lundi 19 juin 2017

Entre grêve du vote et vote par défaut

Bien sûr, la majorité présidentielle aura une claire majorité, mais avec une participation encore plus faible qu’au premier tour, à moins de 44%, les Français expriment un intérêt et une confiance limités dans leurs partis. Il est assez logique que les Français aient ajusté leur vote pour éviter une majorité pléthorique, nouvelle illustration du soutien très limité accordé au président.



La grande fracture démocratique

Le résultat d’hier est d’autant plus parlant que la France est un pays très civique, avec en moyenne 80% de participation aux présidentielles, quand le chiffre tourne plutôt autour de 50% outre-Atlantique et que deux tiers des britanniques seulement se déplacent pour les élections législatives, sur un seul tour. Jusqu’à 70% de l’électorat se déplace pour des référendums. La véritable grève du vote des deux tours des élections législatives est extraordinairement révélatrice. On peut penser qu’elle représente une forme de coupure profonde entre les Français et les partis qui disent vouloir nous représenter, au point qu’une partie de la population n’a plus la moindre motivation pour voter.



Bien sûr, certains jetteront la pierre aux citoyens, trop feignants et pas assez civiques. Mais le mouvement est trop fort, trop récent et trop consécutif à deux présidences profondément décevantes pour refuser de voir la lourde responsabilité d’un personnel politique qui a trop déçu pour donner envie de lui apporter son vote. Et les deux principaux partis de véritables oppositions, France Insoumise et le FN ne parviennent pas non plus à convaincre les Français de se mobiliser pour eux, signe éclatant de leurs grandes limites, même si leurs chefs, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont décroché un siège et réuni environ un vote exprimé sur cinq lors du premier tour des élections présidentielles.


Jamais une majorité présidentielle n’aura réuni aussi peu de voix pour l’emporter (au premier tour déjà, la majorité de Hollande avait rassemblé 40% de suffrages de plus que Macron), signe du très relatif succès de Macron, qui ne gagne que par défaut. Plus profondément, les Français ne sont convaincus par personne, des majorités passées et présentes, aux différentes alternatives.


Dans ce cadre, pour échanger sur notre avenir, je vous invite à rejoindre la page Facebook Notre France, en attendant plus…

12 commentaires:

  1. Vous pouvez penser ce que vous voulez, et surtout ce qui vous arrange.

    Mais, en ce qui concerne la participation au premier tour, je vous avais signalé un sondage IFOP montrant que seuls 20% des abstentionnistes signalent, en première ou deuxième motivation, avoir voulu signaler leur mécontentement à l'égard des partis.

    RépondreSupprimer
  2. La France est peut-être en train de se normaliser avec une participation électorale aussi faible que dans les autres pays. Le fait est que, si l'on regarde l'évolution de l'abstention depuis plusieurs années, on constate que celle-ci progresse d'élection en élection.

    RépondreSupprimer
  3. Les professionnels de la politique inféodés a Bruxelles, les français n'en veulent plus...! Il ne reste plus qu'a dégager les amateurs!

    RépondreSupprimer
  4. Peuple civique pour combien de temps ...quelle est la moyenne d'âge des votants ?

    La seule conclusion que je tire des élections est que LREM et les LR/UDI ont un électorat qui possède encore une conscience de classe ,quand les électeurs de gauche n'en ont plus aucune.

    RépondreSupprimer
  5. Ça démontre que la démocratie au niveau national ne satisfait plus, ne fait plus illusion, et qu'il y a une lacune au niveau de la démocratie locale-municipale au plus près des gens pour que ceux ci se ré-intéressent à une politique efficiente sur le terrain des préoccupations concrètes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les municipales ne passionnent pas les foules non plus ,quant aux européennes l'abstention est reine

      Supprimer
    2. Les nationales montrent de plus en plus leur vacuité et de plus en plus de municipalités commencent à comprendre que c'est la meilleure échelle, c'est en germe.

      Supprimer
  6. Des élections législatives suivant de quelques semaines les présidentielles ne sont que des élections de confirmation du scrutin précédent qui n'ont pas grand intérêt. On peut même parler d'une espèce de mascarade démocratique. Les électeurs l'ont bien compris qui se sont massivement abstenus.

