaient, et que des dirigeants devaient a minima connaître un peu avant…









Le 25 février, la pandémie est déclarée et le 28, l’OMS publie un rapport fruit de deux semaines passées en Chine pour étudier la gestion de l’épidémie, en voie d’être contenue. Le 27 février, The Economist se fait plus pressant, affirmant que « le virus arrive. Les gouvernements ont une quantité de travail énorme à faire ». Il recommande d’informer la population, de ralentir la transmission de la maladie et de préparer le système de santé à gérer l’afflux de malades. Ils rappellent le besoin d’isoler les malades et identifier leurs contacts, de mettre en place la distanciation sociale, par la fermeture des écoles, des lieux publics ainsi que des transports publics. Ils pointent la nécessité de bien cibler les personnes âgées. Ils soulignent aussi l’apport des nouvelles technologies utilisées en Asie.



Un manque complet et coupable d’anticipation



Le contraste avec le calendrier français est cruel. La France a attendu le 11 mars pour créer un conseil scientifique et le 24 mars pour créer un conseil d’anticipation. De telles instancse auraient du voir le jour au plus tard début février ! De même, nous voyons bien que les commandes de masques et de tests devaient être passées en janvier, comme l’Allemagne, ou au plus tard début février, moment où le risque de pandémie était clair. Le gouvernement ne donne pas l’impression d’avoir pris au sérieux ces sujets avant mi-mars, une première commande de 250 millions de masques étant annoncée le 21, qui devient un milliard le 28, mais avec un calendrier peu clair, à peine 2% arrivant sur mars… Idem sur les tests puisque le cap des cinquante mille par jour ne sera atteint que fin avril et les cent mille en juin !



Il faut aussi rappeler que Macron a décidé de changer de ministre de la santé mi-février ! Ensuite, la France a accepté la venue de trois mille supporters de la Juventus à Lyon le 26 février puis refusé obstinément de fermer nos frontières, contrairement aux autres pays ! Comme le note Pascal Marichalar, le 29 février, la majorité « détourne un conseil des ministres exceptionnel dédié au Covid-19 pour annoncer l’utilisation de l’article 49-3 » sur la réforme des retraites ! Pourtant, la sortie du rapport de l’OMS la veille aurait du imposer à l’exécutif de se concentrer sur le sujet initial, étudier le report des municipales, agir sur les commandes de masques et de tests, lancer des initiatives pour augmenter nos capacités d’accueil en réanimation, et mieux communiquer l’urgence de la situation auprès des Français pour ralentir l’épidémie. Las, le 4 mars, France 2 diffuse une émission pour nous rassurer, et le 6 mars, le président fait savoir qu’il sort et va au théâtre ! Les mesures annoncées le 12 mars étaient donc bien tardives.



Corine Lepage dénonce une « politique d’imprévoyance caractérisée », du fait de l’absence de commandes de masques, tests ou gels en janvier. Elle critique également la communication du gouvernement entre le « déni de gravité de la situation » ou les discours ubuesques sur l’inutilité des masques et tests. Elle affirme aussi que les raisons de santé publique ne pouvaient conduire qu’à un report des municipales, pointant les incohérences d’un gouvernement critiquant les sorties de certains le jour où il envoyait des millions de Français dans les bureaux de vote ! Et aujourd’hui, on constate tristement que de nombreuses personnes ayant participé à sa tenue ont été contaminées. Dès la fin février, il était clair que ces élections devaient être repoussées. Les maintenir était effarant, pour ne pas dire plus.



Pas étonnant que nous soyons 70% à ne pas juger le gouvernement honnête et 75% à ne pas être rassurés et à penser qu’il n’a pas pris les bonnes décisions au bon moment. L’exécutif devrait éviter de la ramener sur sa prétendue prévoyance quand le calendrier l’accable. Car outre le manque d’anticipation, il continue à nourrir le juste procès en arrogance et en malhonnêteté.

9 commentaires:

  1. Vous oubliez la stratégie du choc. Cette crise n'est pas une calamité pour tout le monde. Elle offre même des opportunités impensables il y a 3 mois comme la disparition du cash, ou le contrôle généralisé des déplacements des populations ( cf Orange ).

    RépondreSupprimer
  2. @ Piedecou

    C'est juste. Cela fait partie des prochains papiers que je prépare...

    RépondreSupprimer
  3. Oui, c'est accablant. Le jour viendra où nos dirigeants vont payer très cher politiquement cette coupable imprévoyance qui a parfois confiné au déni de réalité. Ce que le puissant mouvement des Gilets jaunes n'a pu réaliser (mettre à terre le régime macroniste, parvenant seulement à l'ébranler), l'onde de choc dévastatrice créée par cette catastrophe sanitaire imprévue va certainement y parvenir.

