vendredi 11 décembre 2015

20 raisons de faire barrage au Front National

J’ai toujours combattu le FN, non par mimétisme social (je ne l’ai pas pour de nombreuses questions), mais parce que, suivant ce parti depuis près de 25 ans, j’ai accumulé tant de faits qui font que je suis convaincu qu’il est pire que le PS et LR, même s’il est vrai qu’il propose un retour fondamental à la souveraineté de la France et même si je comprends et respecte pourquoi tant d’électeurs lui apportent leur suffrage. Mais aussi important cela soit-il, tant d’autres aspects du FN le disqualifient :



Un fond souvent toxique, incohérent ou approximatif

1- De Thatcher à Mélenchon sur l’économie : bien sûr, le programme du FN a été profondément révisé lors de l’élection de Marine Le Pen, mais il est tout de même gênant de constater le grand écart avec les idées de 2007 et avant (privatisations massives, baisse des prélèvements obligatoires à 35%). Comment croire le discours actuel ? Le FN ne fait-il pas comme les autres grands partis ?

2- Pseudo laïcs ou vrais identitaires catholiques : officiellement, le FN se fait le défenseur de la laïcité, mais ne s’agit-il pas du cache-sexe politiquement correct d’une vision identitaire occidentaliste et catholique de la France ? D’où la défense bien politicienne du Concordat en Alsace de Philippot, totalement contradictoire avec la laïcité qu’il dit défendre, ou certaines sorties de Pierre-Marie Couteaux quand il était au RBM

3- Pseudo-républicains ou vrais régionalistes : officiellement, le FN se fait le défenseur de l’unicité de la République et se veut être le plus patriote des grands partis nationaux. Mais il est tout de même plus que dérangeant de voir certains de ses dirigeants s’allier avec des partis régionalistes ou défiler sous les couleurs de la Catalogne

4- Incohérent sur le traité de libre-échange atlantique : sans doute sous la double-influence d’un surmoi libéral et d’une identité très occidentaliste, il ne faut pas oublier que le FN avait apporté son soutien à certains amendements du texte au Parlement Européen

5- La remise en cause de l’avortement : bien sûr, le FN ne propose pas de revenir sur le droit à l’avortement, mais Marine Le Pen remettait en cause son remboursement (créant une barrière pour les milieux populaires) pendant la campagne présidentielle et sa nièce qui veut supprimer les subventions au planning familial et qui tient des propos très marqués sur la question, on constate une vraie remise en cause de ce droit

6- Un amateurisme confondant : bien sûr, sur les questions économiques, le FN s’est rapproché des idées défendues par Séguin et Chevènement (ce qui pourrait finir par le freiner aujourd’hui), mais Marine Le Pen ne les maîtrise pas bien et se montre incapable de les défendre dans les médias, ce qui met en doute sa sincérité. Et cela a provoqué des approximations et des annonces effarantes, notamment sur la question de la sortie de l’euro (avec la proposition de revenir à l’étalon-or, ou les dizaines de milliards qu’elle était prête à lâcher pour les possesseurs de dettes libellées en euros)

Une régression démocratique

7- Une affaire politique familiale : bien sûr, la vie de Marine Le Pen et Marion Maréchal Le Pen n’a sans doute pas été facile, mais il est tout de même un peu dérangeant de voir trois générations de la même famille se succéder à sa tête, une pratique plus coutumière des régimes autocratiques que des démocraties pleinement fonctionnelles

8- Une admiration dérangeante pour Poutine : on peut respecter la Russie, voir même son dirigeant, mais cela est une autre chose de parler d’admiration pour un dirigeant dont les pratiques sont parfois en forte contradiction avec ma vision d’une vraie démocratie fonctionnelle (traitement de l’opposition, pratiques oligarchiques)

9- Un refus de débattre dérangeant : bien sûr, ce n’est pas le point le plus important, mais, entre le refus de débattre avec Jean-Luc Mélenchon lors des présidentielles, le refus de participer à Des Paroles et Des Actes pour les élections régionales, du fait de l’organisation à la dernière minute d’un débat avec ses opposants pour la région ou son départ précipité d’une interview de France Inter, Marine Le Pen montre un goût limité pour la contradiction nécessaire à toute démocratie

10- Les mensonges politiciens : on retrouve également au FN les mêmes exagérations ou mensonges que les autres grands partis. Cela est particulièrement vrai sur la question de l’immigration, où Marine Le Pen grossit les traits outrageusement pour faire peur. Elle a soutenu que la France était championne d’Europe de l’immigration, alors qu’au contraire, nous en accueillons beaucoup moins (même si cela est trop). Idem sur le coût de l’immigration, où elle se réfère à des études fantaisistes alors qu’elle pourrait s’appuyer sur des chiffres plus sérieux (OCDE). Parce que c’est un sujet qu’ils devraient bien connaître et que les vrais chiffres sont suffisants pour poser le problème, cela peut dénoter un manque de respect pour les électeurs

11- Des élus touristes : Marine Le Pen se distingue aussi comme une des élus qui travaille le moins au Parlement Européen, depuis 2004, avec des taux de présence et d’intervention qui démontrent un manque de respect pour les électeurs qui l’envoient les représenter, ce qu’en pratique, elle fait a minima, tout comme Wallerrand de Saint Just en région Picardie


13- Finalement, le vote qui ne change rien : cela fait plus de 30 ans que le FN a un fort poids dans notre vie politique, mais finalement, jusqu’à présent, ce vote est totalement stérile. Bien sûr, ses partisans peuvent s’appuyer sur la progression récente des scores pour dire que le plafond de verre a été cassé et que leur parti peut arriver au pouvoir et donc changer les choses. Sauf que le second tour des départementales a montré que s’il peut attirer beaucoup de suffrages au premier tour, il reste suffisamment repoussant pour être battu au second. Et son poids ne bloque-t-il pas l’émergence de nouvelles alternatives qui pourraient, elles, accéder au pouvoir ? Le FN n’est-il pas finalement l’instrument du maintien du duopole PS-LR ?

Un parti fondamentalement d’extrême-droite

14- La stigmatisation des musulmans : c’est une caractéristique des partis d’extrême-droite de stigmatiser une communauté, mais qui ne justifie en aucun cas les outrances des dirigeants du FN, quand ils font des musulmans les responsables d’une pseudo baisse des ventes de porc, ou des terroristes en puissance. Ces outrances portent en elle le double risque de diviser la France et de pousser une partie de l’immense majorité modérée et intégrée dans les bras des extrémistes, à partir du moment où ils sont injustement assimilés à eux

15- Une xénophobie évidente : autre caractéristique de l’extrême-droite, derrière les mensonges bien inutiles sur l’immigration (il y a largement assez de faits pour défendre une forte baisse des flux migratoires) ou la stigmatisation des musulmans, faute est de constater que le FN est un parti foncièrement xénophobe, même s’il sanctionne aujourd’hui les dérapages les plus outranciers. Un bon exemple est la proposition de Marine Le Pen d’accepter la binationalité pour les européens, mais pas pour les autres.

16- Des membres d’extrême-droite : bien sûr, Marine Le Pen peut mettre en avant l’exclusion ou les sanctions des membres les plus toxiques, jusqu’à son père. Mais, elle a beaucoup tardé et laissé passer des déclarations très choquantes. Et cela ne change pas le fait que ce parti compte et a toujours compté des membres parmi les plus virulents de l’extrême-droite. On peut aussi trouver des photos de Marine Le Pen, posant tout sourire avec des militants dont l’extrémisme est apparent, ce qu’elle ne peut pas ignorer. En outre, les sanctions prises portent-elles sur la nature extrême de ces personnes ou sur leur manque de discrétion ? Finalement, souhaite-t-on vraiment donner le pouvoir à de telles personnes ?

17- Des amis d’extrême-droite : On a bien vu lors de la formation des groupes parlementaires européens que le FN ne peut fréquenter que des partis peu fréquentables. Ce n’est pas un hasard non plus si Marine Le Pen va au bal de l’extrême-droite en Autriche ou si Bruno Gollnish va voir le BNP en Grande-Bretagne

18- Un logo d’extrême-droite : la flamme tricolore a une histoire. C’est le logo des nostalgique de Mussolini en Italie, que son père, Jean-Marie Le Pen a repris. Qui, si ce n’est un parti profondément d’extrême-droite, peut choisir comme logo un symbole que tout ramène à l’extrême-droite la plus nauséabonde ?

