mardi 29 septembre 2015

Nadine Morano, l’arme anti-Le Pen de Sarkozy ?




Dépasser le FN par la droite


Nadine Morano n’a pas fait dans la demi-mesure en évoquant la présence de terroristes parmi les migrants. Puis, elle a affirmé que la France est un « pays de race blanche », « un pays judéo-chrétien » et qu’elle n’a « pas envie que la France devienne musulmane ». Devant la réaction des autres intervenants, elle est restée droite dans ses bottes : « je suis désolée, c’est un mot (race) qui est dans le dictionnaire, je ne vois pas en quoi il est choquant ». Ce faisant, la députée européenne est profondément démagogique en parlant d’envahissement, et flirte avec la xénophobie en parlant de race blanche, oubliant une partie du pays. Bien sûr, ses propos ont déclenché la polémique, mais il n’est pas intéressant de se demander ce que cela aurait été s’ils avaient été tenus par Marine Le Pen et non elle.

La présidentielle dans le viseur

Si Nadine Morano dit vouloir se présenter aux primaires, face à son ancien patron, elle lui a aussi rendu un véritable hommage chez Jean-Jacques Bourdin, en disant que « si on avait eu Nicolas Sarkozy, on ne serait pas dans la même situation parce que lui, il aurait pris le leadership, comme il l’avait fait quand il y a eu la crise en Côte d’Ivoire (…) Idem sur la Libye : maintenant, François Hollande est au pouvoir, il ne s’est plus rien passé ». Bref, on peut penser qu’en réalité, elle fait partie du dispositif de l’ancien président pour les élections présidentielles. En somme, elle peut dire tout haut des choses que ce dernier hésite peut-être à dire lui-même. Ne serait-il pas habile de l’envoyer chercher les électeurs de Marine Le Pen, elle qui partage un certain nombre de traits avec la présidente du FN ?

Nicolas Sarkozy semble en effet penser, peut-être pas à tort, que le meilleur moyen de battre le FN en 2017 est plutôt de tenir un discours plus dur sur les questions migratoires. Ce calcul est assez logique alors que le gouvernement a clairement mis le cap à droite économiquement, le dépassant sur bien des sujets : travail du dimanche, baisse des impôts des entreprises, baisse de l’impôt sur le revenu ou simplification du droit du travail. Le terrain économique, comme le terrain européen, ne lui permettent pas de faire la différence. Il peut encore le faire sur les sujets migratoires en revanche. Et pour ne pas s’abîmer il peut confier à d’autres, comme Nadine Morano, la charge d’aller plus loin encore que le FN n’ose le faire pour le battre, alors que la sortie de l’euro pourrait être disqualifiée par l’épisode Grec.


Dans cette guerre de communication qu’est devenue la politique aujourd’hui, les interventions de Nadine Morano ne tiennent sans doute pas au hasard. On peut y voir une stratégie des Républicains pour devancer le FN en 2017. Définitivement, les jeux ne sont pas faits pour la prochaine présidentielle.

66 commentaires:

  1. Cela va etre la sur-enchere a la connerie, avant 2017 Hollande va tout faire pour faire monter Lepen (Taubira premier ministre ?) et donc evacuer Sarko facilement et Sarko va tout faire pour limiter la monte de Lepen afin de se qualifier pour le deuxieme tour.

    RépondreSupprimer
  2. C'est une hypothèse plausible mais guère crédible dans la mesure où l'Histoire ne se répète pas en tout cas jamais à l'identique. En effet Sarkozy n'a plus la crédibilité de 2007, il aura devant lui à faire avec Marine Le Pen et non plus Jean Marie (elle est plus jeune, plus habile, est plus crédible que son père et veut le pouvoir) , enfin les électeurs préfèrent l'original à la copie. Sarkozy n'aura pas une plume "gaulliste et patriote" pour lui donner une crédibilité, comme Henri Guaino.
    Si le scénario décrit est exact il aura encore plus de mal au second tour à rassembler les voix centristes et de gauche face à MLP s'il se radicalise. Déjà il s'est trompé en pensant que la querelle interne au FN entre le père et la fille pèserait sur son électorat, et aussi dans le scénario de son retour en politique comme l'ont écrit Philippe Cohen et Laureline Dupont dans un livre paru il y a 1 an.
    Enfin le contexte politique et économique a changé, la question, l'enjeu fondamental des élections de 2017 pourrait être la souveraineté nationale comme le débat de rentrée semble l'indiquer.