    La dernière élection des députés à l'assemblée nationale qui ait représenté un enjeu politique, c'était en 1997. Vingt ans déjà...

    RépondreSupprimer
  7. Selon le ministère de l'intérieur : abstention de 57,36%.

    Blancs et nuls : 4,2% des inscrits, ce qui fait 9,87% des votants.
    C'est-à-dire que parmi ceux qui se sont quand même déplacés pour voter, près de 1 votant sur 10 a voté blanc ou nul.

    Ce qui nous donnent un total d'exprimés de 38,43%, soient 19,17 millions sur un total de 47,29 millions d'inscrits... Hallucinant ! Mais à part ça, tout va très bien madame la marquise.

    Dans la liste ci-dessous, cherchez le gros épouvantail si utile au système :
    - LREM : 7,82 millions de voix : 306 députés
    - LR : 4,04 millions de voix : 113 députés
    - FN : 1,59 millions de voix : 8 députés
    - Modem : 1,10 millions de voix : 42 députés
    - PS : 1,03 millions de voix : 29 députés
    - FI : 0,88 millions de voix : 17 députés
    - UDI : 0,55 millions de voix : 17 députés
    - PCF : 0,21 millions de voix : 10 députés

    ***Jacko***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'oublions pas que de toute façon tout cela c'est du cirque car l'Assemblé Nationale en France n'a plus de pouvoir, n'étant plus qu'une caisse d'enregistrement des décisions de la Commission de Bruxelles de notre très chère Union.

      Quelques petites raisons bien minces de se réjouir un peu quand même, les défaites des arrivistes de service Vallaud Belkacem, El Khomri et NKM, salut les filles !

      En espérant que leur inénarrable copain Manu Valls les rejoignent après recomptage des voix. Le Manu qui a encore ajouté hier une ligne à sa pitoyable légende de raclure.
      Allez Farida Amrani, tiens bon, tous derrière toi !

      ***Jacko***

      Supprimer
  8. Pour ma part, le principal motif de ne pas céder au désespoir c'est l'élection en Picardie de François Ruffin. Il a su porté très intelligemment à mon goût la contestation de l'oligarchie, en ne stigmatisant pas notamment les électeurs FN qui lui ont bien renvoyé la balle.

    RépondreSupprimer
  9. Tel/whatsapp: +229 61 82 42 84

    Grand féticheur SORCIER dit PAPA DJAKPATA Voyant féticheur VODOUNON donneur de portefeuille Magique d'argent peut intervenir dans les domaines suivants :Jeune étudiants diplômé homme d'affaire femme vous qui avez besoin d'argent pour réaliser des projet et réaliser vos rêve plus de soucis pour avoir de l'argent contactez votre Marabout sorcier féticheur PAPA VODOUN pour vos portefeuille Magique valise d'argent .

    Portefeuille Magique pour vos affaire qui donne 20.000€ par semaine .
    Portefeuille mystique magique qui donne 50.000 € $ par jour et mois pendant 1 ans
    Portefeuille Magique qui vomis de l'or et de l'argent par jour 10.000€$ par jours 2 ans
    VALISE MYSTIQUE MULTIPLICATEUR DE BILLET DE BANQUE QUI DONNE 200.000€ PAR JOURS PAR MOIS
    VALISE MAGIQUE MYSTIQUE QUI DONNE 500.000€ PAR MOIS PAR JOURS POUR HOMME D'AFFAIRE POLITIQUE
    VALISE MAGIQUE DE BANQUE MULTIPLICATEUR DE BILLET DE BANQUE DES EUROS € DOLLARS PAR JOURS
    STATUETTE QUI VOMIS DE L'OR ET DE L'ARGENT
    voici mes contacte
    Tel/whatsapp: +229 61 82 42 84
    tel/viber:+229 61 82 42 84
    tel: +229 61 82 42 84
    Email: maitredjakpata@gmail.com
    Email:hebiossomaitre@gmail.com
    site web :https://maitredjakpata.wixsite.com/retour-affectif

    RépondreSupprimer