19- Un relativisme choquant sur le nazisme : la comparaison des prières de rue avec l’occupation allemande par Marine Le Pen n’est pas un détail, pour le coup. Même cela ne justifie pas une condamnation pénale à mon avis, en revanche, cela révèle une poursuite du relativisme familial sur l’occupation nazie extrêmement préoccupante. Car fondamentalement, même si on peut parfaitement condamner les prières de rue, surtout quand elles sont exagérées, ce n’est quand même pas la même chose que l’occupation d’un pays par un régime totalitaire qui a décimé des millions de personnes. Et refuser cette différence révèle un relativisme inacceptable à mon sens pour un parti qui aspire au pouvoir

20- Anti-gaullisme extrémiste : bien sûr, la présence de Philippot peut pousser des gaullistes sincères à soutenir le « nouveau » FN. Mais ce faisant, je pense qu’ils se trompent. D’abord, Marine Le Pen elle-même a bien expliqué que son parti n’est pas gaulliste. Ensuite, il faut quand même rappeler que le site géré par Louis Aliot, son compagnon, publiait encore récemment des hommages à Bastien Thiry, l’homme qui a organisé l’attentat du Petit Clamart, chose doublement choquante, pour le gaulliste que je suis, mais aussi pour tout républicain qui devrait être troublé par cet hommage à un terroriste qui a organisé un attentat pour tuer le chef de l’Etat de notre pays.

Voilà pourquoi, malgré certaines propositions que je défends aussi (mais dont la plupart sont récentes, mal défendues et dont on peut donc douter de la sincérité), je n’aurais aucune hésitation à voter pour le parti en meilleure position pour faire barrage au Front National dimanche.

79 commentaires:

  1. Certaines de vos critiques sont fondées, d’autres moins, ce qui affaiblit votre propos.

    Concernant Poutine, je préfère l’attitude de Marine Le Pen à celle de bon nombre de politiciens ou de journalistes qui sont dans un esprit de guerre froide et font preuve d’une russophobie inquiétante. Certes, Poutine n’est pas un modèle de démocrate, mais il faut le comparer aux autres dirigeants russes. Et si on fait cette comparaison, il est bien meilleur que Boris Eltsine par exemple, qui pourtant était bien aimé des élites occidentales.

    Concernant le refus de débattre, je comprends tout à fait que l’on puisse refuser le jeu pipé que propose souvent les médias. Je vous rappelle en outre que lors des présidentielles de 1965, le général de Gaulle avait refusé de débattre avec Mitterrand, et lors des élections de 2002 Chirac avait refusé le débat contre Jean-Marie Le Pen.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Je pense qu'il n'y a pas besoin de vous lire plus loin que le point 1-.

    A partir du moment où vous refusez ne serait-ce que la possibilité que le Front National puisse évoluer, et que le mal serait "dans ses gênes" (ce ne serait pas limite raciste ?), il n'y a pas de discussion possible ; m'enfin ça évite d'avoir à réfléchir...

    En effet tous les grands partis on eu de grosses mutations :

    - Le PCF qui abandonne le communisme afin de s'allier localement au PS (comment peut-on être communiste ET européiste ?)

    - Le PS qui fait le choix de l'européisme (et abandonne le programme commun)

    - L'européisme de l'UMP qui fait donc une croix sur la souveraineté, chère aux anciens du RPR

    Pourquoi alors ne pas accepter que le Front National soit aujourd'hui un parti en pleine mutation ? (même si c'est difficile car ils ne peuvent abandonner du jour au lendemain leurs anciennes positions, ou alors ils faut changer tous les hommes à l'intérieur du parti).

    Je pense que le Front National et le Front de Gauche sont les deux partis qui ont le plus évolué ces dernières années, cependant :

    - Le FdG n'a pas sauté le pas de la souveraineté, ce qui compromet selon moi une large partie de son discours

    - Le FN reste empêtré dans le sud avec des positions identitaires (dur de faire un changement radical là-bas sans perdre un pan entier de son électorat).

    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Restent l'UPR (à découvrir, du solide, du clair), l'ex M'PEP (auj. Parti de l'Emancipation du Peuple), ou même DLR. chantal

      Supprimer
  3. Je refuse de voter pour le parti Lepeniste , mais je n'est pas encore attrapé le syndrome de Stockholm , je ne voie pas pourquoi je voterai pour mes geôliers de l'UMPS et accepter de les voire dimanche soir se féliciter d’être les héros du camp du bien ...

    RépondreSupprimer
  4. Pour qui roulez-vous Monsieur Pinsolle?

    Que le FN vous débecte peut se comprendre, mais vous pourriez avoir la décence d'appeler à l'abstention plutôt que de valider les programmes de ceux à qui vous dites vous opposer et qui nous ont foutu dans une merde noire.

    Encore une fois Asselineau (et son triste 1%) est bien plus cohérent que vous.
    Pauvre France...

    Le Gars Huzac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous ont foutus

      LGH

      Supprimer
    2. Laurent Herblay joue le rôle de rabatteur de voix pour l'UMPS, c'est le Mélenchon souverainiste.

      Laurent Herblay est la voiture-balai de l'UMPS, c'est un traître.

      Charles

      Supprimer
  5. La pluspart de vos raison sont bidons, vous cherchez a vous donner une raison de suivre la meute, votez donc UMPS pour la continuation.

    qu'importe

    rien que sur le planning familial, ou est l'atteinte au droit a l'avortement ? debile, par contre une augmentation du nombre de fetus tues de 50% en 20ans, malgre les contraception en tout genre ( qui est suppose etre une des missions essentielles du planning familial) c'est normal.

    en guadeloupe 4% des femmes en age de procreer avortent par an !! c'est gratuit.Bonjour la morale.

    Vous avez raison sur l'amateurisme, c'est la raison pour laquelle il serait tres bien qu'ils obtiennent un max d'elus mais pas la majorite des regions.Ils pouront alors former ces nouvelles tetes et faire des dossiers sur les saloperies de l'UMPS.

    il ne faut pas mettre la charette avant les boeuf, 2017 est bien trop top 2022.



    RépondreSupprimer
  6. Je lis régulièrement et depuis longtemps les articles de Laurent Pinsolle, mais celui ci est tellement orienté, pauvre en argumentation solide, voire dans certain cas à la limite de la malhonnêteté, que je ne peux croire que ce soit lui qui ait écrit ce grotesque texte de propagande antiFN. Avec de tels écrits le FN a encore de beaux jours devant lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, son argumentaire, laborieux, est du niveau de celui d'un antifa. C'est dire.

      Charles

      Supprimer
  7. De toutes façons cela ne changera rien au fait que la politique UMPS conduit le pays dans le mur. Il est fort probable (mais j'espère me tromper) que les électeurs continueront, comme en Grèce, jusqu'au dernier moment, à préférer un statu-quo rassurant. Ils n'oseront sauter la pas que quand il n'y aura vraiment pas d'autres solutions. Et ce sera bien plus douloureux que s'ils avaient eu le courage de la faire tout de suite.

    RépondreSupprimer
  8. « Un logo d’extrême-droite : la flamme tricolore » (Laurent Herblay)

    La première flamme tricolore du FN est peut-être l'exacte réplique du MSI néofasciste, mais la dénomination du parti lepéniste, "FN", est tout aussi bien l'exacte réplique de celle d'une organisation de résistance communiste de la Deuxième guerre mondiale. Et cela vous ne l'avez pas relevé.

    Et ce fond historique et politique éclectique dans lequel a emprunté le FN pour son nom et son logo prouve bien que ces derniers ont été choisis non pour leur coloration politique du moment mais pour eux-mêmes, parce qu'ils plaisaient et semblaient bien s'accorder au combat politique assigné au parti naissant.

    Les fondateurs du parti ont choisi comme nom au parti celui de : "Front National", pas pour inscrire leur combat sous l'égide de l'idéologie communiste, mais pour lui-même, indépendamment de l'idéologie qui lui était de manière contingente attachée.