    RépondreSupprimer
  3. La grosse erreur de Sarkozy et des ripouxblicains est de croire que la montée du FN provient uniquement de son discours migratoire. De toute manière que faut-il attendre de parti politique dont le seul but est de monter au pouvoir pour favoriser leurs petits intérêts pécuniaires? Un vrai dirigeant ne doit pas se dire « Que doit-on faire pour stopper le FN ou monter au pouvoir ? » Un vrai dirigeant doit se demander: « Que doit-on faire pour sortir la France du bourbier dans lequel elle est? » La grosse différence entre le FN et les deux gros partis qui font semblant de diriger le pays c'est que le FN fait de la politique lui. Qu'on soit d'accord ou pas avec ses solutions, il parle de la France et de ses intérêts. Il ne passe pas son temps à se demander comment faire tomber les autres partis politiques. Le chômage bat des records et tout ce qui intéresse l'UMP et le PS, c'est comment empêcher le FN de monter au pouvoir. On voit où sont les priorités.

    RépondreSupprimer
  4. En bref, ce sont des girouettes qui participent à la dédiabolisation du FN!

    RépondreSupprimer
  5. "Ce faisant, la députée européenne est profondément démagogique en parlant d’envahissement, et flirte avec la xénophobie en parlant de race blanche, oubliant une partie du pays."

    Non, elle n'est pas démagogique.

    Chacun sait que l'élection de 2012 a été remportée par Hollande grâce aux électeurs musulmans. Et chacun devrait voir, même vous, que la présence d'une minorité musulmane importante a des conséquences non négligeables (et néfastes) sur les choix politiques français.

    Il faut d'ailleurs tenir compte du fait que le pourcentage de personnes venant d'un pays musulman dans la population générale ne rend pas compte de leur poids électoral à venir.
    Comme ce sont des personnes qui ne sont là que depuis les années 1970 (et en réalité la majorité des *arrivées* s'est faite après 1990, pour pratiquement tous les pays hors Europe, d'après l'enquête TEO de l'INSEE) leur proportion dans la tranche d'âge des 18-25 ans est très supérieur à ce qu'il est dans la population globale, or c'est cette proportion qui donne leur influence électorale à venir.

    "flirte avec la xénophobie en parlant de race blanche, oubliant une partie du pays"

    Eh bien on aurait mieux fait de flirter avec la xénophobie avant, et de flirter avec la xénophobie maintenant.
    Cela aurait évité de faire venir un si grand nombre de personnes et les problèmes d'intégration qui se posent et se poseront de plus en plus lorsqu'on a de si fortes minorités.

    La citation de de Gaulle est une évidence, ce sont les gens comme vous qui se prétendent gaullistes et ne sont que des couards qui font qu'on ne peut plus la dire sans que cela pose problème.
    Les minorités musulmanes n'auraient jamais dû dépasser en effectif la minorité sud-est asiatique, et la France serait dans un état nettement meilleur.
    Que va-t-elle devenir avec ce que vous avez contribué à laisser faire ?

    Mais bon, je ne me fais pas d'illusion : ce ne sont ni Morano ni Sarkozy qui y feront quoi que ce soit, et encore moins le FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme si les francais d'origine musulmane, loin d'être tous pratiquants ou même croyants, étaient la source des problèmes économiques francais...

      Virez tous les musulmans, et même ceux d'origine musulmane athées, et ça ne changera strictement rien aux problèmes francais.

      Supprimer
    2. rien ? la moitie du chomage, 80% des prisons et une tres grande partie des allocs en tout genre + serenite retrouvee.

      Ne plus avoir de "chances pour la france" serait une enorme chance.Mais bon ce genre de colonisation est irremediable donc ce n'est pas la question.

      Supprimer
    3. L'islam est une religion. Pas un pays.

      Personne n'est d'origine islamique.

      (oui, en passant, l'adjectif qui se rapporte à la religion "islam" est : islamique.
      "musulman" désigne la personne qui adhère à la religion islamique).

      P.S. : Ce sont les problèmes économiques qui en grande partie rendent les musulmans réceptifs aux propagandistes religeux extrêmistes.

      Supprimer
    4. @ Lowcarber,

      vous avez la chance de disposer de statistiques ethniques... fiables ?... sur la population carcérale ? intéressant.


      Aux USA -où les stat éthniques sont légales-, les Noirs représentent 13,6 pourcent de la population totale, et forment 39 % de la population carcérale.

      La population carcérale n'est pas le reflet de la composition de la population entière.

      Ce serait bien de pas utiliser les chiffres de travers... 80 % (de français typés ?) des prisonniers n'est pas 80 % des citoyens français.

      Supprimer
    5. C'est parfaitement faux.

      - dans tous les pays d'Europe, même ceux qui vont bien économiquement, les musulmans emm***ent tout le monde.

      - dans tous les pays du monde, la minorité vietnamienne s'est intégrée sans problème.

      Donc laissez là l'économie, et regardez les choses en face.

      En France, le problème est encore aggravé par une élite littéraire (journalistes, universitaire...) qui joue contre son camp et dénigre l'histoire de France, en particulier de la colonisation, et monte la tête de ces gens déjà bien excités contre la population majoritaire.