    RépondreSupprimer
  4. Et les clowns éructants qui interviennent ici régulièrement pour appeler à l'ouverture que coûte des frontières (alors qu'on interdit aux Français de faire plus d'un kilomètre de promenade lorsqu'ils sont confinés, sans parler de changer de région...), ou fustiger le protectionnisme au nom des "chaînes de valeurs" industrielles, où sont-ils ? On voit le prix à payer pour avoir consenti, sous prétexte d'ouverture des échanges et de "saine concurrence" internationale, un déclin de 20 % de notre emploi industriel en une décennie. Nous dépendons de fournisseurs chinois indélicats qui nous fournissent à prix d'or ou au compte-goutte des masques non-conformes ou des blouses protectrices qui se déchirent dès la sortie de l'emballage : https://twitter.com/AiphanMarcel/status/1246779009901498369

    Keynes avait déjà tout dit en 1933 sur les mérites de l'autosuffisance nationale ; sans même parler de List...

    RépondreSupprimer
  5. Vous titrez "Un manque complet et coupable d’anticipation", et nul ne va vous contester sur ce point.

    On peut en effet reprocher aux milieux dirigeants d'avoir tardé à réagir et d'avoir minimisé, avec des conséquences catastrophiques.

    Mais, si vous prenez un peu de recul, n'auriez-vous pas vous-même la même attitude sur d'autres sujets tout aussi, voir plus, importants ?

    Voilà ce qui se passe aussi en ce moment :

    https://www.causeur.fr/le-muezzin-et-les-cloches-175121

    et votre minimisation permanente du sujet et de ce qui le cause, c'est à dire la politique migratoire (et vous avez à de nombreuses reprises ici minimisé les chiffres et refusé d'en discuter sérieusement et sans oeillères) n'y est pas pour rien non plus.

    Il ne suffit pas de se payer de mots (le supposé modèle républicain qui permettrait magiquement de résoudre la quadrature du cercle) pour éviter les conséquences de la démographie ; pas plus que tous les plans coms de Macron ne fournissent masques ou médicaments au moment où on en à besoin.

    Salutations herbayblicaines.

    RépondreSupprimer
  6. @ Marc-Antoine,

    Le bilan dans les EHPAD, dont je n’avais pas encore connaissance lors de l’écriture de ce billet démontre également l’horreur de la gestion de cette crise. Le papier de Médiapart sur les commandes de masques est totalement effarant. Bref, le bilan est absolument calamiteux.

    @ Anonyme

    C’est clair. On sous-estime également les dangers de la concentration de la production de certaines choses dans un seul pays ou par une seule entreprise. Ce sont des constructions très fragiles.

    @ Anonyme 6h44

    Je ne vois pas en quoi j’aurais minimisé quoique ce soit, moi qui ait parlé des dangers du communautarisme dès mes débuts comme blogueur en 2007 ou qui détaille de manière sérieuse le coût ou le poids sur les salaires des politiques migratoires.

    RépondreSupprimer
  7. SAUVEZ VOTRE MARIAGE SI VOUS AIMEZ VOTRE MARI. si je refuse de partager ce témoignage, cela signifie que je suis égoïste envers moi-même et envers les personnes que j'aime tant qui pourraient avoir des problèmes similaires, mon mari est parti après un petit malentendu et n'est jamais revenu à la maison au début, je pensais que c'était une blague qu'il m'a laissé pour sa maîtresse dehors, tout cela s'est passé en septembre Je partage ce témoignage parce que Noël est à nos portes et sera une très mauvaise fête si vous ne le passez pas avec votre bien-aimé, tant d'hommes vivront leur femme et fêteront Noël avec leur petite amie, je me suis plaint à ma très bonne amie, elle m'a dit qu'elle avait eu un tel problème dans son mariage jusqu'à ce qu'elle soit présentée à DR PADMAN, un médecin spécialiste qui se spécialise dans le retour des maisons brisées et des mariages brisés Site Web de DR PADMAN: https: // padmanspell.com/index-3.html m'a jeté un sort le 2 décembre. Étonnamment, mon mari est rentré le 6 décembre en s'excusant de lui pardonner que cela ne se reproduira plus. avec cela, je n'oublierai jamais DR PADMAN qui a sauvé mon mariage son adresse de contact est padmanlovespell@yahoo.com, https://twitter.com/padman_dr. WhatsApp +19492293867, vous pouvez toujours enregistrer votre mariage si vous aimez vraiment votre mari .. https://padmanspell.com/index-3.html

    RépondreSupprimer
  8. Termine suas dificuldades de dinheiro com minha oferta de empréstimo. Eu ofereço 5000 a 200 000 000 € com um 3% interesse um e-mail de ano: danielagrosu1976@gmail.com

    RépondreSupprimer
  9. LE PRÊT ENTRE PARTICULIER SERIEUX ET FIABLE
    Mme ELEDGE Anne , vous disposez d'un capital qui servira à octroyer des prêts particulier à court et long terme à toute personne sérieuse voulant de ce prêt. Effectuer votre demande de prêt urgent? Demandez Votre Crédit Facilement et l'obtenez sous 48H !
    Prêt de particuliers à particuliers, prêt financier, prêt entre particuliers facile et rapide.
    Contacte :
    Eledgefinance@financier.com
    Eledgefinance@gmail.com
    https://wa.me/c/33751945409
    Merci à vous. 

    RépondreSupprimer