    De même, ils ont choisi comme logo au parti la Flamme, pas pour se réclamer du néofascisme, mais pour elle-même, parce qu'elle leur évoquait la Flamme de la France et de la Résistance française qui ne s'éteindra jamais qui décrivait bien le combat politique qu'ils entendaient mener.

    Les militants, électeurs et sympathisants frontistes sont des gens et des esprits libres, qui, parce qu'ils ne se préoccupent pas du quand dira-t-on, sont des gens qui assument leurs opinions, leurs goûts, quand bien même ces goûts, ces opinions seraient également, pour certains d'entre eux, ceux de personnes communément réputées infréquentables ou même ceux de personnes pour lesquelles elles éprouveraient de l'aversion : ainsi le FN a emprunté son nom à une organisation communiste, bien que viscéralement, alors, anticommuniste.

    Et sauf votre respect Monsieur Herblay, vous semblez être un esprit singulièrement asservi et endoctriné, à voir comme vous avez complètement intériorisé les interdits décrétés par le politiquement correct et la doxa bien-pensante de notre époque, et comme vous vous y êtes soumis sans barguigner, et à voir avec quelle véhémence vous appelez à l'excommunication de ceux qui auraient eu l'outrecuidance de transgresser ces interdits, transgression qui semble équivaloir à un blasphème.

    Si Le Pen dit que le soleil est jaune, allez-vous dire qu'il est bleu ?

    Dans l'hypothèse où vous adoreriez le prénom Marine, renonceriez-vous à appeler votre fille de ce prénom parce que Le Pen père aura appelé sa fille ainsi ?

    Les fondateurs du FN, eux, en véritables esprits libres, n'ont pas renoncé à donner comme logo au parti celui qui avait leur préférence, la Flamme, sous prétexte que c'était celui des néofascistes italiens.

    De toute façon, le FN, depuis son origine, se voit systématiquement prêter des intentions cachées, des arrière-pensées : Jean Robin, du site Enquête&Débat, est persuadé, lui, de reconnaître dans le FN un parti communiste, et si on lui faisait remarquer que le nom "FN" a d'abord été celui d'une organisation de résistance communiste, il en exciperait certainement comme d'une preuve supplémentaire de ce que le FN actuel est bien un parti communiste, nonobstant son logo que d'aucuns auraient voulu identifier au néofascisme.

    Ce qui montre que les détracteurs du FN ne retiennent que ce qui les arrange, et, qu'à partir de ça, le FN peut être soupçonné de tout et son contraire, au gré des obsessions des détracteurs.

    Charles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « La stigmatisation des musulmans, [rendus] responsables d’une pseudo baisse des ventes de porc » (Laurent Herblay)

      http://www.rtl.fr/actu/economie/la-charcuterie-francaise-plongee-dans-la-crise-7772692454

      « Le bannissement de la charcuterie en restauration collective pour des raisons confessionnelles ces trois/quatre dernières années pèse et on n'arrive pas à redresser la barre » (extrait, article du 17/06/2014)

      Charles

      Supprimer
    2. « Une xénophobie évidente : la proposition de Marine Le Pen d’accepter la binationalité pour les européens, mais pas pour les autres » (Laurent Herblay)

      Laurent Herblay qui traite MLP de xénophobe, est le même qui s’oppose à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne, parce que « la Turquie n’est pas un pays européen », et que c’est un pays trop « éloigné culturellement » qui remettrait en cause « l’homogénéité » de l’UE [ http://www.gaullistelibre.com/2013/03/il-faut-mettre-fin-aux-negociations.html ] (arguments pour le coup typiquement essentialistes et « xénophobes »). Quelle impudence !

      Laurent Herblay déforme délibérément la proposition de MLP : elle n’accepte la binationalité que pour les personnes de nationalité (et non pas d’origine) européenne, qui peuvent tout à fait être issues de l’immigration extra-européenne ; tous les européens ethniques ne sont pas des ressortissants européens, il en existe qui ont la nationalité américaine, australienne, sud-africaine, argentine,… et tous les ressortissants européens ne sont pas ethniquement européens, il en existe qui sont d’origine extra-européenne.

      La proposition de MLP n’est donc ni essentialiste (les nationalités européennes étant largement dévoyées) ni paneuropéaniste (elle ne s’applique pas aux Européens d’Amérique, d’Afrique et d’Asie).

      Les ressortissants européens, et eux seulement parmi les étrangers résidant en France, ont le droit de vote aux élections locales et européennes : c’est incroyablement xénophobe ça aussi ?

      Si on fait l’Europe, c’est bien parce que les Européens ont quelque chose en commun qui les distingue du reste du Monde non ?

      Sinon ça n’aurait pas de sens de faire l’Europe.

      Si l’on fait l’Europe, c’est bien parce que les Européens forment, en tant que frères nés d’un même sang (Eschyle), une Nation à laquelle il s’agit maintenant de donner une matérialisation politique, sous la forme d’un Etat européen unitaire.

      La citoyenneté attachée à cet Etat, qui discrimine entre le citoyen et le non-citoyen et est régie par le droit démocratique du sang (par opposition au droit féodal), est une conquête républicaine de base constitutive de la Nation.

      Laurent Herblay ne sait donc pas de quoi il parle.

      Charles

      Supprimer
    3. « Des amis d’extrême-droite : […] Marine Le Pen va au bal de l’extrême-droite en Autriche » (Laurent Herblay)

      Deux communiqués de l’Union des Français Juifs (UFJ) à propos de ce fameux bal viennois, et des hôtes autrichiens de Marine Le Pen :

      http://www.nationspresse.info/communiques-de-presse/sos-racisme-et-luejf-le-bal-des-menteurs

      http://www.frontnational.com/2012/02/la-verite-sur-hans-christian-strache/

      Des néonazis autrichiens qui se recueillent à Yad Vashem et qui revendiquent un héritage juif, ça n’est pas banal.

      Marine Le Pen a fait condamner SOS Racisme pour diffamation, pour avoir prétendu qu’elle s’était rendue à un « bal antisémite » :

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/12/97001-20140612FILWWW00208-marine-le-pen-fait-condamner-sos-racisme.php

      Charles

      Supprimer
  9. Votre haine envers le FN et ses dirigeants vous égare. Votre constat, qui se voudrait objectif, ne l'est pas. Si on applique votre raisonnement, vous voudriez qu'on vote tout sauf le FN. Or, vous êtes également un adversaire résolu de l'UMPS (du moins c'est que vous dites depuis longtemps)Vous savez mieux que quiconque que le FN est le parti à tuer à tout prix en raison du risque de contagion aureste de l'Europe, que l'oligarchie financière anglo-saxonne, ayant réussi à noyauter la plupart des dirigeants européens, est sur le mpoint de finir de coloniser. Tous les moyens médiatiques pouvant omettre mis en oeuvre par le Bilderberg, la Trilatérale et les autres think tanks moins connus vont donc se déchainer contre le FN. Vous savez tres bien que Valls, Macron, Pellerin, tout comme Juppé, Fillon, Pécresse, Baroin et les autres ont tous été invités à leurs conférences annuelles, là leur capacité à oeuvrer pour la grande néolibérale et mondialiste sont évaluées.
    Rien que cela justifie le vote pour le FN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en vient à se demander si Laurent Herblay n'a pas un contentieux personnel avec la famille Le Pen, qui dépasse le simple désaccord politique.

      Ca vire en effet à l'obsession chez lui (3 papiers en 3 jours pour dire de ne pas voter FN !). C'est la preuve qu'il a conscience qu'il a du mal à convaincre.

      Charles

      Supprimer
  10. Ça y est ! vous m'avez convaincu de voter FN.

    Guadet

    RépondreSupprimer
  11. Laurent Herblay dénonce la « stigmatisation des musulmans » par le FN, mais ne dénonce curieusement jamais les appels au viol des électrices frontistes dans le Nouvel Obs, ou les appels à « péter les genoux » des électeurs FN du journaliste Christophe Colinet sur Twitter, qui n’ont pas l’air de l’indigner plus que cela.

    http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrefabrebernadac/engrosser-femelle-front-national,224827

    Le texte de l’appel au viol des électrices FN dans le Nouvel Obs (qui a depuis été retiré), par le Docteur ( !) Thierry Lecoquierre (qui a depuis fait l’objet d’une convocation par le Conseil national de l’Odre des médecins) :

    « La femme frontiste n’apparaît pas moins mammifère que les autres femmes, même si on la sait nantie d’un cerveau reptilien plus proéminent que la moyenne. Comme tout une chacune, elle est soumise aux humeurs hormonales. Avec une particularité que l’ethnologie nous confirmerait : elle mouille surtout devant l’homme brute qui la rabaisse.