      Tout ne se résume pas à l'économie, on est stupéfait de devoir le rappeler sur un blog "gaulliste"...

      Supprimer
    6. " économiques qui en grande partie rendent les musulmans réceptifs aux propagandistes religeux extrêmistes"

      foutaises

      J'ai des muzz dans ma belle famille, ils ont tous des mentalites de merde, c'est la consequence d'avoir un monstre/pirate/guerrier comme model de vie.

      Supprimer
    7. P.S. : donc en gros, dans les prisons états-uniennes on n'est pas loin d'avoir un prisonnier noir sur deux... alors que dans la population totale, on est plus dans les un Noir sur 10 citoyens.

      Ce qui peut s'expliquer par des biais racistes (encore des Noirs à juger ?)... et aussi parce que les Noirs donnent plus souvent dans les crimes violents, ce qui pardonnent moins, question condamnation à de la prison ferme.

      Tandis que les catégories sociales moins pauvres donnent plus dans la criminalité en col blanc : fraude, escroquerie, détournement de fonds), plus sujette au sursis ou peines alternatives à la prison.

      Supprimer
    8. @ Lowcarber,

      j'ai bien écrit : en grande partie.

      Je n'ai jamais dit que le christianisme et l'islam sont des religions de paix et de tolérance (au contraire).

      Supprimer
    9. "Ne plus avoir de "chances pour la france" serait une enorme chance.Mais bon ce genre de colonisation est irremediable donc ce n'est pas la question."

      Si, c'est la question, car il s'agit de savoir quelle politique mener à présent :
      - soit on continue le laxisme dans le regroupement familial par exemple et dans l'attribution de la citoyenneté
      - soit on considère qu'il faut que la minorité reste la plus petite possible, et on en tire les conséquences sur ces deux points.

      Supprimer
    10. Le christianisme est une religion de paix et de tolérance, à la différence de l'islam.

      Le christianisme fait partie de l'identité de l'Europe, à la différence de l'islam.

      Supprimer
    11. @ Anonyme29 septembre 2015 13:37 ;

      Aucun pays européen ne se porte bien sur le plan économique (j'écris bien "pays" et non "les riches de chaque pays").


      Restez dans l'analyse, laissez de côté vos préjugés racistes.

      Supprimer
    12. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    13. @ Anonyme29 septembre 2015 13:45 ;
      Non, pas du tout.
      Le christianisme n'est pas une religion de paix et de tolérance, au contraire.

      Le christianisme prone que tout le monde soit chrétien et vive en harmonie.
      Ce qui peut en effet provoquer le malentendu que le christianisme prone de vivre en paix y compris avec ceux qui ne veulent pas être chrétiens.

      Alors que le christianisme oblige tout le monde à être chrétien, et dicte à chacun ce qu'il doit penser.

      Supprimer
    14. "oblige tout le monde à être chrétie"
      n'importe quoi

      et puis un catho integriste au pire va tendre les deux joues alors que la muzz va decapiter comme son model a adorer le faire a de nombreuse reprise.

      Entre un gentil jesus plein de bonnes actions et le monstre mahommet+l'amour du sang de l'histoire/culture muzz, y a pas photo comme model de vie.

      Supprimer
    15. @ Lowcarber,
      Le principe de tendre l'autre jou n'est valable qu'entre chrétiens... en effet, il n'y a pas de groupe sociale pérenne sans cohésion.

      Un catho intégriste va bien évidemment aimer son prochain et tuer le suivant (celui qui n'est pas intégriste) comme le veut l'enseigne la bible.

      Un gentil jésus qui se fâche contre un figuier qui ne donne pas de fruits hors saison... ou qui dit bien clairement : je ne suis pas venu apporter la paix sur la terre.

      jésus était gentil avec ceux qui voulaient lui obéir (comme mohamed).

      Supprimer
    16. je suis parfaitement athe mais il faut etre de mauvaise foi ( ;-) ) pour pretendre que Jesus etait mauvais/violent/criminel, contrairement a mahommet qui a fait du massacre un mode de vie et model economique.

      rien de comparable

      "il n'y a pas de groupe sociale pérenne sans cohésion"

      oui et les populations les plus homogenes sont aussi les plus calmes/sures/serenes/non-violentes

      Supprimer
    17. je suis parfaitement athe mais il faut etre de mauvaise foi ( ;-) ) pour pretendre que Jesus etait mauvais/violent/criminel, contrairement a mahommet qui a fait du massacre un mode de vie et model economique.

      rien de comparable

      "il n'y a pas de groupe sociale pérenne sans cohésion"

      oui et les populations les plus homogenes sont aussi les plus calmes/sures/serenes/non-violentes

      Supprimer
    18. jésus était parfaitement mauvais. Il prone que les athées sont des fous.