    La sympathisante FN nous offre assurément des verges pour se faire battre. Comme elle apprécie la botte et le macho, exècre les idées féministes, jouons son jeu : battons-la de nos verges. Prenons-la au mot, prenons-la tout court. Puisqu’elle nous donne la recette pour métisser le bleu Marine, utilisons-la contre son camp.

    Maîtrisons sexuellement les petites frontistes décérébrées, engrossons-les sans hésiter pour la survie d’une humanité souriante. Comme elles sont sottes et tombent facilement face aux arguments épais, bécasses attirées par la gâchette du chasseur en treillis, les choses devraient être aisées. Fabriquons une descendance crépue (j’allais dire frisée, mais je me suis fait peur !) au parti d’extrême-droite, crêpons le chignon de « la France aux français » terrorisée par l’altérité.

    Refusant les avancées du planning familial, chaque grossesse débouchera sur un petit métis ou un bâtard, artiste de demain qu’elle finira bien par adopter.

    Blacks, nègres, bougnoules, juifs, gauchistes, romanos, gitans, handicapés, francs-maçons et même mes gays amis solidaires : haut les queues ! Mettons nos consciences sous l’oreiller, et haro sur la croupe offerte (hélas parfois jolie !) pour une vaste copulation altruiste. Assurons une multicolore descendance à ce pays qui sombre.

    Avec un seul objectif : noyer le poison dans l’œuf »

    Charles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce n'est qu'une toute petite partie de la haine qui se déverse quotidiennement depuis dimanche contre les électeurs FN, ici comparés à des "métastases" (le député PS Erwann Binet), à une "épidémie de grippe" (le démographe Hervé Le Bras) ou à "un ersatz de l'humanité" (Laurence Motoman, candidate EELV) et là assimilés aux terroristes de Daech.

      Charles

      Supprimer
  12. Merci de débattre mais il faut aller à l'essentiel. L'Européisme est devenu un danger mortel pour les peuples, le FN devrait permettre de sauver le plus important. L'Européisme, c'est l'extermination sociale d'une partie de plus en plus grande de la population. En Grêce, des jeune filles se prostituent pour un sandwich. Nous aurons donc au moins énormément de souffrance, peut-être l'instauration de la dictature des classes moyennes et riches, au pire une guerre civile. Jaques Sapir l'admet également. L'autre raison de ne pas avoir peur de Le Pen est le racisme allemand. Un génocide européen a beau être européen, cela reste monstrueux.
    Olivier Berruyer, de gauche, a indiqué qu'il voterait blanc.
    Did (jard)

    RépondreSupprimer
  13. @Laurent,
    D'accord surtout avec les points 16, 17, 18 mis en avant, liés à la faune qui existe encore dans les "historiques", à l'époque du menhir et au symbole de la flamme qui effectivement est choquante.
    C'est pour cela que je ne voterai jamais FN.

    Mais d'accord aussi avec anonyme de 10:34 qui rappelle à juste titre l'ancien Front National du temps de la 2ème GM et du CNR, et dont peu de monde semble se souvenir.

    Mais les autres arguments sont beaucoup plus limite et faibles, dans le bénéfice du doute, je ne dirai pas de mauvaise foi...

    L'admiration pour Poutine, ça fleure bon la caricature non ?
    Dans ce cas là, les relations entre Sarko et Hollande avec les dirigeants et les lobbies des USA (les plus gros pourvoyeurs d'injustices et de désordres dans le monde quand même), ça s'appelle comment alors ?

    Mais revenons à l'article et faisons un peu de logique.
    OK donc certains arguments peuvent me convaincre de ne pas voter FN. Même si, très franchement, je comprends complètement qu'un grand nombre puisse le faire.
    Mais comme le disent un grand nombre d'intervenants du blog, quels sont les arguments qui pourraient me convaincre de voter pour le R-PS ?
    Jusqu'à preuve du contraire, je n'en vois aucun.

    Le PS et les Rep sont "aussi pire" que le FN (voire même plus), mais dans des styles différents. Champions de la mauvaise foi, de l'hypocrisie, de la manipulation, du cynisme, se jouant des peurs pour leur seul profit, valet du néo-libéralisme qui est le pire des fascismes car inodore et incolore a priori.
    Le PS qui a été le plus gros initiateur de privatisations, qui a failli mettre au pouvoir DSK et qui finalement nous propose Hollande, ça ne choque pas un gaulliste comme toi ?
    Mitterrand, le "socialiste" (ah ah ah, la bonne blague !) et la francisque, ça ne te choque pas ?
    Bartolone qui commence à péter un câble et en remet une couche sur la race blanche, avec le soutien du matamore Valls, ça ne te choque pas ?
    Les Rep, ex UMP, ex RPR, je n'en parle même pas, il y a tant d'exemples...

    Désolé, mais l'abstention ou le vote blanc (pour les idéalistes indécrottables dont peut-être je fais parti...) est bien plus cohérent.

    Appeler à voter pour le PS ou les Rep, ça décrédibilise tout un discours qui se veut politique.

    ***Jacko***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laurent Herblay sous une façade gaulliste joue en réalité le rôle de rabatteur de voix pour l'UMPS. C'est le Mélenchon souverainiste.

      Laurent Herblay est la voiture-balai de l'UMPS, c'est un traître.

      Charles

      Supprimer
    2. Mort aux vaches !

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. Super les gars ici, la France va dans le mur alors allons y plus vite en accélérant avec le FN.

    Descendre pas l'escalier c'est fatigant, alors sautons par la fenêtre...

    RépondreSupprimer
  16. Un reader-digest de tout ce que l'entend a longueur de temps et qui l'est facile de répéter mais qui visiblement ne convainc pas puisque nous sommes dans un moment de vérité! Sommes nous en démocratie? On ne peut le savoir que si le peuple se prononce sans que l'on le terrorise pour orienter son vote!

    RépondreSupprimer
  17. "Sommes nous en démocratie?" plus pour longtemps, profitez en.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne pense absolument pas que vous soyez un gaulliste de pacotille, et je respecte la sincérité de votre engagement.

    Mais cette position que vous exprimez de "faire barrage au Front National" est totalement déraisonnable.

    Vous avez cherché 20 raisons, je vais à l'essentiel vous n'en avez en réalité qu'une : vous êtes plus convaincu par Nicolas Dupont-Aignan que par Marine Le Pen. Ce qui est votre droit le plus strict, et une position d'ailleurs dont je reconnais qu'elle peut être défendue - même si je suis pour ma part sur la position opposée.

    Je vous renvoie à Aragon :
    "Quand les blés sont sous la grêle
    Fou qui fait le délicat
    Fou qui songe à ses querelles
    Au cœur du commun combat"

    Oui, quand la moitié de l'industrie française a été perdue en quinze ans, quand le reste est menacée par monnaie unique et concurrence déloyale, quand le pays s'enfonce de plus en plus dans le chômage de masse et les déficits publics, quand le niveau éducatif continue de descendre, quand la violence djihadiste menace, quand la migration anarchique vient de commencer, quand le pays pourrait être entraîné dans de grandes guerres au Moyen-Orient ou en Europe, alors que les seules alternatives réalistes à Marine Le Pen pour 2017 sont la continuation par l'un ou l'autre des présidents faillis de politiques de soumission à Bruxelles, à Berlin ou à Washington qui promettent de nouveaux désastres, oui les blés sont sous la grêle !

    Continuez de toute votre conviction à défendre les propositions de Nicolas Dupont-Aignan. Sa voix est nécessaire au débat politique. Mais de grâce ne vous trompez pas de combat !

    A-t-on déjà vu un responsable de EELV appeler à "faire barrage au PS" ? Un dirigeant UDI appeler à voter pour n'importe quel parti pourvu que ce ne soit pas LR ?

    Du bon sens, je vous en conjure !

    Cordialement,


    AT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laurent Herblay fait preuve d'un extrémisme symétrique de celui qu'il reproche au FN. C'est ballot.

      Charles

      Supprimer
  19. Laurent Herblay fait tout un plat du logo du FN et de ses origines prétendument néofascistes (en oubliant volontairement que son nom, lui, était celui d’un mouvement de résistance communiste), mais ne voit par contre pas d'inconvénient en tant que gaulliste à voter pour le parti de l'homme à la Francisque, qui a fait guillotiner plusieurs dizaines d'indépendantistes algériens, a combattu de Gaulle et dont les ancêtres politiques ont voté les pleins pouvoirs à Pétain.

    Une telle cécité et une telle hémiplégie de jugement laissent rêveur et font douter de l’honnêteté intellectuelle de Laurent Herblay.

    Charles

    RépondreSupprimer
  20. Ah, Lolo, Lolo...je viens vous lire tous les jours, et souvent vous réussissez à me redonner le sourire. Avez-vous envisagé une carrière de comédien stand-up ? Vous feriez un tabac.

    Ainsi :

    "7- Une affaire politique familiale : bien sûr, la vie de Marine Le Pen et Marion Maréchal Le Pen n’a sans doute pas été facile, mais il est tout de même un peu dérangeant de voir trois générations de la même famille se succéder à sa tête, une pratique plus coutumière des régimes autocratiques que des démocraties pleinement fonctionnelles"

    Connaissez-vous la famille Bush, aux Etats-Unis ? La famille Clinton ? Dans un autre genre, von Weizsäcker en Allemagne ?

    "9- Un refus de débattre dérangeant : bien sûr, ce n’est pas le point le plus important, mais, entre le refus de débattre avec Jean-Luc Mélenchon lors des présidentielles, le refus de participer à Des Paroles et Des Actes pour les élections régionales, du fait de l’organisation à la dernière minute d’un débat avec ses opposants pour la région ou son départ précipité d’une interview de France Inter, Marine Le Pen montre un goût limité pour la contradiction nécessaire à toute démocratie"

    Mais, entre les deux tours de l'élection de 2002, qui a refusé le débat ? Chirac, le candidat gaulliste, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute qu'il fait partie de la condition humaine d'être xénophobe et identitaire.

      Soit vous l'assumez, pour le gérer de manière humaniste, et cela donne la citation de de Gaulle dont vous niez l'authenticité.

      Soit vous le refoulez, et cela donne votre névrose obsessionnelle anti-FN, et la catastrophique gestion de l'immigration / intégration ces 40 dernières années.

      Avez-vous envisagé de voir un professionnel ? Cela vous ferait peut-être du bien de parler...
      Et à nous aussi, parce que la situation politique en France n'est pas satisfaisante, et la ligne que vous contribuez à imposer en est responsable.

      Il faut impérativement arrêter d'exclure les 30% d'électeurs qui demandent à ce qu'on aille vers une politique plus à droite, et cela passe par la normalisation du FN compte-tenu de l'échec (votre échec, l'échec de vos complexes) de Seguin Pasqua dans les années 1990.

      Supprimer
  21. Notre cher Laurent a oublié de nous signaler que l'hygiène dentaire de Marine Le Pen est défectueuse et que son haleine sent mauvais. Barrack le Prix Nobel n'a pas oublié, lui, de nous signaler que la posture de Vladimir Poutine quand il est assis est ridicule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne me croyez pas ?

      http://www.washingtontimes.com/news/2015/sep/24/white-house-criticizes-vladimir-putins-posture/?page=all

      Supprimer
    2. Ce qui est bizarre c'est qu'ils ne critiquent jamais Sarkozy, avec ses costards mal taillés, court sur pattes gros du cul, et Hollande, la cravate de travers, l'air benêt a souhait (ah si, parfois ils s'en moquent, mais c'est beaucoup moins grave), qui bien sûr ont la posture idéale.
      On préfère Hobama avec la cool attitude ? trop cool en effet, qui faire fantasmer la bourgeoise branchouille et le bobo métro-sexuel, avide de néo-libéralisme, avec une maîtrise parfaite de la vaseline.

      Supprimer
    3. Difficile d'aller voter pour deux partis dits démocratiques alors qu'ils n'ont pas respecté le resultat du referendum de 2005 et qui ont abandonné notre souveraineté et ont confié la France à des gens non élus à Bruxelles....Tout en désapprouvant le FN ,avant de faire voter poour ces UMPS ,interrogez vous et ne croyez vous pas qur le vote FN est un vote pour la souveraineté?????N'est-il pas respectable de demander d'être gouverné par nos élus et non par des oukazes venus d'ailleurs et ne croyez vous pas que l'attitude belliqueuse d'un Hollande contre POutine ou contre le président Syrien présente un danger comme les bombardements de Sarkozy en Lybie????

      Supprimer
  22. Faire l'impasse à ce point sur le vote de 6 millions d'électeurs pour le FN au premier tour décisif. Point litigieux ici.

    Faire l'impasse sur le matraquage médiatique sur le FN depuis trop longtemps qui détermine que la position de monsieur Herblay passe mal en ce qui regarde l'encouragement plutôt direct malgré que circonstancié envers les partis qu'il critique avec force le PS et les Rép.

    L'amateurisme du FN, la souche dynastique, l'origine du parti avant Philippot, un vieux fond brun a de quoi semer le doute.

    Toutefois un fait majeur, lorsqu'on diabolise un parti ou un mouvement dans un État constitutionnel c'est généralement parce qu'il est clandestin, interdit.

    La non interdiction du FN depuis longtemps enlève force critique à quiconque. Le refus de l'interdiction d'un parti pour en permettre la diabolisation et l'instrumentalisation a de quoi semer le désordre démocratique justement.

    Si le FN est un parti illicite selon des points prouvés devant les tribunaux: il faut l'interdire.

    Maintenant, des millions d'électeurs seront aliénés de leurs suffrages même si minoritaires en vue du deuxième tour face à un front agressif de nature hystérique provenant du système médiatique.

    Voir clair en France sur l'utilisation d'un parti tiers pour corrompre le vote démocratique.

    RépondreSupprimer
  23. Belle réussite Herblay, avec votre souverainisme béat, vos lecteurs se sont transformés en une meute de bergers allemands nationalistes islamophobes, un beau Frankenstein qui vous échappe et commence à vous mordre les mollets.

    RépondreSupprimer
  24. Laurent Herblay a le niveau de réflexion d’un antifa. C’est fondamentalement un mec de gauche, avec un (léger) vernis gaulliste que son coming-out d’entre-deux tours en faveur de l’UMPS a cependant bien écaillé. Il fait de ce point de vue penser à Chirac, qui tout en se réclamant du gaullisme pour la galerie en a été dans les faits l’un des meilleurs fossoyeurs et liquidateurs.

    Plus les années passent et plus le surmoi de gauche de Laurent Herblay ressort et a tendance à prendre le pas sur ses idéaux gaullistes, qui semblent aujourd’hui définitivement jetés aux orties.

    Par haine du FN il est entré dans une stratégie de la terre brûlée, qui pourrait se résumer ainsi : « Tout plutôt que le FN », et qui lui fait préférer une France même asservie à Bruxelles et à l’OTAN, que reprise en main et dirigée par le FN.

    Son appel à voter UMPS est en conclusion l’aboutissement tragique d’une longue dérive, de sorte qu’on ne voit maintenant guère ce qui sépare Laurent Herblay d’un Daniel Cohn-Bendit.

    Charles

    RépondreSupprimer
  25. « Ensemble », le parti politique dont la porte-parole est Clémentine Autain, appelle à participer à une réunion vendredi soir …

    … réunion avec Tariq Ramadan !

    Rappel :

    En Seine-Saint-Denis, Clémentine Autain est la numéro deux de la liste de Claude Bartolone !

    Est-ce que Claude Bartolone participera à cette réunion avec Traiq Ramadan ?

    Est-ce que Claude Bartolone partage les idées de Tariq Ramadan ?

    https://www.ensemble-fdg.org/content/meeting-saint-denis-le-1112-pour-une-politique-de-paix-de-justice-et-de-dignite

    RépondreSupprimer
  26. Veni, vidi, Vichy... Chapeau les franchouilles !