      Dans la bible -le nouveau testament-, il y a une certaine hypocrisie, on dit ce qui est obligatoire et ce qui est interdit... sans dire ouvertement et clairement ce que l'on doit faire quand le gens veulent pas être chrétien.

      Mais bien évidemment, le christianisme ne serait jamais devenu une religion dominante... seulement en tendant l'autre jou. ;-)

      Cela traduit un extrême racisme que de prétendre que les peuples homogènes sont les plus calmes/sures/sereins/et non-violents ^^'

      Surtout quand on voit, que les Arabes sont les populations les plus homogènes, ça porte même à rigoler fort !

      Bref, revenons-en au sujet de l'article.

      Supprimer
    19. "Arabes sont les populations les plus homogènes"
      mais ils sont muzz.

      Supprimer
    20. Pour la dernière fois, l'islam et le christianisme sont des religions jumelles : amour et paix entre fidèles ET haine et massacres des autres.

      Bref, laisse ton racisme de côté.

      Tu n'as pas répondu à mon propos sur les statistiques ethniques...

      Tu prétends disposer de statistiques ethniques sur la population carcérale ?


      Aux USA, les Noirs représentent 13,6 pourcent de la population totale, et forment 39 % de la population carcérale.

      Donc en gros, dans les prisons états-uniennes on n'est pas loin d'avoir un prisonnier noir sur deux... alors que dans la population totale, on est plus dans les un Noir sur 10 citoyens.

      La population carcérale n'est pas le reflet de la composition de la population entière.

      Supprimer
    21. "'islam et le christianisme sont des religions jumelles"
      rien a voir, l'islam est un system politique/economique base depuis mahommet sur le massacre et l'esclavagisme, rien de bon a en tirer.

      statistiques ethniques sur la population carcérale ? meme le gov dit qui'il y a 75-80% de muzz en prison.et j'en ai visite une en charente, cela parrait parfaitement exact.

      Supprimer
    22. d'ailleur pour la petite histoire, celle que j'ai visite "abrite" le neveu de Taubira

      Supprimer
    23. Tout à voir. Le christianisme est un système politique, qui légalise également l'esclavage, et qui justifie de massacrer ceux qui refusent d'être chrétiens. Rien de bon à en tirer.

      Nous sommes bien d'accord en fait, le christianisme et l'islam sont des religions jumelles.

      Supprimer
    24. Mais biensur Jesus a ete un grand egorgeur/esclavagiste/pirate/Guerrier sanguinaire/pedophile

      Lol

      Supprimer
    25. certes, jésus avait bien quelques tares en moins...

      Mais c'est moche de ré-écrire l'Histoire, et d'attribuer au christianisme, l'invention des valeurs modernes : tolérance (et pluralité d'opinions), liberté de conscience (et de culte), liberté d'expression, etc.

      mohamed a plagié la religion chrétienne (et juive) ; l'islam est un copié-collé du christianisme... avec de l'hypocrisie en moins.

      La prétention de l'islam a être une vérité parfaite et absolue est la même prétention absurde que dans le christianisme.

      Tu peux toujours te focaliser sur la personne de mohamed... plutôt que sur le plagiat. Grand bien te fasse.

      Tu peux toujours nier que les interdits de l'islam sont parfaitement les mêmes que les interdits chrétiens ; la réalité ne changera pas pour autant.

      Supprimer
    26. Tes écrits sont malhonnêtes Abd_Salam. Les évangiles, qui sont les témoignages de l'Évangile, la Parole du Christ, n'ont jamais prescris aux chrétiens d'accomplir des actes mauvais à l'égard des non-chrétiens. Le christianisme condamne l'incroyance des non-chrétiens, mais pas leurs personnes. Vous ne trouverez rien dans les évangiles qui commande la violence, la persécution, la haine de ceux qui ne sont pas chrétiens, contrairement à d'autres religions … Le Christ aurait put se défendre violemment contre ses persécuteurs, Il ne l'a volontairement pas fait …

      Tu ferais mieux de lire sérieusement sans a priori, les évangiles au lieu de raconter des histoires malhonnêtes.

      Jérôme

      Supprimer
    27. @ Jérôme,
      Je respecte ton idéologie et ta manière de ré-INVENTER le christianisme ; à toi de respecter mon ANALYSE des évangiles.

      Ne parle pas de malhonnêteté parce que mes conclusions ne te plaisent pas. Epargne-moi le cliché foutaise des "à-priori" s'il te plaît.

      Le message de jésus est parfaitement clair (bien que cela comporte une part d'hypocrisie, je l'admet) ; on ne peut pas prétendre que le christianisme est la seule vérité parfaite et absolue ; que le christianisme est l'incarnation du "Bien", que le christianisme a le monopole du "Bien"...

      Et penser que c'est la porte ouverte à la tolérance !