    RépondreSupprimer
  27. "quand la moitié de l'industrie française a été perdue en quinze ans"

    Quand les boites françaises sont dirigées par des cadres francais, c'est le résultat inévitable, et c'est pas le FN qui va changer ca, bien au contraire.

    RépondreSupprimer
  28. @ Moi

    De là à l’admirer… On peut le respecter sans aller jusqu’à dire son admiration. En 1965, cela aurait été une première. En 2002, Chirac a eu tort à mon sens

    @ Anonyme

    On verra. Il n’est pas illégitime de douter de virage à 180°

    @ Le Gars Huzac

    Pour qui me lit régulièrement, cette prise de position n’est sans doute pas surprenante

    @ Lowcarber

    Un peu courte votre réponse

    @ Charles

    Vous tournez autour du pot. Prendre le logo des néofascistes italiens, ce n’est pas neutre. Je vous renvoie au lien de mon papier concernant les ventes de porc, qui démonte cet argument. Et merci de démontrer la vision du FN sur la binationalité. Sur le bal autrichien, je n’ai pas dit « antisémite » : vous détournez le débat comme les habiles politiciens qu’il y a au FN.

    Je n’étais pas au courant de ces dérapages, que je dénonce bien sûr. Je ne vois pas où vous pouvez voir de la haine dans mes propos, qui reposent sur une analyse des déclarations du FN

    @ Cliquet

    Plus simplement, je les pense pire que nos dirigeants des dernières années

    @ Jard

    Je ne suis pas d’accord. Je choisis entre la peste et le choléra

    @ Jacko

    C’est une différence d’analyse politique, que je respecte

    @ Alexis

    J’ai quitté DLR il y a 18 mois… J’ai le sentiment (et ces 20 raisons l’expliquent), qu’avec le FN, ce serait pire, que les changements sur lesquels je suis d’accord ne viendraient pas forcément, qu’il y aurait de mauvais changements et que notre démocratie en serait plus abîmée encore…

    @ Anonyme 17h24

    Les USA ne sont pas un modèle. Chirac aurait du débattre.

    @ Anonymes 19h

    Je suis contre l’interdiction du FN (j’ai même critique la décision de la justice belge sur Dieudonné) car je crois à la liberté d’expression

    Il est logique que les quelques lecteurs pro-FN qui restent réagissent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le FN a pris le nom d'un mouvement de résistance communiste, ce qui ruine que vous le vouliez ou non votre argument sur le logo du FN. Faudrait-il selon votre raisonnement en déduire que le FN a une matrice communiste ?

      La vision du FN sur la binationalité est cohérente avec le fait que seuls les étrangers communautaires peuvent voter aux élections locales. Contesteriez-vous cette restriction, ou souhaiteriez-vous étendre le droit de vote aux élections locales à tous les étrangers ?

      J'ai écrit que c'était SOS-Racisme qui avait prétendu que c'était un bal antisémite, faut lire.

      Charles

      Supprimer
    2. Si le bal viennois n'était pas antisémite, pourquoi en faites-vous donc un argument à charge contre Marine Le Pen ?

      Charles

      Supprimer
    3. "Le bannissement de la charcuterie en restauration collective pour des raisons confessionnelles ces trois/quatre dernières années pèse et on n'arrive pas à redresser la barre"

      http://www.rtl.fr/actu/economie/la-charcuterie-francaise-plongee-dans-la-crise-7772692454

      C'est pas Marine Le Pen qui le dit, c'est le Président de la Fédération des industriels de la charcuterie (Fict) himself.

      Vous allez lui aussi l'accuser d'islamophobie et de racisme antimusulman ?

      Charles

      Supprimer
  29. Monsieur Herblay,

    Dans son film l'Honneur d'un capitaine, regardez par qui Pierre Schoendoerffer a fait jouer le fils du capitaine en question (Caron) :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/L'Honneur_d'un_capitaine

    D'accord, ça n'est pas la même chose que l'article de Nation presse. Mais quand même, n'est-il pas temps de tourner la page...?

    RépondreSupprimer
  30. Établir que certains lecteurs seraient des adeptes du FN, donc des dénués d'esprit critique,des fans finis du FN.

    Ce n'est pas la question. rejetez comme ça 6 millions d'électeurs réduits à la condition de désespérés ou de colériques purs selon là les médias. comme si ces électeurs étaient dépourvus d'aucune portion, réalité d'intelligence en votant FN. Comme si l'U.E, la question oui multiculturelle n'avaient pas leurs mots à dire.

    Du respect pour les électeurs du FN ne signifie pas qu'on n'aimerait pas mieux voir DLF dominer le premier tour.

    Ce n'est pas la réalité toutefois pas plus que d'avoir pu voir un FDG souverainiste en rupture avec le PC devenu avec les verts les parasites de la lutte pour les places.
    Un FDG osant l'audace. Ce n'est pas la réalité et le FDG a fait une moyenne de 4% des voix.

    M.Valls n'est pas le champion de la liberté d'expression, on l'a vu avec Onfray,Houellebec et Dieudonné.

    Et Valls mérite au moins un vote blanc contre lui si on ne veut ni de la droite ni du FN.

    RépondreSupprimer
  31. @ LH

    Je veux essayer de répondre à votre démonstration, et vous expliquer pourquoi elle m'a convaincu du contraire :

    1- De Thatcher à Mélenchon sur l’économie : ces dernières décennies, il était bien pus intelligent d'avoir cette évolution que celle inverse, comme le PS. Ça dénote une meilleure prise en compte de la réalité et donc une meilleure capacité d'y faire face. Est-ce sincère ? En tout cas pas moins que ce que promettent les prétendus socialistes ou l'UMP de la "fracture sociale".

    2- Pseudo laïcs ou vrais identitaires catholiques : c'est l'insécurité identitaire qui produit le racisme et la xénophobie. Il n'y a pas de peur de l'autre quand on vous a donné confiance en vous. La laïcité est une liberté : il est absurde de vouloir en faire une identité. Que vous le vouliez ou non, l'identité française passe par la mémoire et le respect de son passé catholique.

    3 - 4 : les autres font-ils mieux ?

    5- La remise en cause de l’avortement : voir l'avortement et le "droit à l'avortement" comme un progrès merveilleusement positif et inattaquable serait le plus monstrueux.

    6- Un amateurisme confondant : voici ce qui s'applique parfaitement aux ministres UMPS.

    7- Une affaire politique familiale : vous voulez dire que, ailleurs, il y a au contraire une merveilleuse émulation démocratique qui permet de mener au sommet les meilleurs, tels Sarkozy et Hollande ? Vous voulez rire !

    8- Une admiration dérangeante pour Poutine : J'avoue ne pas avoir autant de haine que les néolibéraux pour Poutine.

    9- Un refus de débattre dérangeant : il y a pourtant de si beaux et enrichissants débats politiques en France !

    10- Les mensonges politiciens : ça n'existe pas ailleurs bien-sûr !

    11- Des élus touristes : les autres font un si beau travail au parlement européen !

    12- Les mêmes affaires qu’ailleurs ? : un parti normal, quoi !

    13- Finalement, le vote qui ne change rien : il faudrait attendre qu'ils soient élus pour dire ça.
    "Son poids ne bloque-t-il pas l’émergence de nouvelles alternatives qui pourraient, elles, accéder au pouvoir ?" Où voyez-vous les nouvelles alternatives ? Dans les partis qui appellent à voter UMPS ?

    14- La stigmatisation des musulmans : c'est entendu, les musulmans sont des gens parfaits, victimes du racisme congénital des gallo-français. C'est pour notre bien qu'ils nous obligent à manger halal et qu'ils nous apprennent qu'une femme en jupe et non voilée est indécente.

    15- Une xénophobie évidente : voir 2 - c'est le libéral libertarisme qui crée le plus de xénophobie communautaire.

    18- Un logo d’extrême-droite : horreur !

    19- Un relativisme choquant sur le nazisme : Marine est la seule à ne pas avoir soutenu les nazis de Kiev et à les avoir dénoncé comme tel.

    20- Anti-gaullisme extrémiste : il y a eu évolution (voir 1-). Les autres, il faudrait dire que ce sont "des anti-gaullistes modérés" ?