      Cela dit, tu reconnais une part de la pourriture du christianisme : condamner l'INCROYANCE ! de quel droit se permet-on de condamner un avis différent ?

      Si tu avais raison, le christianisme ne condamnerait pas l'incroyance ! il se contenterait au pire de ne pas être d'accord sans plus. Condamner, c'est interdire, pas seulement blâmer.

      Condamner, c'est combattre. Et on ne combat pas en gardant les bras croisés.

      Supprimer
    28. @ Jérôme,

      P.S. : le terme "condamner" exprime parfaitement ce que je reproche au christianisme :

      condamner : c'est déclarer que quelque chose est inacceptable ! que c'est au-delà des limites de ce qu'on laissera faire.

      Ce qui est condamnable, on le combat ! on l'empêche par tous les moyens.

      Supprimer
    29. @Abd
      ce qui ne change rien au fait que comme model de vie, jesus est plutot inoffensif ( et les catho en font a peine un model, religion assez "hors-sol") alors que seul un dangereux psychopathe peu avoir comme model de vie mahommet.

      Supprimer
    30. @ Abd Salam

      « Je respecte ton idéologie et ta manière de ré-INVENTER le christianisme »
      Il ne suffit pas de dire « je respecte » pour respecter, il faudrait se demander si c'est bien moi qui réinvente le christianisme …

      « Ne parle pas de malhonnêteté parce que mes conclusions ne te plaisent pas. ». C'est ce que je fais, je parle de malhonnêteté non pas parce que cela me déplaît (même si c'est le cas) mais parce que tu déformes et dénatures complètement le message des évangiles. Celles-ci n'appellent clairement pas à la violence que ce soit aux chrétiens ou non, au contraire ! Tu dis toi-même que « Le message de jésus est parfaitement clair » et pourtant tu défends l'idée que les évangiles disent leur contraire.

      « on ne peut pas prétendre que le christianisme est la seule vérité parfaite et absolue […] Et penser que c'est la porte ouverte à la tolérance ! ». Mieux que tolérer, Aimer ! Et aimer c'est justement ce à quoi nous appelle l'Évangile.
      En fin de compte, Aimer c'est tout, c'est ce qui construit et qui vit … Évidemment, il n'y a pas que des chrétiens pour aimer, mais être chrétien pour nous c'est aussi reconnaître la Source de l'Amour.

      Pour le terme de « condamner », je l'utilisais plus dans le sens de blâmer/désapprouver que d'interdire/prohiber. Les hommes ont la liberté de choisir le bien ou le mal, et un chrétien ne devrait pas se permettre d'empêcher la liberté que Dieu a donné. Deplus personne ne peut interdire à personne de penser ce qu'il veut. Donc quand je disais « Le christianisme condamne l'incroyance des non-chrétiens » il s'agissait de blâmer et non d'interdire un comportement, une pensée. Par ailleurs, le christianisme ne condamne pas la personnes, qui est une création de Dieu. L'Évangile ne cherche pas à ne convertir que des actes, il cherche à remplir les cœurs.

      Jérôme

      Supprimer
    31. @ Cording

      Je pense que les choses sont très incertaines. Pas sûr du tout que la souveraineté soit l’enjeu. Malheureusement, je ne pense pas que ce sera le sujet, mais plutôt des questions identitaires. Mais d’accord pour dire que le discours de Sarkozy a des limites. Il réagit, un peu vite.

      @ Yann

      Pas d’accord sur le FN, qui fait de la politique comme les autres. Virage étatiste pour suivre le vent après avoir suivi le vent néolibéral…

      @ Anonyme 11h45

      Tellement de choses à redire :
      - Il n’y a aucune évidence démontrant que le résultat de 2012 vient de cela (et pour que ce soit valide, il faudrait retirer d’autres effets, comme les régions d’origine ou les revenus). Je n’y crois pas.
      - Un poids fort sur les 18-25 ans n’est pas un gage d’influence, au contraire, à un moment où l’on dit au contraire que les personnes âgées pèsent de plus en plus
      - Les démographies sont proches aujourd’hui
      - Ce n’est pas une citation publique du Général, mais soit-disant un propos privé rapporté, improuvable… Je ne retiens que ses paroles publiques
      - Enfin, les généralisations sont insupportablement anti-républicaines

      @ Lowcarber

      Statistiques imaginaires…Termes outranciers ridicules et exagérés

      @ Abd_Salam

      Merci

      @ Anonyme 13h45

      Le christianisme a été une religion de guerres et de persécution. Et l’islam peut être une religion de paix comme le sont la plupart des musulmans

      Supprimer
    32. La droite dite modérée est en train de se radicaliser tandis que la droite dite radicale est en train de se modérer, d'ailleurs elle y a intérêt. Le première court derrière le FN.

      Comment peux-tu dire de telles absurdités en réponse à Anomyne 13h45 si ce n'est parce que tu as un compte à régler avec le christianisme. Toutes les religions ont leur part d'ombres: guerre et persécution au nom de leur dieu.
      Il ne s'agit pas de livrer une comptabilité douteuse pour savoir qui en a le plus, en ce moment il semble que l'Islam est plus persécuteur, surtout des musulmans d'abord ensuite des autres.

      Supprimer
    33. Je rajoute :

      Certains ''chrétiens'', comme Charlemagne, les inquisiteurs, les croisés, et j'en passe … ont pu avoir commis des actes ignominieux, massacrer des païens, persécuter des hérétiques. Ces actes sont indignes d'un humain, mais aussi d'un chrétien car ces actes sont en totale opposition avec le message des évangiles.

      Dans un domaine différent, peut-on dire, que Sarkozy, Fillon, l'ex-UMP sont gaullistes ? La revendication ne suffit pas.

      Dire « Le christianisme a été une religion de guerres et de persécution », c'est donner plus de poids aux premiers cités qu'aux simples chrétiens, ou même qu'à petite Thérèse de Lisieux, François d'assise, Vincent de Paul, l'abbé Pierre, Jerzy Popiełuszko, les apôtres et les martyrs, et j'en passe … alors que ce sont ces derniers qui sont en phase avec le message du Christ.

      Jérôme

      Supprimer
    34. @ Laurent
      Le problème ce que vous ne conaissez pas toutes ses paroles publiques au Général de Gaulle, il y a en a une autre que vous ne conaissiez visiblement pas sur la race blanche dans mèmoires d'espoire

      Supprimer
    35. @ Jérôme,

      Ton dieu n'accorde aucune liberté ; il pose justement un ultimatum : obéir et aller au paradis ; OU désobéir et aller en enfer.

      Et ton dieu n'accorde aucune liberté : la bible explique qu'il y a le christianisme (le Bien) et tous le reste qui est le Mal -le Mal absolu- ; une vision ultra simplificatrice, bêtement binaire. C'est pas une conception de liberté ça.
      La liberté implique qu'il y ait au moins deux BONs choix possibles (ou deux choix acceptables).

      La liberté implique que si on fait un choix ou un autre, on ne sera ni puni ni récompensé.

      Présenter l'adhésion au christianisme comme le seul bon choix possible (définition du christianisme) ; c'est le parfait contraire de "liberté".

      "Condamner" a un seul sens précis : condamner, c'est déclarer que quelque chose est inacceptable, que cette chose est un interdit absolue.
      Ce qui est condamné est hors des limites de la liberté des choix que peut faire un individu dans une société donnée.

      Ne joue pas sur les mots. Merci.

      "Condamner" est un verdict définitif. Ne reviens pas sur tes propos... car la vérité du propos te dérange toi-même.

      Cela dit, je te félicite d'avoir fait le choix du mot juste "condamner", qui exprime toute l'horreur du christianisme : punir des idées.

      Le christianisme condamne en effet toutes les idées qui NE sont PAS chrétiennes ; que ces idées soient objectivement bonnes OU mauvaises.

      Supprimer
    36. @ Abd Salam

      « Ton dieu n'accorde aucune liberté ; il pose justement un ultimatum : obéir et aller au paradis ; OU désobéir et aller en enfer. »
      Le mal par définition produit la souffrance. Une personne est surtout ''condamné'' à la souffrance par le mal que recèle son propre cœur. Il n'y aura plus de victime expiatoire (pas toujours chrétienne) comme sur terre après le Jugement. Par ailleurs, la vision chrétienne est plus unaire que binaire, le Bien étant quelque chose, le mal étant néant (ou anéantissement).

      Concernant la liberté, ta conception de la liberté n'est pas forcément partagée universellement. Il reste que l'on peut choisir d'être ou de ne pas être chrétien, et que nous ne sommes pas des automates.

      « Ne joue pas sur les mots. Merci. » De rien ! Puisque c'est le cas.
      Par extension « condamner » veut aussi dire blâmer (voir dictionnaires)
      Condamner des idées, si ce n'est dans le sens de les blâmer, ne veut pas dire grand chose. « Punir des idées » voilà une drôle d'idée. « Punir des personnes au nom de leurs idées », cela je comprend mieux. J'avais d'ailleurs bien distingué la personne de ses idées ou ses actes.
      «  Le christianisme condamne l'incroyance des non-chrétiens, mais PAS leurs personnes. »
      Le christianisme ne condamne pas la personne des non-chrétiens ! et peut par ailleurs très bien approuver certains de leurs actes/pensées, comme désapprouver certains actes/pensées de chrétiens. Ne sois pas si intransigeant, le christianisme n'appelle clairement pas à la persécution des non-chrétiens, au contraire. (et cela a notamment été suivi par Soeur Emmanuelle, Mère Térésa, ...)