    Guadet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laurent Herblay c'est ce type qui après nous avoir dit tout le mal qu'il pensait des politiques européistes de l'UMPS, nous fait savoir qu'il votera pour aux prochaines élections. Une vraie farce !

      Charles

      Supprimer
  32. @ Charles

    Ce n’est pas parce qu’ils ont pris le nom d’un mouvement communiste qu’ils n’ont pas pris le logo d’un parti fasciste. Le problème avec le FN, c’est qu’il y a une multitude de faits qui le ramènent à l’extrême droite.

    Je suis contre le vote des non nationaux aux élections. J’ai voté non à Maastricht.

    Sur le bal, je lui reproche de fréquenter l’extrême droite.

    Je vous renvoie au lien sur les ventes de porc dans mon article

    @ Anonyme

    Que quelques lecteurs soient des fans du FN dénués d’esprit critique, oui, je persiste car refuser le moindre argument démontre une fermeture d’esprit qui en dit peut-être un peu sur sa nature. Et je n’ai jamais critiqué le vote FN. Je l’explique, je le comprends en partie, mais cela ne m’empêche pas d’avoir ce jugement sur le parti.

    @ Guadet

    1- Evolution ou simple tactique politicienne : le manque de maîtrise de ces questions de MLP me fait pencher pour la seconde
    2- Ce sont deux visions du monde et le FN penche vers la seconde
    3- Certains oui
    5- Je n’ai jamais dit que cela ne peut pas être débattu, même si je défends ce droit
    7- Cela n’en reste pas moins une caractéristique de régimes autoritaires
    8- Entre l’admiration et la haine, il y a bien d’autres attitudes
    9- Je préfère de mauvais débats à pas de débat
    11- Le problème est que MLP n’y fiche rien (classée dans les 15 derniers députés)
    12- Je crois que l’on peut faire de la politique de manière honnête
    13- Depuis 40 ans, cela ne change rien
    14- Le problème, c’est la généralisation, qui est injuste
    18- Gênant tout de même comme référence
    20- Evolution : je vous renvoie aux déclarations récentes de MLP (en lien dans mon papier)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lien auquel vous renvoyez ne conteste nulle part le fait que le porc ait été banni des cantines et restaurants d’entreprise, et remplacé par d’autres viandes (la loi faisant obligation aux cantines de proposer de la viande).

      Le bannissement du porc des cantines explique donc, en partie, la baisse de la consommation de porc, que vous reconnaissez vous-même.

      Le lien auquel vous renvoyez dit simplement que si on avait banni le porc des cantines sans le remplacer par d’autres viandes, la baisse de la consommation globale de viande aurait été encore plus forte.

      Charles

      Supprimer
  33. "Et son poids ne bloque-t-il pas l’émergence de nouvelles alternatives qui pourraient, elles, accéder au pouvoir ? Le FN n’est-il pas finalement l’instrument du maintien du duopole PS-LR ?"

    Les véritables instruments du maintien ad vitam æternam du duopole PS-LR (c'est a dire le parti de la mondialisation et de l'Europe pro-américaine) sont ceux qui, comme vous, appellent à faire "barrage au Front National dimanche". Ce n'est pas le poids du FN qui bloque l'émergence de nouvelles alternatives : aucune force alternative n'a jamais réussi à se structurer et à se transformer en mouvement de masse à une époque où le FN était loin d'avoir le poids électoral qu'il représente aujourd'hui.

    La légitimité du FN vient des urnes et elle est incontestable. Chercher à le priver de sa victoire en érigeant une ligne Maginot est profondément antidémocratique, quelles que soient les réserves qu'on peut légitimement avoir par rapport à ce parti.




    RépondreSupprimer
  34. "Chercher à le priver de sa victoire en érigeant une ligne Maginot est profondément antidémocratique"*

    Ah bon, critiquer le FN serait donc antidémocratique, alors que le FN passe son temps à critiquer ceux qui s'opposent à lui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais se saborder comme l'a fait le PS dans deux régions, oui c'est antidémocratique.

      J'en profite pour saluer le courage du sénateur Masseret qui a résisté à la pression de la mafia de Solferino.

      Supprimer
  35. Le soutien appuyé de Marine Le Pen au Vlaams Belang, parti francophobe, raciste et néofasciste belge qui commémore toujours des nazis, fait donc d'elle une patriote ?

    RépondreSupprimer
  36. Je n'ai pas confiance dans le fn .... Mais je suis certain que pour que la France retrouve sa liberté il faudra un jour discuter avec eux.. Ce jour viendra seulement si les patriotes de tous bords se rassemblent autour de DLF pour former une force qui 'compte' réellement.
    Laurent, si l'on veut réellement retrouver une France indépendante, ce sera la seule solution.
    Ou alors ce sera éternellement l'UMPS ... Les VRAIS patriotes doivent enfin se réveiller.
    Lenormand

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour que DLF (ou un autre parti) parvienne à siphonner le FN de ses électeurs, il faudra leur tenir un discours au moins aussi dur sur l’immigration que le FN.

      Ce que se refusent à faire autant DLF que Laurent Herblay.

      Charles

      Supprimer
  37. "une France indépendante"

    Expression complètement ridicule et qui fait le lit du FN.

    RépondreSupprimer
  38. Ceux qui votent FN auront des comptes à rendre si le FN arrive au pouvoir, car se débarrasser d'un tel parti au pouvoir est très difficile et entraine des dégâts énormes.

    Les électeurs du FN ne s'en tireront pas avec une pirouette en disant qu'ils ne savaient pas. Leur responsabilité est engagée, qu'ils le sachent bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En attendant ce sont ceux qui à l’instar de Laurent Herblay votent UMPS qui doivent rendre des comptes, aux familles des victimes d’attentats, aux chômeurs, aux pauvres, aux mal-logés, aux Lybiens et Syriens bombardés, etc. Les dégâts énormes, c’est l’UMPS qui en ce moment les cause.

      Charles

      Supprimer
  39. MMLP tout sourire avec un tatoué du blason 33e Waffen-Grenadier-Division de la SS Charlemagne, sans doute un grand patriote français :

    http://reservoirposts.fr/2015/12/03/aix-les-loups-sont-entres-dans-la-fac/

    https://reservoirposts.files.wordpress.com/2015/12/marion-le-pen-2-copie.jpg?w=930&h=543

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu’est-ce que cela prouve ? Vous croyez vraiment que MMLP se serait fait photographier avec ce type si elle avait su qu’il était nazi ? Voulez-vous insinuer qu’elle couchait avec lui et était donc forcément au courant de ses tatouages ? Elle n’est pas assez bête pour prendre de tels risques, connaissant la surveillance tatillonne dont le FN est l’objet de la part des habituels sycophantes du système.

      Manuel Valls par contre était très ami avec Terry Cooper, un néonazi britannique dont il n’ignorait lui rien du lourd passé :

      http://www.enquete-debat.fr/archives/jt-intelligent-n11-manuel-valls-et-terry-cooper-42009

      Evidemment ni la presse ni Laurent Herblay n’ont jugé utile de relever cette information.

      Charles

      Supprimer
  40. Le pote à MMLP :

    http://www.marianne.net/extreme-droite-que-les-aines-se-disputent-les-jeunes-se-tapent-dessus-100237587.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et alors Mitterrand était bien pote avec Bousquet, sans que ça dérange personne à l'époque.

      Charles

      Supprimer
  41. @ Charles

    Le lien vers lequel je renvoie montre que la consommation de porc suit globalement la consommation de viande (en léger recul pour des raisons économiques avant tout sans doute), invalidant la thèse d’une baisse sur motif religieux. En revanche, je suis naturellement opposé à l’interdiction du porc dans les cantines, mais on peut heureusement penser que le phénomène est aujourd’hui extrêmement marginal.

    Le FN ment inutilement sur l’immigration. Bousquet, cela a dérangé beaucoup de monde. Vous vous souvenez de la fin de son mandat ?

    @ Marc-Antoine

    J’ai quand même le droit de voter contre le FN et d’appeler à le faire, tout de même. En quoi cela serait-il antidémocratique ? Décidemment, ceux qui critiquent ce papier ont une curieuse vision de la démocratie… qui me renforce dans mes convictions.