      « Le christianisme condamne en effet toutes les idées qui NE sont PAS chrétiennes ; que ces idées soient objectivement bonnes OU mauvaises. »
      Ne va pas dans l'outrance s'il te plaît ! De même pour d'autres de tes expressions. Du point de vue du christianisme, un chrétien peut avoir un comportement indigne d'un chrétien, un non-chrétiens peut avoir un comportement digne d'un chrétien. Les chrétiens sont aussi des pêcheurs.

      Maintenant, si nous en restons à un malheureux dialogue de sourd, le débat est clos. Dommages.

      Chaleureusement à ta personne …

      Jérôme

      Supprimer
    37. @ Cording

      C’est parce que je pense aussi que toutes les religions ont leur part d’ombre que je refuse la généralisation absolutiste selon laquelle une religion serait une religion de paix et une autre de guerre et persécution. Juger seulement à l’instant T, c’est oublier le passé et faire un pari un peu aventureux sur le futur.

      @ Jérôme

      J’ai tendance à penser qu’il y a une part d’intolérance qui peut conduire à des horreurs dans toutes les religions. Cette part peut n’être présente que dans une minorité, elle peut rester en sommeil pendant des années, mais elle existe. Cela n’exclut pas qu’une majorité soit fidèle à un message de paix, y compris au même moment où une minorité commet des atrocités.

      @ Fiorino

      En parler, c’est une chose. Ce qui compte, c’est le sens qu’on lui donne

      Supprimer
  6. Vous êtes un vrai chien de Pavlov nationaliste, dès qu'il y a des problèmes c'est forcément la faute de ceux qui ne sont pas de souche ou des pays étrangers. Sous Hitler, c'était forcément les juifs le problème, maintenant ce sont les musulmans. Pour le KKK, les problèmes US viennent des afro-américains. Au Ruanda, c'étaient les Tutsis le problème à éliminer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas etre aveugle non plus

      Supprimer
    2. C'est bien ce que je dis, l'immigration n'est pas le problème de l'économie française qui est le chômage, dû à un système d'assurance sociale qui repose sur le paritarisme et sur sa non fiscalisation.

      Les charges sociales des branches maladie et famille reposent sur les entreprises en plombant leurs coûts de production. Commençons par financer ces 2 branches par l'IR et la CSG, assiette fiscale élargie et progressive.

      Mais c'est plus facile de taper sur les "pas de souche" que d'étudier la fiscalité, tellement plus facile...

      Supprimer
    3. Le chômage c'est la faute aux assurances sociales et aux méchants fonctionnaires. Chacun ses boucs émissaires à ce que je vois. L'euro et le libre-échange n'y sont certainement pour rien dans le chômage de masse n'est-ce pas ? Vous n'êtes pas plus rationnel que la personne que vous critiquez. Vous avez juste d'autres lubies. Lui lit trop fdesouche et vous vous lisez trop Le Monde et le Nouvel économiste.

      Supprimer
    4. @ Lowcarber29 septembre 2015 13:00 ;

      Il ne faut pas regarder les immigrés et seulement les immigrés (ou considérés comme tels) à chaque fois qu'il y a un problème.

      Supprimer
    5. Bien sur mais il ne faut pas etre aveugle/naif non plus. de plus tous les immigres ne se valent pas.

      Supprimer
    6. Bien sur mais il ne faut pas etre aveugle/naif non plus. de plus tous les immigres ne se valent pas.

      Supprimer
    7. Tu veux donner des leçons l'Eurotroll agressif ?
      Alors que tu parles de "fiscaliser" l'assurance sociale ? Une mesure complétement injuste et dépressive pour l'économie, mais on ne saurait attendre autre chose d'un europeiste maladif.

      Supprimer
    8. C'est toi l'imbecile avec ton niveau 0 en argumentation.
      L'assurance c'est des cotisations, pas de la fiscalité, ca n'a aucun sens.

      Supprimer
    9. Pour l'instant ce sont les chrétiens qui se font virer du moyen orient. Et à l'époque du nazisme les juifs n'avait pas fait DAESH...

      Supprimer
  7. Franchement, si le joker de Sarko c'est Morano, il ne va pas aller bien loin: elle n'est pas crédible ! Quant à piquer de nouveau les voix FN, ça a marché en 2007 mais c'était un fusil à un coup... Les b... ont compris désormais !

    RépondreSupprimer
  8. En rêve seulement les électeurs du FN ne retournerons pas a l'ump c'est globalement l'inverse qui se produit . Mon avis est qu'une majorité de nos concitoyens partagent les propos de N Morano c'est ainsi et c'est pourquoi ils vont voter FN icelle ex ministre n'est plus crédible .