    @ Anonyme 15h53 & 15h59 & 19h53

    Merci

    @ Lenormand

    Non, il faudra faire sans lui, pour ne pas dire contre. Avec, c’est le maintien de l’impasse

    @ Anonyme 18h09

    PS et LR ont une grande responsabilité dans le vote FN, qui se comprend, même si je combats le parti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c’est un fait que le porc a disparu des menus des restaurants d’entreprise et des cantines scolaires du fait du nombre croissant de musulmans qui demandaient des plats et des viandes de substitution les jours où du porc était servi, ce qui devenait ingérable pour les sociétés de restauration collective (Sodexho, etc.) qui ont préféré du coup supprimer totalement le porc des menus (et priver les non-musulmans de porc…) et le remplacer par d’autres viandes. Et c’est précisément ce dont se plaint plus haut le Président de la Fédération des industriels de la charcuterie et ce que je me tue à vous dire. C’est un fait ! Il faut vous renseigner ! Les plats de substitution gonflaient trop les coûts et engendraient trop de gaspillage et de pertes, du coup c’est sans-porc pour tout le monde, que du bœuf, de la volaille, etc.

      Si les cantines et restaurants d’entreprise avaient continué à servir du porc, la consommation de porc en France aurait moins baissé sinon serait resté stable. C’est logique.

      Le lien auquel vous renvoyez dit simplement que si on avait banni le porc des cantines sans le remplacer par d’autres viandes, la baisse de la consommation globale de viande aurait été encore plus forte.

      Charles

      Supprimer
    2. Le porc a été ainsi totalement banni des hôpitaux, afin de tenir compte de la forte hausse du nombre de personnels et de patients musulmans en leur sein. Idem chez Aéroports de Paris, Air France, etc.

      Charles

      Supprimer
    3. « Le FN ment inutilement sur l’immigration » (Laurent Herblay)

      Les gens n’ont pas besoin du FN pour constater l’ampleur de l’invasion migratoire, et se faire une opinion sur la question. Ils ont des yeux pour voir, et des oreilles pour s’informer. Si le FN a du succès, c’est que son discours sur la question est celui qui de tous les partis correspond le plus au sentiment qu’ont les électeurs (« les vraies gens ») de la situation. La base du FN est bien plus radicale que la direction du parti, qui depuis que MLP est présidente a considérablement édulcoré son discours (ne visant plus qu’un solde migratoire annuel de +10000 – une escroquerie) (et alors que 10000 entrées, c’était déjà trop).

      Les politiques, les sociologues d’Etat, les médias institutionnels ne peuvent pas mentir indéfiniment aux gens, et leur affirmer que ce qu’ils vivent ne correspond pas à la réalité. Cette Nomenklatura a bien fini par reconnaître que le « sentiment d’insécurité », méprisant pour les victimes, n’était pas qu’un sentiment mais une réalité, elle ne pourra plus longtemps nier la réalité de l’invasion migratoire, rendue encore plus sensible par la « crise des migrants » (3 millions de migrants d’ici 2017 selon les prévisions officielles).

      L’URSS s’est effondrée sous le poids de ses mensonges (relayés consciencieusement alors par la Pravda), l’Occident mondialiste s’effondrera bientôt sous le poids des siens.

      Charles

      Supprimer
  42. "J’ai quand même le droit de voter contre le FN et d’appeler à le faire, tout de même. En quoi cela serait-il antidémocratique ? "

    C'est vrai qu'on manque un peu de personnalités (de Dany Boom à Pierre Gattaz) qui appellent à faire barrage au FN en ce moment ; cette prise de position est d'une grande originalité ...

    Et faire en sorte qu'il n'y ait aucune gouvernance régionale pour le premier parti de France, c'est très démocratique, en effet.

    RépondreSupprimer
  43. @ Laurent

    Concernant ton premier point : on peut sérieusement douter que le FN ait réellement renoncé à une baisse massive des prélèvements obligatoires et plus généralement à ses penchants reaganiens. Il me semble que ce parti propose une baisse des cotisations salariales (cf. programme officiel). Ce qui à cet égard est pour le moins tendancieux. J’ai écrit récemment deux petits billets qui traitent de ce sujet.

    A ce compte-là, je me demande parfois si Gattaz et ses épigones sont vraiment cons ou s’ils le font exprès. A moins qu’il s’agisse d’un coup de billard à trois bandes :
    1- Je dis le plus grand mal du programme économique du FN, quitte à y voir des choses qui n’ont absolument aucun rapport avec son véritable contenu (du style : les mesures des socialo-communistes de 1981) ;
    2- Comme la plupart des gens ne peuvent pas me blairer, cette prise de position ne peut que favoriser le FN ;
    3- Si le FN n’arrive pas au pouvoir, il aidera au moins les « socialistes » (ou d'ailleurs les « Républicains ») à s’y maintenir, or avec eux, on peut causer, et au moins assurer le maintien d’un fort taux de chômage et/ou de précarité, et donc le maintien des salaires à un niveau faible ;
    4- Si jamais le FN arrive au pouvoir, alors c’est le jackpot : on peut espérer une large extension du domaine de la rente, non pas en jouant simplement sur son taux (via les bas salaires), mais en élargissant brutalement son assiette via une baisse massive des prélèvements obligatoires qui ouvrira des marchés immenses à l’assurance privée.

    M’est avis que tous ces connards sont parfaitement disposés à sacrifier l’Euro si c’est le très modeste prix à payer pour obtenir tout ça.

    Globalement d’accord avec toi sur le reste, à part sur l’immigration, et aussi sur le point n°21, que j’ajoute puisque tu l’as « oublié » : le FN propose explicitement de durcir la répression contre les consommateurs de « stupéfiants », ce qui est véritablement effarant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Quand je dis que je ne suis pas d'accord avec toi sur l'immigration, ce n'est bien sûr pas pour dire que je suis d'accord avec le FN… bien au contraire !)

      Supprimer
  44. "MMLP se serait fait photographier avec ce type si elle avait su qu’il était nazi"

    Bien sûr qu'elle le sait, le FN a tous les moyens de l'informer, sans compter internet. Donc, soit elle est de collusion en toute connaissance de cause avec des néo-nazis, soit elle est incompétente au point de ne pas se renseigner au sujet de ses fréquentations. Le type n'est pas un quidam, mais le président du GUD...

    Sachant que le FN a été fondé par des nazis et des types proches des nazis, que le FN continue à fréquenter de nombreux admirateurs du nazisme, il ne s'agit pas d'incompétence ou de hasard, mais d'une attitude délibérée.

    Voter pour un parti dont les dirigeants fréquentent encore autant de nazis, j'estime qu'il s'agit d'une trahison du peuple francais, d'une insulte au patriotisme et au genre humain, c'est une honte !

    RépondreSupprimer
  45. @ Charles

    Mon papier montre que la consommation de porc baisse de 0,9%, contre 0,8% en moyenne pour la viande et 2,5% pour le bœuf. Où est la substitution du porc par le bœuf ? Si la consommation de porc évolue comme la moyenne de la consommation de viande, c’est que le phénomène est totalement marginal (ce qui ne le rend pas moins critiquable). Vous prenez des faits divers pour des généralités.

    Sur l’immigration, je me répète : oui, il aurait fallu accepter bien moins d’immigrés depuis des années, mais le niveau d’immigration en France est beaucoup plus faible que dans les autres grands pays européens, alors que le FN dit que nous sommes « champion d’Europe ». Il y a 3 fois plus d’entrée en GB qu’en France… Le discours du FN ne colle pas plus à la réalité que ceux que vous dénoncez.

    @ Marc-Antoine

    En quoi le manque d’originalité serait anti-démocratique ? Et puis, si le FN n’a aucune région, ce serait de sa faute puisqu’il serait incapable de réunir une majorité ou même une majorité relative.

    @ Sébastien

    Merci. Cela faisait quelques temps que je n’étais pas allé sur ton blog. Il faut que j’y revienne. Il est très recommandable.

    @ Anonyme

    Merci

    RépondreSupprimer
  46. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  47. Merci pour cet article pleins de convictions !

    RépondreSupprimer
  48. Pouah ! De Gaulle a trahi la France en la vendant aux Rothschilds ! Merde à L'UMPS

    RépondreSupprimer