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai pas saisi l'hystérie qui a saisi beaucoup de gens à la suite des récents propos de Nadine Morano (que la France est un "pays de race blanche"). Elle aurait pu ajouter "à l'origine", ça aurait été un peu plus clair effectivement. C'est somme cela que j'ai compris sa déclaration. Et en tous cas je n'ai aucune sympathie pour les censeurs (quand j'étais petit, me dire qe ne pas prononcer des gros mots me faisait en dire encore plus).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne projetez pas sur Morano votre propre point de vue et vos propres objectifs...

      Ensuite, je dirais que la censure, c'est comme tout, il en faut... au bon moment et de la bonne manière.

      Ne diabolisons pas un interdit au prétexte qu'à une époque les censeurs servaient de mauvais maîtres et des buts malsains.

      Mais surtout, il faut que les gens arrêtent d'aboyer POUR ou CONTRE à chaque fois qu'un politicien trolle les médias...

      Supprimer
  10. " Faut-il y voir des dérapages, ou un exercice savamment étudié de communication ?........

    c'est comme sarko, elle a eu instantanément une idée qui passait par là, et hop, sitôt passée, sitôt captée, sitôt descendue direct à la bouche...

    elle a réussi son coup, elle passe à la télé quand tout le monde dort, ruquier qui a oublié d'être con, invite des "personnalités" qui font parfois durer l'émission quelques jours plus tard...

    c'est un métier

    Stan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ruquier pas con???changez de verres...ce type est un crétin...mais c'est vrai assez rusé...

      Supprimer
    2. axel

      " changez de verres..........;"

      n'insultez pas mon ophtalmo, je viens de les changer...

      je me couche assez tôt , me lève tôt, et je ne regarde jamais la télé, j'ai d'autres centres d'intérêts...

      quand j'entends ou je lis le foin que font souvent les mêmes émissions de télé les lendemains, je me dis que ça doit être calculé...

      pas la peine de me répondre que je suis un dinosaure, c'est déjà fait..

      Stan

      Supprimer
  11. Alors Lolo, vous avez votre réponse : ce n'était pas concerté avec le hongrois à talonnettes.

    Et surtout, ne triomphez pas : dans 20 ans, quand vous aurez vu les conséquences de ce que vous souhaitiez (car vous souhaitiez, n'est-ce pas, que Morano et ceux qui pourraient parler comme elle soient réduits au silence) vous vous regarderez dans la glace avec dégoût.

    RépondreSupprimer
  12. Belle époque, brillantissime, si lucide et désintéressée dans laquelle les abrutis de service, qui en font commerce, comme les politiciens aux petits pieds, agitent la lie plutôt que de la laisser là où elle est mieux, c'est-à-dire au fond de la bouteille, tout au fond.

    DemOs

    RépondreSupprimer
  13. @ Anonyme 13h20

    Bien d’autres raisons au chômage, outre la fiscalité, comme le laisser-passer commercial et financier

    @ Yann

    C’est juste

    @ Patrice

    On verra bien

    @ Stan

    Pas si sûr, la seule chose qui les intéresse, c’est la communication

    @ Anonyme 22h03

    Non, je ne souhaite pas qu’ils soient réduit au silence…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y pas que la citation de Pierrefitte mais une autre aussi tiré sur la race blanche de mémoires d'avenir.
      http://video.lefigaro.fr/figaro/video/nadine-morano-maintient-ses-propos-sur-la-race-blanche-en-citant-le-general-de-gaulle/4519701864001/

      Supprimer
  14. De Gaulle un raciste pour Laurent Herblay ?

    ""Pour moi j'ai, de tous temps, mais aujourd'hui plus que jamais, ressenti ce qu'ont en commun les nations qui la peuplent. Toutes étant de même race blanche, de même origine chrétienne, de même manière de vivre, liées entre elles depuis toujours par d'innombrables relations de pensée, d'art, de science, de politique, de commerce, il est conforme à leur nature qu'elles en viennent à former un tout, ayant au milieu du monde son caractère et son organisation" (Mémoires d'Espoir)"

    RépondreSupprimer
  15. je me demande qui peut balancer et faire mousser un morceau d'une phrase à la con où est contenu "race blanche" , dans une émission racoleuse à la con, sorti d'une bouche d'une pauvre femme perdue dans une veste trop grande pour elle, d'une télé à la con, et qui s'en tire en trouvant une parade à la con....

    tout naturellement, chemin faisant, on en arrive insidieusement à comparer une morano et un de gaulle..

    le pauvre monde terrestre a vraiment perdu la boussole..

    pas la peine de répondre, je m'en fous finalement.....c'est juste une constatation..

    Stan

    RépondreSupprimer
  16. @ Fiorino

    En parler, c’est une chose. Ce qui compte, c’est le sens qu’on lui donne et là, je ne vois pas de problème. Nadine Morano n’a pas dit la même chose.

    @ Stan

    Synthèse assez juste

    RépondreSupprimer